Previous month:
mai 2017
Next month:
juillet 2017

juin 2017

A Puteaux, la rue où habite la fille du maire va être fermée par des grilles

DDkn1adXoAAel4BLa reine maire de Puteaux a encore frappé ! Les habitants de la rue Saulnier, dans le vieux Puteaux, viennent d'être informés, par un tract du service municipal de la voirie, que leur rue allait être encadrée par des grilles.

Les travaux débuteront le 17 juillet. Le tronçon, entre la rue Voltaire et la rue Benoît Malon, sera délimité par des "arches métalliques" à chaque extrémité, autrement dit par des grilles... jusqu'à la future fermeture totale et définitive de la rue Saulnier ???

C'est la poursuite de la privatisation progressive de cette rue qui avait déjà été fermée à la circulation l'an dernier après l'achat d'un immeuble par la fille du maire Joëlle Ceccaldi-Raynaud.

Mon dossier sur la privatisation de la rue Saulnier sur Drive 

Saulnier2


Anticiper les épisodes de canicule pour les mal logés et dans les écoles de Puteaux

17159320_10154542828942736_3518486583865045928_oLors du conseil municipal de Puteaux du vendredi 30 juin 2017, la conseillère municipale Bouchra Sirsalane présentera 2 voeux de l'opposition. Le 1er pour réclamer la création d'un plan canicule local en faveur des mal logés. Le second voeu pour la mise en place d'un autre plan de prévention canicule dans les écoles de la ville :

Voeu 1 : Plan Canicule Local & Mal-logement à Puteaux

Depuis le 1er juin et comme chaque année, le Plan National Canicule (PNC) est activé par le Centre Communal d’Action Sociale de Puteaux. L’objectif est d’anticiper l’arrivée d’une canicule, de définir les actions à mettre en œuvre au niveau local, de prévenir les risques liés aux fortes chaleurs et de limiter les effets sanitaires. Dans le cadre de ce plan, un recensement des personnes âgées isolées et des personnes en situation de handicap est effectué.

Nous rappelons qu’une canicule se définit comme un épisode de températures élevées pendant plusieurs jours consécutifs, de jour comme de nuit. Ces épisodes caniculaires augmentent le risque de mortalité chez les personnes fragiles. La dramatique canicule de 2003 a ainsi été la cause de 20.000 morts en France.

Nous avons à plusieurs reprises interpellé la municipalité sur les conditions de vie difficiles de nombreuses familles occupant des logements insalubres, indécents ou dangereux à Puteaux. Certaines d'entre elles ont été reconnues prioritaires par la commission DALO, mais aucune proposition de relogement ne leur a été faite par la commune et par son office HLM.

Des enfants occupent ces logements dangereux pour la santé. Certains souffrent de pathologies respiratoires, notamment l'asthme. Les épisodes caniculaires sont particulièrement dangereux pour ces enfants fragiles, et plus encore lorsqu’à la grande chaleur s’ajoute une pollution atmosphérique.

Notre ville ne peut négliger ces faits. Nous demandons que Puteaux s’engage à mettre en œuvre rapidement et efficacement des mesures de prévention adaptées pour ces familles vivant dans des logements insalubres, indécents et dangereux pour la santé.


Voeu 2 : Plan Canicule en milieu scolaire à Puteaux

Les enfants sont particulièrement exposés aux fortes chaleurs. Or, le dernier épisode caniculaire a montré l’absence de mesures pour anticiper ses effets dans les écoles communales de Puteaux. Dans certains de nos établissements, les températures ont dépassé le seuil du supportable. A raison, de nombreuses familles se sont plaintes qu’aucun plan préventif n’existe.

Nous demandons que la ville de Puteaux s’engage à créer un dispositif afin d’anticiper l’arrivée d’une canicule dans ses écoles, de définir les actions à mettre en œuvre, de prévenir des risques liés aux fortes chaleurs et de limiter les effets sanitaires.


Législative de Puteaux-Neuilly : Le candidat En Marche dépose un recours devant le conseil constitutionnel

35299353866_30654525a9_k

S'estimant victime de violentes attaques durant la campagne, Laurent Zameczkowski, le candidat de la République En Marche à l'élection législative sur Puteaux, Neuilly et Courbevoie Sud, dépose un recours devant le Conseil constitutionnel. Il espère obtenir l'annulation du scrutin qui a vu la victoire de la candidate Les Républicains Constance Le Grip.

Selon Laurent Zameczkowski, cette élection a été "truquée" et des membres du parti Les Républicains ont "instrumentalisé" les accusations lancées contre lui. "Jamais on n’avait vu dans l’histoire des élections récentes une campagne de calomnies aussi décomplexée que tristement victorieuse", affirme-t-il dans un communiqué. 

Alors que Laurent Zameczkowski était largement en tête à l’issue du premier tour : 41,97% (17.761 voix) des votes contre 21,16% (8.968 voix) pour la candidate LR Constance Le Grip arrivée 2e, il a été battu au second tour en emportant 46,18% (15.890 voix) des votes contre 53,81% (18.512 voix) pour la candidate LR. La remonté de cette dernière est effectivement exceptionnelle. Du jamais vu dans des élections législatives.

Laurent Zameczkowski a pris pour avocat Maître Gilles-William Goldnadel.


Retour de la semaine de 4 jours dans les écoles de Puteaux

28966365373_49aa8859e5_zLe rythme des écoliers putéoliens va encore changer...  En septembre, les écoles de Puteaux reviendront en effet à la semaine de 4 jours. Cette nouvelle modification a été annoncée il y a quelques jours dans un message du maire adressé aux parents.

L'année prochaine, le mercredi, la ville proposera des accueils de loisirs. Les pré-inscriptions sont ouvertes en ligne sur www.famille.puteaux.fr

La semaine de 4 jours et demi, telle qu'elle était organisée - par dérogation - par la ville de Puteaux, fatiguait les enfants. Et pour cause : les journées de travail étaient plus longues, avec un week-end démarrant dès le vendredi après-midi.

Peu encline à mettre en place ces nouveaux rythmes décidés par un gouvernement socialiste, la majorité municipale se plaignait de devoir financer des activités périscolaires. Pourtant très riche, la ville de Puteaux s'est contentée bien souvent de faire de la garderie.

Le retour de la semaine de 4 jours sera donc certainement accueilli avec soulagement par certains parents, en particulier ceux qui auront les moyens d'offrir des activités à leurs enfants le mercredi. Mais qu'en sera-t-il pour les enfants des familles les plus pauvres ? La solidarité n'étant pas le soucis du maire de Puteaux, il y a de quoi s'inquiéter.

Dites-nous ce que vous pensez de ce nouveau changement des rythmes scolaires à Puteaux ?

A LIRE : Rythmes scolaires : Puteaux punit ses enfants par Francis Poézévara


Lutte contre la pollution à Puteaux : 3 propositions présentées par l'opposition au conseil municipal

Information-pollution-air-paris+3202003Dans le prolongement de notre tribune Pour que Puteaux soit moins polluée (et moins embouteillée), nous ferons plusieurs propositions lors du conseil municipal de vendredi.

Pour lutter contre la pollution, il faut d'abord sensibiliser la population à ce problème. Cela passe par l'information. Voici 3 propositions/demandes. Nous espérons que la mairie y répondra favorablement :  

- Les 170 panneaux d'information de la ville de Paris reprennent chaque jour l'indice de pollution de l'air calculé par Airparif pour l'ensemble de l'agglomération. Afin de sensibiliser la population de Puteaux à l'évolution de la qualité de l'air, nous souhaiterions que cette information soit également donnée sur les panneaux de notre ville, éventuellement accompagnée de conseils simples en cas de dégradation de la situation.

- Nous nous félicitons de l'achat de matériel de mesure de la qualité de l'air à Puteaux. Nous souhaiterions connaître l'usage qui en est fait. Serait-il possible avec ces appareils d'évaluer le niveau de pollution (particules fines, ozone...) le long des axes les plus fréquentés de la ville (rue Richard Wallace- rue Jean Jaurès...) afin de préparer des mesures tendant à le faire baisser ?

- Cicéo, filiale de Dalkia, exploite une chaufferie au 80 rue Roque de Fillol. Sa cheminée est implantée dans une zone d'habitations qu'elle dessert en chaleur et en froid. Selon son règlement de services, l'entreprise délégataire de la ville de Puteaux s'engage "... dans une démarche environnementale, notamment en matière de lutte contre la pollution de l'air et contre les nuisances sonores" (art. 16). Nous aimerions savoir quels sont les rejets du panache hivernal. Est-ce que nous avons des informations sur le respect effectif de l'arrêté préfectoral d'autorisation d'exploitation ?


Les Républicains de Puteaux font financer leur procès par la ville

Duez-proces

Lors du conseil municipal de Puteaux de vendredi prochain, Michel Duez, le 1er maire-adjoint poursuivi pour diffamation, demandera à la ville de prendre en charge ses frais de justice.

Or le texte attaqué par la justice est celui d'une tribune du groupe LES RÉPUBLICAINS publiée dans le magazine "Puteaux infos". C'est un texte partisan publié dans le journal municipal.

L'intention de nuire est ici délibérée. Elle outrepasse donc le droit à la "protection fonctionnelle". Michel Duez, en tant que directeur de la publication "Puteaux infos", doit s'assurer qu'aucun texte diffamatoire n'y soit publié. S'il ne le fait pas, et de manière si intentionnelle qu'il récidive le mois suivant en publiant une nouvelle tribune confirmant la 1ère, la protection fonctionnelle ne peut être acceptée.

Responsable d'un texte poursuivi pour diffamation, Les Républicains de Puteaux s'apprêtent donc à payer leur avocat avec vos impôts. Ce n'est pas normal. C'est ce parti qui devrait payer la défense de Michel Duez, et pas les habitants de Puteaux.
Christophe Grébert