Une enquête préliminaire contre Joëlle Ceccaldi pour fraude fiscale et blanchiment
Le budget hors norme de la ville de Puteaux

VIDEO Quand la maire LR de Puteaux protège un policier municipal jugé pour harcèlement homophobe et raciste

6a00d8341c339153ef01b7c8e4dfd0970b-800wi

Jugé lundi 27 mars pour harcèlement homophobe et raciste, le n°2 de la police municipale de Puteaux a reçu une promotion de la maire LR.  Joëlle Ceccaldi-Raynaud a en effet décidé de lui confier la responsabilité de la sécurité à l'office HLM communal.

Un poste créé pour lui et qui lui vaut une rémunération de 3.400 euros par mois. Lors du conseil municipal du 29 mars, j'ai interrogé la maire sur cette scandaleuse promotion. "J'ai pris une décision", m'a seulement répondu Joëlle Ceccaldi.

Pour quelle raison la maire de Puteaux protège ainsi cet homme ? Quels secrets détient-il éventuellement qui font que Joëlle Ceccaldi-Raynaud préfère le garder auprès d'elle. A quelles intrigues a-t-il participé ? Lors de l'audience au tribunal de Nanterre, 2 de ses anciens collègues de la police municipale ont notamment évoqué des "surveillances illégales de certaines personnes".

Il est aussi à noter que les maires adjoints chargés des questions de sécurité, Jean-Marie Ballet et Bernard Gahnassia, n'ont rien dit contre cette promotion. Quel intérêt y trouvent-ils ?

Ballet

Gahnassia

Commentaires