Previous month:
juillet 2014
Next month:
septembre 2014

août 2014

Rentrée scolaire à Puteaux : pour l'intérêt de qui ? (Puteaux pour vous)

4550658319_482cdc6492_zA la veille de la rentrée scolaire, l'association Puteaux pour vous fait le point sur l'application par la municipalité de la réforme des rythmes scolaires :

Après une concertation tardive n'impliquant pas tous les représentants des parents d'élèves, la réforme des rythmes scolaires sera bien appliquée pour cette rentrée. Cette réforme prévoit la répartition des heures de cours sur 9 demi-journées hebdomadaires et ce afin de mieux mobiliser les capacités cognitives de l'élève. Un temps d'accompagnement éducatif consacré à de nouvelles activités artistiques, culturelles et sportives devra compléter la journée.

Voici les nouveaux rythmes pour Puteaux,

Le temps scolaire s’organisera ainsi dès septembre :

Lundi, mardi et jeudi : 8h30-11h30 et 13h30-16h30

Mercredi et vendredi : 8h30-11h30

Pour les mercredis et vendredis après-midi, la mairie prévoit la mise en place des activités innovantes à forte portée éducative qui seront proposées dans le cadre des accueils de loisirs.

Cette nouvelle organisation ne semblait pas faire partie des différentes propositions évoquées lors des concertations sur la réforme avec les représentants des parents. En fait, il leur a été demandé de voter pour ou contre cette proposition (une seule proposition).

Pour certains représentants de parents d'élèves cette proposition est incompatible avec le bien être des enfants et ce pour plusieurs raisons. Tout d'abord, il n'y a pas d’allègement des journées de lundi, mardi, jeudi. Ce qui va entraîner un risque de fatigabilité important et avec un mercredi de travail en plus !!!

Ensuite, concernant les classes de maternelle, il n'y a aucune régularité dans les jours de semaine ce qui risque de fortement perturber les enfants. De plus, comment seront gérées les siestes du vendredi ?

Puis, pour les classes de Primaire, que devient l'étude du vendredi ?

Dans notre programme Puteaux Pour Vous, nous avons fait un ensemble de propositions visant à mettre en place des outils de lutte contre le décrochage scolaire et ainsi viser l’excellence (la plupart repris dans le programme de la majorité). Aussi nous voulions rendre nos établissements scolaires plus attractifs et relever leurs taux de réussite.

De ce fait, nous suivrons de très près la mise en place des nouveaux rythmes scolaires ainsi que la qualité des activités proposées afin de vérifier qu'ils soient bien adaptés aux besoins de l'enfant et des parents.

Puis, nous nous assurerons que l'intégration scolaire des enfants en situation de handicap soit une réelle priorité pour la majorité car dans son programme Madame le maire et son équipe ont promis de "mieux intégrer les enfants handicapés en milieu scolaire et en accueil de loisirs".

Le groupe Education de Puteaux pour vous. Contact : contact@puteauxpourvous.com

(photo : école Parmentier, Puteaux, Flickr)


La mairie de Puteaux achète un cartable pour tous les écoliers : un gâchis énorme d'argent public

 

Pourquoi uniquement ces 2 couleurs ? Cartable rose avec un lot de bijoux pour les filles et cartable bleu avec un petit robot à construire pour les garçons... Il s'agit de ne pas se tromper de genre. Comme avant chaque rentrée scolaire, la mairie de Puteaux a organisé samedi 30 août une grande fête pour distribuer des cartables et des fournitures aux 4.500 écoliers de la ville. 

Cette fête a coûté 300.000 euros prélevés sur la caisse des écoles, autrement dit de l'argent versé par l'Etat à la ville afin d'assurer - en principe - un bon fonctionnement des établissements scolaires. Cet argent public provient de ce qu'on appelle la dotation globale de fonctionnement (DGF).

Or, seule la moitié environ de cette somme a été dépensée pour l'achat les fournitures scolaires. Le reste est parti dans l'organisation de la fête. Autant d'argent qui aurait du être utilisé pour l'éducation des enfants. 

Notons par ailleurs que cette action doublonne l'allocation de rentrée scolaire (entre 362 et 382 euros pour les écoliers et les collégiens) déjà versée par l'Etat aux familles pour acheter des fournitures dont la liste est fournie par les écoles.

Faille supplémentaire : le contenu de ces cartables lui n'est pas choisi par les enseignants. Conséquence : beaucoup de ces fournitures finissent oubliées dans les tiroirs, voire terminent tout simplement à la poubelle, car inutiles. 

Au final, cela représente un énorme gâchis d'argent public.

Que faudrait-il plutôt faire ?

Mettre cet argent à disposition directement des établissements scolaires pour l'achat de fournitures selon les besoins des équipes pédagogiques et tout au long de l'année. Cela éviterait ce gâchis d'argent public et permettrait aux familles de faire de réelles économies en n'ayant pas à racheter de fournitures jusqu'au mois de juin

Comment faire passer une opération clientéliste (on parlerait de "marketing" si c'était une entreprise)  pour une aide aux familles. Cette opération est tout le contraire d'une aide : le "cadeau" qu'ils ont reçu, les Putéoliens le payent 2 fois par leurs impôts national et local, et encore 1 autre fois quand ils devront racheter des fournitures scolaires à leurs enfants cet hiver et au printemps.
C'est malheureux que les citoyens - par manque d'information sur la gestion d'une municipalité - se laissent prendre par cela.
Remarquez que le maire a bien raison de continuer de faire des fêtes et d'offrir des "cadeaux", puisque cela lui permet de se faire réélire. Elle serait bien bête de mener des politiques sociales intelligentes.
Le clientélisme, ça marche : les gens se font avoir et en sont heureux. Cette opération en est une triste démonstration. 

Christophe Grébert

A LIRE AUSSI :

A Puteaux, la mairie offre des cartables bleus aux garçons et des roses aux filles, sur 20 Minutes,

A Puteaux, les cartables sont offerts... Mais genrés!, sur le blog "Ladies & Gentlemen", dédié à l'égalité femmes/hommes,

Genre : des cartables roses pour les filles et bleus pour les garçons, sur Famili,

Les cartables de la mairie de Puteaux enflamment la toile, sur le Le HuffPost,

Filles et garçons : et si on les éduquait de la même façon ?, sur M6 info,

A Puteaux, des cartables roses et bleus pour dire m… au gouvernement, sur TerraFemina,

La mairie de Puteaux offre des cartables roses aux filles, bleus aux garçons, sur Yagg,

A Puteaux, les cartables, c'est bleu pour les garçons et rose pour les filles, sur Libération,

Roses pour les filles, bleus pour les garçons... les cartables de la discorde, sur le Nouvel Obs,

Puteaux: cartable rose aux filles, bleu aux garçons, l'opposition voit rouge, sur l'Express,

Rentrée scolaire : Puteaux voit rose pour les filles et bleu pour les garçons, sur RTL,

Puteaux : "Bleus ou roses, les cartables vont finir à la poubelle", sur Métro,

A Puteaux, les cartables sont roses pour les filles et bleus pour les garçons, sur LCI,

Des cartables roses pour les filles et bleus pour les garçons à Puteaux, sur France Info,

...

- LA SECRÉTAIRE D'ETAT À LA FAMILLE A RÉAGIT SUR SON COMPTE TWITTER :  

 

MISES À JOUR MARDI 2 SEPTEMBRE :

- PODCAST Débat dans les Grandes Gueules sur RMC (à partir de la 24e minute),

- VIDÉO SUR LCI : A Puteaux, les cartables sont roses pour les filles et bleus pour les garçons,

Une association toulousaine rêve des cartables bleus et roses de Puteaux, SUR MÉTRO,

PUTEAUX, TOUCHE PAS À MON GENRE, sur Paris Match,

- VIDÉO SUR FRANCE 3 ILE-DE-FRANCE : Puteaux : les parents réagissent aux cartables bleus et roses offerts aux enfants par la mairie,

 

MISE À JOUR MERCREDI 3 SEPTEMBRE :

- UNE RENTRÉE HAUTE EN COULEURS, sur La Lettre du Cadre,

A Puteaux, du bleu pour les garçons, du rose pour les filles, sur le site de Nadine Jeanne,

- UN BON EXEMPLE : A Longvic, les fournitures scolaires sont gratuites pour les enfants des écoles primaires, sur France Bleu

2014-09-rentree-scolaire-longvic-VE-640x360

(source photo : Le Miroir)


MISE A JOUR JEUDI 4 SEPTEMBRE :

Puteaux joue-t-elle la provoc' ?, sur Le Journal des Communes,

Parisian suburb accused of gender stereotyping over school satchels, dans le Guardian (GB),

Mochilas escolares azuis e rosas geram polêmica na França, sur Exame (Brésil),


MISE A JOUR SAMEDI 6 SEPTEMBRE :

- La Chronique d'Hevé Chabalier sur Europe 1

Des cartables hauts en couleurs

 

....


Zac des Bergères à Puteaux : "10 ans pour poser la première pierre" (Le Nouvel Obs)

Nouvelobs

Le Nouvel Obs a publié un article sur la Zac des Bergères à Puteaux remarquant la longueur du projet et le fait que le qualificatif d'"EcoQuartier" n'était sans doute que marketing  :

"A Puteaux, ce qui sera dans quelques années "le quartier des Bergères" commence enfin à prendre vie (..). L’idée de ce quartier n’est pas nouvelle. Il faut remonter en 2004 pour trouver les premières références de cette zone à aménagement concerté. Le projet a d’ailleurs fait l’objet de plusieurs concours proposés par la mairie. Ainsi, en 2008, la mairie avait lancé un concours d’idées sur l’image architecturale et urbaine et ce quartier, tout un programme".

Et le magazine d'annoncer que "le quartier présenté comme un "éco-quartier" ne semble pourtant pas être éligible auprès des ministères chargés de distribuer le label EcoQuartier. Aucune mention concernant ce projet n’a pu être trouvée sur le site du ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie ou sur celui du logement et de l’égalité des territoires. Une homonymie qui ne doit pas devenir une excuse permettant de gonfler les prix des logements".

En réalité, ce projet de ZAC est bien plus ancien. Cela fait plus d'une trentaine d'années que les habitants du quartier subissaient les pressions et annonces contradictoires de la mairie à propos du réaménagement de ce secteur de la commune.

Par ailleurs, cette ZAC n'a rien d'écologique. Pour preuve, le mois dernier le maire UMP a décidé que le quartier serait chauffé... au fioul !

Pour notre part, nous avions une bien plus belle ambition pour les Bergères.

D'autres infos sur la Zac des Bergères à Puteaux


L'escalator du boulevard Richard Wallace à Puteaux est encore en panne

14710185700_a5629bb613_z

L'escalator du boulevard Richard Wallace est "en panne jusqu'au 31 août", annonce la ville de Puteaux, qui invente ainsi la panne programmée. Presque un mois d'arrêt sans aucune explication, c'est non seulement beaucoup, c'est aussi inacceptable. Cet escalator, qui permet de relier le bas et le haut de Puteaux, n'est pas un équipement de confort. Il est indispensable pour de nombreuses personnes à mobilité réduite. On aimerait que la municipalité explique et résolve vite cette "panne".

L'escalator de la rue Monge est aussi en panne depuis des semaines :

14907460455_4067b82c72_z

(photo : Flickr)


Tribune : une rentrée pleine de promesses à Puteaux

14653130765_716cf22e7a_zVoici la tribune du groupe d'opposition "Puteaux pour vous" qui sera publiée dans le numéro de septembre 2014 du magazine municipal "Puteaux infos" :

UNE RENTRÉE PLEINE DE PROMESSES

Lorsqu’un maire fait des promesses, il se doit de les tenir, y compris lorsqu’il reprend les idées d’autrui (par manque d’imagination pour l’avenir de sa commune).
Pendant la campagne municipale, la majorité a fait vœu de reprendre les idées des autres ! La piétonnisation de la rue Jean Jaurès est une proposition que nous avons défendue. Tout comme la création d’une passerelle piétonne pour relier l’île.
Selon le maire, cette passerelle sera financée par le département. Or, 6 mois après l’élection, Puteaux n’a déposé aucun projet au Conseil général 92 !
Notre ville est gérée par une majorité qui a décidé de jouer sur les promesses, tout en bénéficiant d’indemnités cumulées et conséquentes. Et comme si cela ne suffisait pas, le maire vient de nommer un 12e adjoint ! Trop de travail, sans doute...

Bouchra Sirsalane bouchrasirsalane@gmail.com puteauxpourvous.com
Olivier Kalousdian verts92@free.fr puteaux.eelv.fr
Christophe Grébert grebert@gmail.com 06 10 14 88 20 grebert.net

(photo : Flickr)

A LIRE EGALEMENT SUR LE SITE D'EELV PUTEAUX : Ici, tout n’est que luxe, calme…et renoncements.


Conservatoire de Puteaux : un échec et beaucoup de questions

9775238871_cf4c172501_zLa mairie de Puteaux recherche un nouveau directeur pour son conservatoire. Ce sera la 7e direction en 7 ans.

En 2007 : Michel TOREILLES,
En 2008 : Délia ESTRADA,
En 2009 : Collectif d'enseignants,
En 2010 : Ludovic RUCOSA,
En 2012 : On ne sait pas trop,
En 2013 : duo Patrick MARCO / Angeline NOEL,
En 2014 : Patrick MARCO seul,
Fin 2014 : nouveau Directeur et nouveau Directeur-Adjoint.

Au total : 7 directions en 7 ans !

Plusieurs questions se posent :

Comment les professeurs peuvent-ils être ainsi managés ?
Comment les élèves et les parents peuvent-ils s'y retrouver pédagogiquement ?
Comment, dans ces conditions, le ministère va-t'il apprécier l'agrément qu'il a donné ?
Qui est responsable de cette hécatombe ?
Vincent FRANCHI, adjoint à la culture depuis 2007, ne porte-t'il pas la responsabilité de cet échec indiscutable ?
Quel (bon) Directeur va postuler à ce poste qui ressemble plus à un piège qu'autre chose ?

La suite au prochain épisode...

Tout sur le conservatoire de Puteaux

(photo : Flickr)