Previous month:
janvier 2017
Next month:
mars 2017

février 2017

Marine Le Pen et Joëlle Ceccaldi-Raynaud ont le même avocat

C5bIQbfWgAAScv4

Je découvre que Marine Le Pen et Joëlle Ceccaldi-Raynaud ont le même avocat : Rodolphe Bosselut.

C'est lui notamment qui a défendu la maire LR de Puteaux dans l'affaire du rachat de tous les canards enchaînés dans les kiosques de la commune !

Ce même avocat écrit parfois des tribunes dans la Presse. Dans l'une d'elles, il critique les élus qui se prennent pour des "seigneurs" :

"... Notre République en encore imprégnée de féodalité. Les élus se voient comme des seigneurs, et leurs électeurs agissent trop souvent en serfs. Les élus se comportent comme s'ils étaient titulaires à vie d'un fief ou d'une charge. Ces carrières au long cours sont source de clientélisme, de conflits d'intérêts, et dans certains cas d'abus. Depuis des années, je dénonce le "moulisme", la propension de ceux qui nous gouvernent à s'accrocher au pouvoir comme le mollusque à son rocher...

.... Le mandat politique comporte une obligation essentielle qui pèse sur son récipendiaire : rendre des comptes à ceux qui le lui ont confié. On en est encore loin....

... D'où l'intérêt de réformes lourdes : interdiction du cumul, limitation des mandats dans la durée... Toutes dispositions qui provoqueront un renouvellement de la classe politique...".

Comment ne pas être d'accord avec lui.


HLM à Puteaux : un logement de 100m2 pour un homme seul gagnant 100.000 euros par an

6a00d8341c339153ef01b7c8613d07970b-800wi

L'Office HLM de Puteaux, présidé par Joëlle Ceccaldi-Raynaud, la maire LR de Puteaux, semble vouloir attribuer un logement de 100m2 à un homme seul gagnant 100.000 euros/an.

Cet homme est directeur dans une grosse société qui est en contrat avec la ville de Puteaux et l'OPH communal. Il est propriétaire d'un logement dans le département des Hauts-de-Seine. Il n'a donc absolument pas besoin de la solidarité de la collectivité pour se loger.

Pour ce logement HLM de 100m2 très bien situé, il devrait payer seulement 800 euros de loyer mensuel (surloyer y compris), soit un tarif largement inférieur à celui du marché, la différence étant supportée par les contribuables.

Alors que l'OPH vient d'être condamné à 1 million d'euros d'amende, suite notamment à des "anomalies" dans les attributions de logement, l'office de Puteaux ne changerait-il pas ses méthodes ?

Je demande à l'OPH de renoncer à cette attribution de logement. Et je rappelle que des dizaines de familles putéoliennes vivent dans des logements insalubres. Si elle veut aider des gens, c'est à ces familles que notre maire devrait plutôt penser. 

Christophe Grébert


Musique baroque au conservatoire de Puteaux le samedi 4 mars à 20h45

Les Saisons - Grands Motets - Puteaux

L'ensemble vocal putéolien "Les Saisons" donnera un concert de musique baroque au conservatoire de Puteaux le samedi 4 mars à 20h45. Au programme : les Grands Motets de Jean-Philippe Rameau.

Le choeur sera pour l'occasion accompagné par un orchestre baroque de 20 instrumentistes, et par 6 solistes ayant pour la plupart chanté ces oeuvres avec William Christie ou Emmanuelle Haïm.

Entrée libre.


L'opposition municipale de Puteaux propose d'intégrer le vieux cinéma au projet éducatif de la ville

IMG_3109

Voici la tribune du groupe d'opposition Le Rassemblement à paraître dans le Puteaux infos de mars 2017. L'opposition municipale propose d'intégrer le vieux cinéma au projet éducatif et culturel de la ville :

"La mairie de Puteaux a l’intention de détruire l’un des plus vieux cinémas du monde, situé au 3 rue Gerhard. Si la raison invoquée est importante (l’agrandissement de l’école Parmentier), il existe pourtant d’autres scénarios d’extension, plus respectueux de notre patrimoine culturel.

Nous pourrions par exemple transformer l’ancien cinéma en lieu culturel et artistique dédié aux enfants des écoles de la ville.

Ceci permettrait d’approfondir le développement des classes CHAM / CHAD (à horaires aménagés musique et danse), ainsi que des classes à PAC (projet artistique et culturel), comme que nous le proposions dès 2014. Ou encore, de faire enfin participer les écoles de Puteaux à l’initiative Traverses 92, qui permet aux classes du département de présenter des projets artistiques et culturels.

Plus globalement, le Projet Educatif Territorial (PEDT) de Puteaux doit être totalement revu pour lui donner de l’envergure. A l’heure où les innovations dans les écoles de France se multiplient (par exemple en appliquant l’approche Montessori au sein d’écoles publiques), Puteaux devrait être en pointe sur ce combat, si important pour l’avenir de nos enfants".

A lire et à commenter sur le site du Rassemblement

REJOIGNEZ-NOUS SUR FACEBOOK : SAUVONS DE LA DÉMOLITION LE VIEUX CINÉMA DE PUTEAUX


Une proposition de loi pour la transparence des dépenses des élus #LesBonsElus #StopCorruption

7y8OavIS 2

Suite à l'affaire des emplois présumés fictifs de la famille Fillon, j'ai lancé une pétition sur le site change.org proposant d'instituer la transparence sur les dépenses des élus.

Cette proposition de loi citoyenne intitulée "Les bons élus" est déjà soutenue par 134.000 personnes. Elle sera soumise, en mars, aux différents candidats à l'élection présidentielle.

Lors du rassemblement contre la corruption des élus organisée dimanche place de la République à Paris, je suis intervenu pour défendre cette idée de transparence des comptes de nos élus afin de permettre le contrôle citoyen.

Face aux populistes et aux discours dangereux du "tous pourris", il est indispensable de rétablir la confiance entre les citoyens et les élus. C'est l'objectif de cette proposition.

(photo @ludoFJ)

Voici mon intervention dimanche à République (cela dure 3 minutes) : 


La mairie de Puteaux met à l'amende les pauvres qui récupèrent de la nourriture dans les poubelles

Parisien15fev

A Puteaux, la pauvreté est-elle interdite ? La maire "Les Républicains" fait mettre des amendes aux personnes qui récupèrent de la nourriture dans les poubelles. Le Parisien des Hauts-de-Seine publie le témoigne de Luc.

Cet habitant de Puteaux va recevoir une amende de 33 euros, après avoir été surpris par la police municipale en train de regarder à l'intérieur de la poubelle du Carrefour City de la rue Lafargue. Il y cherchait de la nourriture.

Ce n'est pas le seul : Le Parisien nous apprend que 150 PV identiques ont été dressés !

Je suis choqué par cette information, tout d'abord en tant que conseiller municipal. J'apprends l'existence de cette décision du maire par Le Parisien. Aucun débat n'a eu lieu en assemblée communale. C'est pourtant une position scandaleusement importante de notre municipalité qui aurait nécessité une discussion publique !

Je suis aussi choqué en tant que citoyen : la maire de Puteaux lutte contre les pauvres au lieu de combattre la pauvreté. Ce n'est pas une première : elle refuse aussi l'installation d'un Restaurant du coeur sur notre commune et les actions du CCAS de Puteaux sont clientélistes (distributions de cadeaux inutiles) avant d'être utiles. Une véritable honte, alors que certains élus Les Républicains s'en mettent plein les poches avec notre argent...  

Sur Twitter, le conseiller municipal PS Francis Poézévara demande l'annulation de cet arrêté municipal. C'est effectivement le minimum.