Previous month:
février 2015
Next month:
avril 2015

mars 2015

"Il était une fois dans l'Ouest", l'histoire politique des Hauts-de-Seine

CeccaldiCharles Ceccaldi-Raynaud, l'ancien maire de Puteaux, qui explique tout l'intérêt du clientélisme... C'est l'un des moments forts du documentaire "Il était une fois dans l'Ouest" qui sera diffusé sur France 3 le jeudi 23 avril à 23h20.

L'ÉMISSION EST VISIBLE ICI

Réalisé par Jean-Charles Deniau, ce film raconte l'histoire politique des Hauts-de-Seine, depuis la création du département en 1964 jusqu'à nos jours, à travers de nombreux témoignages : Charles Pasqua, le promoteur Christian Pellerin, le juge Eric Halphen, l'ancien directeur des HLM du 92 Didier Schuller...

La conquête de Puteaux par la droite, à la fin des années 60, constitue l'un des chapitres de ce documentaire à voir absolument !

EXTRAIT : L'ANCIEN MAIRE DE PUTEAUX EXPLIQUANT ET JUSTIFIANT SON SYSTÈME CLIENTÉLISTE


Nos questions au maire de Puteaux pour le conseil municipal du 31 mars 2015

15153005120_37d8b478cd_z

Voici les questions orales que je poserai au maire de Puteaux lors de la séance du conseil municipal du mardi 31 mars 2015 :

Dans le contexte de différentes poursuites judiciaires engagées contre le maire UMP de Levallois-Perret Patrick Balkany et de son épouse, Isabelle Balkany, ancienne vice-présidente du conseil général des Hauts-de-Seine, encore dernièrement à propos de la reconstruction surfacturée d’un collège de Courbevoie par l’entreprise Fayolle,

Suite également aux révélations du Canard Enchaîné sur l’existence d’un compte en banque caché au Luxembourg ouvert au nom du maire UMP de Puteaux Joëlle Ceccaldi-Raynaud, dans le cadre de l’enquête sur l’attribution du marché de la chaufferie de la Défense,

Suite aussi à l’affaire Bygmalion dans laquelle le président UMP de notre intercommunalité de Puteaux-Courbevoie Eric Césari est mis en examen,

la question de la corruption, du détournement d’argent public et de la fraude se pose plus que jamais dans nos collectivités locales.

Comme Puteaux est une ville riche et que l’argent attire les convoitises, notre commune est-elle épargnée par ce phénomène de corruption, de détournement d’argent public et de fraude ? L’un des rôles de l’opposition est de contrôler l’action de la majorité en place et de s’assurer du bon usage des moyens financiers de la collectivité.

Notre souci, à tous, doit être la transparence la plus totale sur l’utilisation de l’argent public.

Je demande donc au maire de Puteaux :

  • à avoir l’accès à toutes les factures payées par la ville,

  • la liste de toutes les dépenses liées au cabinet du maire sur les années écoulées, notamment les cadeaux offerts aux invités du maire, ainsi que l’ensemble de ses frais de bouche,

  • la liste de tous les invités reçus à petit-déjeuner, déjeuner ou à dîner par le maire lors des années écoulées, avec la somme des dépenses liées à ces invitations,

  • la liste du personnel travaillant directement et indirectement, entièrement ou partiellement, pour le cabinet (organigramme complet à jour), avec leurs revenus et indemnités versés et notes de frais accordées sur les années écoulées,

  • la liste des factures liées aux frais d’entretien, de travaux de rénovation et de fonctionnement du bureau du maire et de sa salle à manger privée,

  • la liste des indemnités et des frais versés sur les années écoulées à tous les adjoints au maire et conseillers délégués,

  • les factures payées depuis 2008 par la commune dans le cadre des frais de formation des élus, en particulier les factures et la nature des formations accordées à Vincent Franchi, le fils du maire,

  • les factures sur les années écoulées payées à l’entreprise Fayolle et à ses sous-traitants,

  • les factures payées depuis 2004 aux avocats et aux huissiers de Joëlle Ceccaldi-Raynaud dans le cadre de la prise en charge de ses procès par la ville, et en particulier les factures concernant tous les procès engagés et perdus par le maire contre Christophe Grébert.

Autres questions de Putéoliens :

  • Est-ce bien raisonnable de nettoyer tous les matins de bonne heure les rues de Puteaux, dans un contexte de demandes d’économies? Il faudrait demander aux habitants de Puteaux leurs avis. Je ne pense pas que les rues soient si sales que ça pour les nettoyer tous les jours! A part une nuisance sonore je n’y vois aucun intérêt. Et cela dure depuis 2006 ! (http://www.monputeaux.com/2006/09/a_vous_la_parol_1.html)

  • Quels sont les critères d’inscription pour les villages de vacances de la commune ? En effet, je me suis pré-inscrit pour Caprone dès le mois de décembre. Or fin mars, je n’ai toujours reçu aucune réponse, alors que des amis eux ont reçu dès février confirmation de leur séjour pour cet été. Je m'interroge donc sur l'opacité des critères de sélection.

  • Tous les matins, depuis le début des travaux de voirie avenue du Général de Gaulle au niveau de la Rose de Cherbourg, on assiste à des bouchons de 7h30 à 9h30, notamment au croisement avec la rue Lorilleux. Ne serait-il pas possible de maintenir pendant ces horaires les policiers municipaux qui assurent la traversée de l’avenue pour les enfants afin qu’ils régulent le flux des voitures ?

Question d'un assesseur de l'élection départementale :

Simple citoyen de Puteaux et non membre d’un parti politique, j’ai été assesseur pour des candidats d’opposition lors des deux tours des élections départementales. J’ai été choqué par les traitements de faveurs accordés aux membres des bureaux de vote soutenant le candidat Franchi (assesseurs, secrétaires de bureau et vice-présidents et présidents) :

  • petit-déjeuner en mairie, puis distribution de tickets repas pour le midi et pour le soir à la cantine de la ville,

  • ballet des chauffeurs venant chercher les membres des bureaux pour aller voter (y compris les plus jeunes, ce n’est donc pas une mesure destinée à assister les plus fragiles),

  • dans certains bureaux, certains de mes proches, également assesseurs ne se sont même pas vu proposer le moindre café ou verre d’eau.

Si ces mesures sont compréhensibles pour les employés municipaux, elles le sont moins quand il s’agit d’avantages accordés à des militants UMP et UDI soutenant le candidat Franchi. C’est pourquoi, j’attends de vous la plus grande transparence. Par qui sont payés les repas servis aux assesseurs UMP ? A qui appartiennent les véhicules qui transportent les assesseurs UMP pour aller voter et qui en sont les chauffeurs ? Je n’ose pas imaginer vous mettez les moyens de la ville à la disposition de vos militants.

Ces méthodes indignes doivent cesser. Vous devez arrêter de mépriser une partie des citoyens engagés pour s’assurer du respect de la démocratie dans notre ville. Pouvez-vous vous engager à ce que les moyens de la ville ne sont utilisés que pour les employés municipaux et non pour vos militants. Pouvez-vous vous engager à assurer une égalité de traitement entre les assesseurs de l’opposition et ceux de votre majorité lors des prochains scrutins ?


Election départementale à Puteaux-Courbevoie : le fils du maire UMP (ré)élu

B_q0FENWEAIBiLkLe fils du maire UMP de Puteaux Joëlle Ceccaldi-Raynaud, Vincent Franchi, est élu conseiller départemental de Puteaux-Courbevoie, avec sa binôme Aurélie Taquillain, à l'issue du second tour de scrutin. Leurs concurrents PS-EELV Jean-André Lasserre et Corinne LEROY-BUREL parviennent à rassembler pratiquement 40% des voix dans un contexte difficile pour la gauche au niveau national et dans une ville touchée par un très fort clientélisme.

Quand vous votez pour un candidat, vous décidez en quelque sort de lui déléguer un pouvoir pour gérer votre argent (celui de la collectivité, mais c'est aussi le votre). Qu'une majorité d'électeurs putéoliens puissent décider en conscience de confier la gestion de leur propre argent à quelqu'un comme Vincent Franchi, qui brille par une absence rare de compétence ou même d'intelligence, m'étonne franchement ! Il y a un truc qui n'a rien à voir avec la démocratie.
Christophe Grébert

(photo : archives)


La corruption et le détournement d'argent public en débat lors du prochain conseil municipal de Puteaux

JcrLors du conseil municipal de Puteaux du mardi 31 mars 2015, conformément à l'article 16 du règlement intérieur, la dernière demi-heure de la séance sera consacrée à la question de la corruption et du détournement d'argent public, avec une série de questions orales adressées au maire UMP de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud.

Je demanderai au maire de nous fournir des informations sur les dépenses de son cabinet, notamment les cadeaux offerts à ses invités et les frais de bouche, ainsi que la liste des factures liées aux frais d’entretien, de rénovation, de fonctionnement de son bureau et de sa salle à manger.

Je demanderai la transparence sur toutes les factures payées par la ville, notamment les factures payées depuis 2008 dans le cadre des frais de formation des élus, en particulier les factures et la nature des formations accordées à Monsieur le fils du maire, Vincent Franchi.

Je vous invite vous aussi à poser des questions au maire de Puteaux. J'ai pour cela mis en ligne un document partagé.

(image : extrait du Canard Enchaîné "'L'-ex suppléante de Sarko planquait son magot dans des paradis fiscaux")


Election départementale de Puteaux-Courbevoie : Dimanche prochain, votons !

16317487783_21a4df30d9_z

L'association Puteaux pour vous appelle à aller voter dimanche pour le second tour de l'élection départementale :

Comme nous le pressentions, c’est avant tout l’abstention qui, une fois de plus, remporte ce premier tour des élections départementales. Ce sont plus de 14.000 Putéoliens qui ne se sont pas déplacés par rapport aux dernières élections municipales. C’est énorme. C’est beaucoup trop.

Un des objectifs majeurs de l’association Puteaux Pour Vous est de redonner du sens à la vie politique et à l’engagement citoyen à Puteaux. Nous continuerons donc, cette semaine encore, à aller vers vous pour vous écouter, discuter, débattre, échanger sur les enjeux de cette élection et vous appeler à voter.

Sur la commune de Puteaux, Vincent Franchi (UMP) a perdu près de 4 000 Voix par rapport aux résultats de sa mère, Joëlle Ceccaldi-Raynaud (UMP), lors des dernières élections municipales (-35%). Quand, dans le même temps, Gérard Brazon (FN) en gagne 800 (+65%). Ce n’est donc pas la droite putéolienne, la droite d’un clan, la droite dynastique et cumularde qui peut barrer la route de l’extrême droite mais, bel et bien, des candidats démocrates et républicains qui respectent un minimum la parole et l’action constructive de l’opposition.

Face à ces deux périls que sont l’abstention et l’extrême droite,  il faut VOTER !

Dimanche, nous voterons pour le tandem composé de Jean-André Lasserre et Corinne Leroy-Burel. Nous vous appelons à leur faire confiance, vous pouvez compter sur les membres de l’association pour -suivre leur action et pour leur faire part de vos idées et suggestions tout au long de leur mandat.

Enfin, nous appelons les électeurs de Sylvie Cancelloni et Gilles Vincent a également porter leur choix sur ce duo. Rappelez-vous que cette élection est avant tout une élection locale et au-delà des étiquettes politiques et partisanes obsolètes, il sera toujours plus facile d’être entendu et écouté par Jean-André et Corinne. Il suffit de voir comment est traitée l’opposition au conseil municipal de Puteaux pour comprendre qu’aucune discussion constructive ne pourra se nouer avec Vincent Franchi et son groupe.

Vous pouvez compter sur notre association pour porter vos attentes et vos questions au devant de vos conseillers départementaux. Nous ne sommes pas un parti politique et par conséquent nous pouvons prendre cet engagement et dépasser les clivages archaïques. C’est cela, faire de la politique autrement.

Dimanche 29 mars, votons !

Association Puteaux pour vous

(photo : Flickr)