Previous month:
août 2015
Next month:
octobre 2015

septembre 2015

Un maire-adjoint de Puteaux logé en HLM et propriétaire de 3 logements

283658caumontC'est un nouvel épisode de mon enquête sur le logement social à Puteaux. Pascal Caumont, responsable de la section locale "Les Républicains" et maire-adjoint chargé de la vie associative et de la démocratie locale, est locataire HLM tout en étant multipropriétaire : il possède 3 biens immobiliers sur la ville, qu'il loue.

Elu sur la liste de Charles Ceccaldi en 2001, puis sur celle de Joëlle Ceccaldi en 2008, délégué de la section UMP puis "Les Républicains" de Puteaux depuis 2002, Pascal Caumont occupe seul un logement HLM de 3 pièces sur le haut de la ville, malgré des revenus confortables de commercial dans une grande entreprise et des indemnités d'adjoint au maire.

Mais mieux encore, Pascal Caumont a constitué au cours des 15 dernières années un véritable patrimoine immobilier sur la ville. Il est devenu propriétaire de 3 logements - au 8 rue des Bas-Rogers, au 103 rue Voltaire et au 110 rue de Verdun - dont il récolte des loyers.

On ne lui reproche pas de gagner de l'argent et d'être propriétaire. Tant mieux pour lui. Mais on s'étonne qu'un élu censé défendre l'intérêt général et le bien commun puisse accepter de vivre dans un logement social subventionné par l'argent public, tout en tirant bénéfice de la location de plusieurs logements qu'il pourrait occuper pour libérer son 3 pièces HLM au profit d'une famille putéolienne mal logée.

Ce n'est malheureusement par le seul élu de Puteaux dans ce cas.

A suivre...

A LIRE AUSSI SUR PASCAL CAUMONT : 

- L'entreprise d'un maire adjoint UMP de Puteaux hébergée pas cher par l'Office HLM

- 17 élus UMP logés en HLM à Puteaux

(photo : mairie de Puteaux)


L'église de Puteaux repeinte en rouge et violet : la mairie n'a toujours pas réparé les dégâts

Eglise-puteauxDébut janvier, de retour de quelques jours de vacances, le curé de Puteaux avait eu l'énorme surprise de découvrir les murs de son église, ainsi que le mobilier, repeints en rouge et violet. Durant son absence, la mairie avait décidé de redécorer "façon Valérie Damidot" ce monument classé du 16e siècle !

La DRAC avait protesté et la mairie s'était engagée à remettre tout en état. Mais 8 mois plus tard, rien n'a été fait : les couleurs criardes sont toujours là (voir la photo ci-contre prise hier). En fait, le maire Joëlle Ceccaldi ne compte absolument rien changer. Elle trouve l'église "plus belle comme ça".

Lors du prochain conseil municipal, je poserai au maire les questions de Putéoliens sur cette affaire : 

Question de L. : "En décembre dernier, la vieille église de Puteaux a été saccagée et les murs peints illégalement avec des couleurs criardes. La mairie s'était engagée à remettre le site en état. Mais, 9 mois plus tard, on constate que rien n'a été entrepris (voir photo prise ce dimanche). Est ce que la mairie compte laisser pourrir la situation jusqu'à l'oubli du délit ? Quand cette église retrouvera son état originel ? Je soupçonne fort la mairie de mauvaise volonté sur ce cas et j'appréhende qu'avec le temps, les choses restent en l'état jusqu'à ce que les autorités culturelles responsables finissent par jeter l'éponge".

Question de S. : "Je suis surprise de voir que le choeur de l’église Notre Dame de Pitié est toujours peint en rouge. N’y-a-t-il pas des travaux prévus pour refaire l’étanchéité et restaurer la couleur initiale ?"


Vide-Greniers dimanche à Puteaux

Grande-braderie-de-l-APAC-septembre-2015_imageagendaLe traditionnel vide-greniers de Puteaux a lieu demain, dimanche 27 septembre 2015, de 9h à 18h.

1.500 exposants sont attendus entre le Boulevard Richard Wallace, la rue Jean Jaurès, l'esplanade de la mairie et la rue mars et Roty.

ATTENTION : si vous apercevez la maire (ou son fils Vincent) dans les rues, merci de m'avertir aussitôt en m'envoyant un sms au 06 10 14 88 20 en m'indiquant le lieu où elle se trouve. Merci de votre aide.


Quand la maire de Puteaux tente de modifier sa fiche sur Wikipédia

TraceIPLa maire Les Républicains de Puteaux a discrètement tenté, durant l'été, de modifier sa biographie sur l'encyclopédie en ligne Wikipédia

Joëlle Ceccaldi-Raynaud a notamment voulu supprimer des références au blog MonPuteaux.com et sur son compte caché au Luxembourg.

Ce nouveau cas de censure du maire aux 102 lingots d'or est raconté par le conseiller municipal d'opposition Francis Poézévara sur son blog.

 

CE N'EST PAS LA PREMIÈRE FOIS QUE LE MAIRE DE PUTEAUX TENTE DE CONTRÔLER LA LIBRE CIRCULATION DE L'INFORMATION. DÉJÀ EN 2013 :


#LINGOTSGATE Les broyeuses sont en action à la mairie de Puteaux : la maire LR craint-elle une perquisition ?

CPqZt5FWUAA775CDepuis 3 jours, les broyeuses sont en action à la mairie de Puteaux. Rien qu'hier, une dizaine de grands sacs de papiers broyés ont été jetés. Le ménage concerne le cabinet de Joëlle Ceccaldi-Raynaud, mais aussi les services de direction.

La maire LR aurait-elle été prévenue d'une perquisition, suite au scandale sur ses 102 kilos d'or révélé par Médiapart ?

Le maire a annulé sous un faux prétexte le conseil municipal qui devait avoir lieu samedi matin. Le conseil communautaire de Puteaux-Courbevoie qui devait avoir lieu la semaine prochaine a aussi été annulé.

Samedi, l'opposition municipale devait présenter un voeu pour demander le retrait du maire et de son fils Vincent Franchi, adjoint aux finances.

(photo : twitter)

2015 - 1

Hier, le Canard Enchaîné a publié un article reprenant l'affaire

Parisien23Sept


Le conseil municipal de Puteaux prévu samedi est annulé

1495163529_ca7dc23000La maire de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, annule le conseil municipal prévu samedi 26 septembre.

Le conseil aura lieu à "une date ultérieure qui vous sera communiquée dans les meilleurs délais", annonce la directrice générale des services dans un mail adressé aux élus.

Pourquoi cette annulation ?

Toujours selon la DGS, cette annulation serait causée par la réception d'un courrier du "Préfet de la Région d’Île-de-France par lequel il est demandé au Conseil municipal de rendre un avis, sous un mois, sur le projet de décret fixant le périmètre et le siège du futur établissement public territorial intégrant la Ville de Puteaux en vue de l’institution de la Métropole du Grand Paris. La saisine pour avis du Conseil municipal sur ce projet de décret sera donc ajoutée à l’ordre du jour de la prochaine séance".

Mais rien n'obligeait la maire a annuler le conseil. Elle pouvait très bien à nouveau convoquer les élus le mois prochain pour rendre cet avis. Le conseil se réunit de toute façon très régulièrement.

L'annulation de la séance de samedi ne serait-elle pas plutôt causée par le scandale de ses 102 kilos d'or révélé par Médiapart. Ce qui est certain, c'est que Joëlle Ceccaldi-Raynaud devra s'expliquer tôt ou tard devant l'assemblée municipale. 

Le conseil communautaire de Puteaux-Courbevoie qui était programmé le 1er octobre est lui aussi annulé. La séance est reportée au 13 octobre. Cette fois, c'est le président de l'assemblée Eric Césari qui doit être entendu par le juge dans le cadre de l'affaire Bygmalion !