Previous month:
mars 2015
Next month:
mai 2015

avril 2015

Selon le maire de Puteaux, les caméras au conseil municipal représenteraient un danger en cas d'incendie ! Sérieux ?

15440093304_068500d9da_zJoëlle Ceccaldi-Raynaud prise en flagrant délit de mensonges : lors de la séance publique du 10 avril 2015, le maire UMP de Puteaux a osé déclarer qu'elle n'avait jamais empêché de filmer le conseil municipal ! "Il a toujours été possible de filmer. Il n'y a jamais eu d'obstruction à cela", affirme-t-elle !

LES PREUVES DU CONTRAIRE EXISTENT :

- La maire UMP de Puteaux a en effet oublié la fois où elle m'a fait sortir manu-militari de la salle du conseil par la police municipale... 

- Oublié aussi cette autre fois où elle a carrément annulé le conseil parce que j'avais sorti ma caméra ! LA VIDEO EST EN LIGNE ICI

- Oublié encore le fait qu'elle a fait condamner les prises électriques de la salle du conseil pour m'empêcher de brancher ma caméra ! VIDEO ICI

Finalement contrainte par la loi d'accepter ma caméra, la maire a fixé par arrêté des emplacements qui ne permettent de filmer les élus que de côté ou de dos et sans possibilité de se brancher à la sonorisation pour enregistrer le son. Sa justification est risible : des "caméras partout" empêcheraient l'évacuation de la salle en cas d'incendie. "Imaginez la panique", ose-t-elle affirmer, à bout de tout argument : 

L'ARBRE QUI CACHE LA FORÊT 

Que dire d'un maire qui essaye par tous les moyens de contourner la loi - qui autorise de filmer les conseils municipaux - en fixant des contraintes qui empêchent l'application de cette liberté démocratique ?

Si le maire de Puteaux agit ainsi pour une chose aussi simple, que fait-elle d'autre de pire encore ?

(photo : L'EMPLACEMENT RÉSERVÉ POUR LES CAMÉRAS EST SITUÉ CONTRE LE MUR PRÈS D'UNE STATUE. IL EMPÊCHE DE POUVOIR FILMER LES ÉLUS DE FACE POUR VOIR ET ENTENDRE AU MIEUX LEURS PROPOS, Flickr)

QUAND LE MAIRE M'EMPÊCHAIT DE FILMER LE CONSEIL MUNICIPAL EN MENAÇANT DE FAIRE INTERVENIR LA POLICE :


Quand le fils du maire de Puteaux s'énerve contre sa mère au conseil municipal

FilsTriste image au conseil municipal de Puteaux du 10 avril 2015 : le fils du maire, Vincent Franchi, interpelle violemment sa mère, parce que celle-ci ne veut pas lui donner la parole durant le débat.

Vincent Franchi s'énerve, il veut parler. Il lance des paroles inaudibles pour le reste de l'assemblée. Sa mère tente à plusieurs reprises de le calmer : "Je vous demande de vous taire", "Attendez", "Je demande du calme"... Du vouvoiement à son fils, elle finit par lui dire : "Vincent, Stop" ! Mais le conseiller général et adjoint au maire continue d'interrompre sa mère tout le long du débat. IN-CON-TRO-LA-BLE, je vous disais !

A la fin de la séance, je prends la parole pour dire à Joëlle Ceccaldi-Raynaud qu'elle n'a plus intérêt à s'éloigner trop longtemps de Puteaux, car à son retour son fils l'aura déjà remplacée... A l'image de ce qu'elle a fait elle-même à son père en 2004 !
Les élus de la majorité sont déjà prêts à soutenir cette bascule du pouvoir. Il n'y avait qu'à les entendre rires aux tristes blagues lancées par le fils au cours de ce même conseil. Le népotisme dans toute sa réalité !


Le règlement intérieur du conseil de Puteaux modifié, suite à la condamnation du maire UMP

Cm-puteauxCondamnée par le tribunal administratif pour non respect des droits de l'opposition, la maire UMP de Puteaux a du modifier le règlement intérieur du conseil municipal. Lors de la séance du 10 avril 2015, la discussion sur ces modifications a cependant tournéecourt, la majorité refusant d'entendre les propositions de l'opposition pour améliorer le fonctionnement du conseil.

La maire de Puteaux a notamment refusé que les séances soient filmées et diffusées sur le site de la ville, car "personne ne regarde", affirme-t-elle ! C'est faux, puisque ma chaîne Youtube a enregistré des milliers de vues.

Les amendements déposés par Francis Poézévara (PS) pour permettre de filmer librement les élus et pour étendre l'espace réservé aux tribunes de l'opposition à la fois dans "Puteaux infos" et dans les autres publications municipales, ont été repoussés par l'UMP. Le groupe divers-droite "Puteaux en mouvement" a aussi étrangement refusé de voter ces amendements. Puteaux pour vous a bien entendu soutenu ces propositions qui vont dans le bon sens.


Le quartier des Bergères à Puteaux : une densification déjà visible

2015-04-24-17-32-30L'association citoyenne Puteaux pour vous a publié sur son site un article sur le lancement des constructions ZAC des Bergères sur le haut de la commune : 

"Plusieurs immeubles sont en construction à l’angle de la rue des Bas-Rogers et de la rue des Fusillés de la Résistance. Ces constructions assez hautes donnent un avant-goût de ce qui nous attend pour la future ZAC des Bergères située non loin de là. En effet, coupoles et rotondes sont bien au rendez-vous !"

LA SUITE A LIRE SUR PUTEAUXPOURVOUS.COM


Infos et propositions sur le site de l'association citoyenne "Puteaux pour vous"

PpvsiteL'association citoyenne Puteaux pour vous a mis à jour son site pour vous proposez plus d'informations locales et formuler des propositions pour Puteaux.

PPV se donne pour objectifs :

Une volonté de faire bouger les lignes sur des sujets de proximité :
– la lutte contre le logement insalubre,
– le développement de la nature en ville et la transition énergétique,
– une politique d’ouverture plutôt que celle de l’entre soi,
– la défense de l’intérêt général.

Une volonté de faire de la politique autrement :
– écouter et faire participer les citoyens aux décisions,
– considérer son mandat comme un engagement citoyen et non comme sa propriété, transmissible de mère en fils,
– être transparent dans ses décisions et informer de ses choix,
– respecter son opposition, contre-pouvoir utile en démocratie,
– moraliser la vie politique par des engagements contractuels et une information transparente : patrimoine, indemnités…

Rejoignez l'association Puteaux pour vous pour préparer l'avenir de notre ville.