Territoire de la Défense, sans Nanterre et Neuilly, mais avec Argenteuil : la bouillie politicienne d'Eric Cesari (3e partie)
Rétrospective de l'année 2014 à Puteaux (janvier-février)

La ville de Puteaux dépense 120.900 euros pour sa carte de voeux

CarteUne petite maison en bois à monter. C'est la carte de voeux envoyée à chaque habitant par le maire de Puteaux.

Cette carte achetée à 25.000 exemplaires coûte 4,836 euros l'unité, soit une dépense totale de 120.900 euros. Nouvel exemple de la gabegie locale ?

Une dépense qu'il faut comparer avec les dons faits par la ville en cette fin d'année : 1.000 euros pour le Téléthon et 0 euro pour les Restos du Coeur.

Aux Restos du Coeur, 120.900 euros permettrait d'assurer un repas quotidien pour 230 familles durant tout l'hiver !

Sur Twitter et Instragram, des Putéoliens commentent :

 

Puteaux, ville riche ! #nosimpots #voeux2015

Une photo publiée par Pauline Derrien (@polined) le Déc. 12, 2014 at 3:58 PST

Les dépenses pour les fêtes de Noël à Puteaux atteignent 4 millions d'euros, soit l'équivalent du coût de construction de 30 logements sociaux. La politique, c'est faire des choix. Le maire de Puteaux a fait son choix : le clientélisme plutôt que mener des politiques d'intérêt général, et transformer le "citoyen" en "consommateur".

 

MARCHÉ CARTE DE VOEUX 2015, avec le PRIX HT (cliquez sur l'image pour la voir en grand) :

Carte-de-voeux

Commentaires