Previous month:
octobre 2015
Next month:
décembre 2015

novembre 2015

Demain, à Puteaux, souvenons-nous des victimes du 13 novembre et faisons flotter nos couleurs

5654108014_c427b0380d_z

François Hollande invite les Français à «pavoiser» de drapeaux tricolores leur domicile lors de l'hommage solennel qui sera rendu vendredi aux Invalides aux victimes des attentats de Paris et du stade de France. Je vous invite à participer à cette action symbolique.

L'objectif est de «permettre à chacun de participer d'une manière ou d'une autre à cet événement», a expliqué le porte-parole du gouvernement. 

La mairie de Puteaux, habituée à nous faire des cadeaux toute l'année, aurait pu avoir l'initiative de distribuer des drapeaux à toute la population. Cela aurait été une belle action.

Porter le drapeau bleu-blanc-rouge, afficher notre devise "Liberté, Egalité, Fraternité", chanter "La Marseillaise" sont les signes de notre attachement à la démocratie et à notre République. 

Le patriotisme français est porteur de valeurs humanistes dont nous pouvons être fiers. Il n'est pas le nationalisme rétrograde et excluant revendiqué par les extrémistes. Ceux là n'ont rien compris à ce qu'est la France depuis la Révolution.

Unis, debout, français, patriotes, démocrates, demain souvenons-nous des victimes du 13 novembre et affichons nos couleurs.

Christophe Grébert

(photo : façade mairie de Puteaux, Flickr)


La protection civile de Puteaux refuse de me transmettre ses informations (mis à jour à 17h)

Protection-civile-puteaux-suresnesA la suite des attentats, j'ai voulu recevoir les informations de la Protection civile et m'inscrire à leur compte local sur Twitter.
Mais surprise : la protection civile de Puteaux, financée par la commune, a empêché mon inscription à son fil d'informations en me "bloquant" (voir la photo ci-contre).

Faut-il être membre du parti Les Républicains ou militer pour le maire Joëlle Ceccaldi-Raynaud pour avoir le droit de recevoir les infos de la protection civile de Puteaux ?

Indigne et inquiétant, surtout en cette période. Je ne pensais pas que la protection civile était une association politique. Certes, elle est entièrement financée par la ville. Mais donc aussi avec mes impôts.

MISE À JOUR 17H : SUITE A LA PUBLICATION DE CET ARTICLE, LE BLOCAGE A ÉTÉ RETIRÉ. JE PEUX AVOIR A NOUVEAU LES INFOS DE LA PROTECTION CIVILE LOCALE. J'ESPERE QUE SES RESPONSABLES ME DIRONT POURQUOI J'ÉTAIS INTERDIT SUR LEUR COMPTE TWITTER. J'AI ENVOYÉ UN MESSAGE. JE N'AI EU AUCUN RETOUR.


La ville de Puteaux achète 2.260 fours à micro-ondes pour le Noël des Seniors

81dN5WD6GFL._SL1500_

Après la cafetière à dosettes et l'aspirateur sans sac, la ville de Puteaux va offrir des fours à micro-ondes aux personnes âgées pour Noël. Crise ou pas crise, le clientélisme continue de plus belle dans notre commune.

Un appel d'offres a en effet été lancé par le CCAS (Centre communale d'actions sociales). Il prévoit l'achat de 2.260 fours. Le montant de ce marché n'est pas précisé. On peut l'estimer autour de 200.000 euros.

Comme chaque année, je m'interroge sur l'intérêt économique et social de cette opération. Ainsi, l'an dernier, plusieurs aspirateurs s'étaient retrouvés en vente sur le boncoin. Ne serait-il pas plus utile de consacrer prioritairement ce budget au soutien des personnes âgées dont les revenus sont inférieurs au seuil de pauvreté ?

Autre alternative : offrir des bons d'achat qui permettraient aux seniors d'acheter ce dont ils ont vraiment besoin. Qui n'a pas déjà un four ? (et qui n'avait pas déjà un aspirateur ou une cafetière ?).

Il y a derrière cette dépense du gaspillage économique, mais aussi écologique : combien de fours ne serviront à rien, parce que les personnes âgées n'en ont pas l'utilité ?

Quant au maire de Puteaux, n'a-t-il pas manifesté avec ses collègues des Hauts-de-Seine contre la baisse des dotations de l'Etat versées aux collectivités ? Dans ce cas, comment justifier, en cette période difficile, une telle dépense clientéliste ?

Rappelons que les cadeaux de la mairie de Puteaux ne font pas une politique sociale.

Enfin, il est assez contradictoire que ceux qui protestent contre les hausses d'impôts au niveau national soutiennent dans le même temps cette politique locale des cadeaux inutiles achetés avec ce même argent public... 

L'an dernier, la mairie avait offert des aspirateurs.

A LIRE :

- Une convocation du CCAS de Puteaux qui arrive... 3 jours après la réunion

Participer à la cagnotte en ligne


Le quartier de la Défense sous protection renforcée

18186585502_fcca7f08be_zSuite aux attentats de vendredi à Paris et à la neutralisation d'une équipe de terroristes hier à Saint-Denis, la question de la sécurité à la Défense ressurgit. Il n'y a pas de menace directe. La protection du quartier d'affaires, qui accueille chaque jour près de 200.000 salariés, a cependant été renforcée.

"Nous allons sans doute demander des renforts militaires, afin d'avoir des patrouilles statiques et dynamiques pour rassurer et dissuader" indique le préfet des Hauts-de-Seine Yann Jounot dans une interview au journal Le Parisien 92.

De son côté, Defacto, l'établissement public de gestion de la Défense, rappelle que le quartier est depuis janvier déjà placé en niveau «alerte attentat», le plus élevé du plan Vigipirate. Dès samedi 14 novembre, précise Defacto, la sécurité a encore été renforcée par :
     - une présence accrue des forces de l’ordre (policiers, militaires...),
     - un niveau de vigilance renforcée de la part de Defacto (contrôle d’accès, vidéoprotection...),
     - des mesures spécifiques pour contrôler les accès (piétons et livraisons) à chaque bâtiment, mises en place par chaque gestionnaire selon les recommandations de la Préfecture des Hauts-de-Seine.

Cette protection s'applique en particulier au centre commercial des 4 Temps, le plus fréquenté de France, avec 45 millions de visiteurs par an.

L'ouverture de la 21e édition du marché de Noël est décalée à vendredi ou samedi, en raison d'un retard d'installation des 300 chalets dû justement au renforcement de ces mesures de sécurité.

Nouvel espace de sports et de loisirs du quartier, l'ouverture de CNIT Move est reportée


Deuil national et mesure de sécurité à Puteaux (mise à jour)

5653506169_ecfccb86f9_zSuite aux attaques de vendredi soir à Paris, la ville de Puteaux renforce la sécurité autour des équipements municipaux, en particulier les écoles et les crèches. Une minute de silence en hommage aux victimes sera respectée lundi à midi dans toutes les structures de la commune.

- Les structures et équipements municipaux de Puteaux seront ouverts aux horaires habituels dès lundi 16 novembre.

L’ensemble des activités et cours reprendront également.

Les mesures de sécurité seront renforcées à leurs abords afin d’assurer la sécurité de tous.

Les écoles et les établissements d’accueil de la petite enfance seront ouverts dés lundi matin.

En conséquence toutes les activités scolaires et périscolaires seront donc maintenues pour les enfants, seules les sorties à l’extérieur de Puteaux sont suspendues.

L’ensemble des dispositifs de sécurité est mis en place conformément au plan Vigipirate écarlate.

La Police Municipale va renforcer sa présence aux abords des établissements scolaires et des établissements d’accueil de la petite enfance.

- Une minute de silence sera respectée lundi 16 novembre à 12h dans toutes les infrastructures publiques de la commune.

Tous les directeurs des bâtiments communaux ouverts au public sont chargés d'organiser et de faire respecter dans leurs locaux cette minute de silence.

Les élus et les agents travaillant dans l’Hôtel de ville sont invités à se rassembler à 11h50 dans la salle des colonnes afin d’effectuer cette minute de silence. Les Putéoliens qui le souhaitent sont invités à se joindre à eux.


Deuil national : les écoles de Puteaux seront ouvertes lundi, une minute de silence sera respectée

5653662435_b7f2511667_zLes écoles communales seront ouvertes normalement lundi à Puteaux. Une minute de silence et un temps de parole avec les enfants seront organisés. Les sorties scolaires sont annulées jusqu'au 22 novembre.

La directrice de l'école Jean Jaurès a publié le message suivant sur la page de l'école

"L'école Jean Jaurès accueillera ses élèves ce lundi aux horaires habituels. Quelques aménagements cependant : les élèves pourront entrer à l'école dès leur arrivée et j'invite les parents à ne pas stationner sur le trottoir plus que nécessaire.
Les sorties scolaires sont annulées jusqu'au 22 novembre. Pas de séance école et cinéma ce mardi. Les activités sportives piscine - stade sont maintenues pour le moment. 
Un temps de parole sera organisé dans les classes conduit par les enseignants. L'ensemble de la communauté éducative sera à l'écoute de tous les élèves. Vous pouvez compter sur notre engagement auprès de chacun des enfants de l'école. 
Nous observerons une minute de silence".

Comment réagir aux questions des enfants ? Le magazine Astrapi a publié 2 pages sur le sujet.