Le fabriquant de panneaux, de bornes, de barrières et de plots fait fortune à Puteaux
Incendie rue Jacotot à Puteaux : 4 jours après, des victimes sont à la rue (mise à jour : 18h)

Le 12e procès n'aura pas lieu : la maire LR de Puteaux se désiste !

6a00d8341c339153ef017615fd885c970c-800wiDans le Parisien des Hauts-de-Seine, Joëlle Ceccaldi-Raynaud annonce le retrait de sa plainte contre mon tweet. J'y évoquais un article du Canard Enchaîné sur son compte caché au Luxembourg. Le procès prévu le 27 mai devant la 17e chambre du tribunal de Paris n'aura donc pas lieu. C'est une victoire contre un abus de pouvoir ! Pour autant, je ne me fais pas d'illusion sur les motivations de la maire LR de Puteaux.

Le 27 mai, le tribunal ne fera que constater la fin d'une procédure judiciaire engagée en mars 2013, il y a 3 ans ! Après avoir réclamé plusieurs reports d'audience, prolongeant d'autant ma mise en examen, Joëlle Ceccaldi se désiste à 2 semaines du procès. Elle explique au Parisien qu'elle a "obtenu gain de cause dans ses différends judiciaires" avec moi. Or, elle a perdu tous ses procès !

Je doute donc de sa réelle volonté d'apaisement. Il suffit de lire le journal municipal "Puteaux infos" qui m'attaque encore chaque mois.

Joëlle Ceccaldi renonce à ce 12e procès plus probablement parce qu'elle allait le perdre. Dans mes conclusions partagée en ligne, je demandais au tribunal de condamner la maire pour procédure abusive. Elle n'avait pas poursuivi le Canard lors de la publication de l'article en 2011, alors pourquoi porter plainte contre moi en 2013 pour avoir cité ce même article ? A cette question, Joëlle Ceccaldi n'aura pas cette fois-ci à répondre devant la 17e.

Cette issue heureuse est la victoire de tous ceux qui, notamment sur les réseaux sociaux, se mobilisent pour défendre la liberté d'expression et m'aident à affronter une machine puissante : le maire de Puteaux fait supporter ses frais de justice par la ville et profite du support humain et technique de son cabinet pour harceler un simple citoyen.

Merci aux associations Anticor et Reporters sans frontières qui suivent ce qui se passe à Puteaux.

Merci à mon avocat Maître Jean-Marcel Nataf qui assure inlassablement ma défense depuis 12 ans !

Un grand MERCI à tous les membres de mon comité de soutien. Sans vous, MonPuteaux serait fermé depuis longtemps. Cela montre que lorsque les citoyens se rassemblent, ils peuvent faire valoir leur volonté. 

Christophe Grébert

L'AFFAIRE DU TWEET SUR MON DRIVE

>>> Recevez les alertes de MonPuteaux.com directement dans votre boite mail

Commentaires