Previous month:
mai 2014
Next month:
juillet 2014

juin 2014

Conseil municipal à Puteaux, jeudi 3 juillet 2014 : des policiers municipaux portent plainte contre le maire

13974292180_4aa755b36d_zLe maire UMP de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, convoque un conseil municipal jeudi 3 juillet 2014 à 19h30 à l'Hôtel de Ville. Au cours de cette séance, elle demandera à sa majorité de lui accorder la "protection fonctionnelle", autrement dit la prise en charge de ses frais de justice, suite à une plainte déposée contre elle par des policiers municipaux. C'est la question 38 de l'ordre du jour que voici :


1. Désignation d’un secrétaire de séance

2. Appel nominal

3. Procès-verbal de la séance du Conseil Municipal du 29 avril 2014

4. Création d’un poste d’adjoint au Maire et modification des indemnités de fonction des adjoints

5. Élection du 12e Adjoint au Maire

6. Communications

7. Approbation de l’avenant n°3 au contrat de délégation de service public portant sur l’exploitation des crèches des Roses et Oasis

8. Approbation de l’avenant n°1 à la convention de délégation de service public sous forme de concession portant sur la construction et l’exploitation d’un multi-accueil pour jeunes enfants âgés de 3 mois à 4 ans sur le terrain situé 28/30 rue Lucien Voilin

9. Adhésion au groupement de commandes pour les systèmes d’information géographique du SIPPEREC

10. Modification du régime de reversement de la taxe communale sur la consommation finale d’électricité par le SIPPEREC

11. Confirmation de la dénomination des espaces publics de la ZAC du théâtre

12.Plan Local d’Urbanisme - prescription de la modification n° 3 et mise en enquête publique

13. Prise en charge des frais d’enregistrement et de publicité du transfert d’office de la rue Bellini dans le domaine public communal

14. Cession amiable d’un appartement sis 122 rue Jean Jaurès

15. Cession amiable du droit au bail du bien sis 152 rue Jean Jaurès

16. ZAC des Bergères - Attribution des lots n°5, 19 et 24 de l’îlot de la Rotonde

17. ZAC des Bergères - Autorisation au Maire de déposer les demandes de permis de démolir des biens situés 192 à 200 rue de la République

18. Eco-quartier des Bergères - Désignation du titulaire de chauffage urbain

19. ZAC Charcot - Acquisitions amiables d’un bien situé 118 avenue du Président Wilson,

du fonds de commerce sis 120 avenue du Président Wilson et d’un terrain nu sis 20 rue Charcot

20. Acquisition amiable à titre gracieux d’un terrain nu de 4 m2 sis 20 avenue Georges Pompidou

21. Acquisition de plein droit d’un bien sans maître sis 87 rue Jean Jaurès

22. Acquisition amiable d’un emplacement de stationnement non boxé sis 33 rue Rousselle

23. Cahier des charges de rétrocession du local sis 119 rue Jean Jaurès

24. Cahier des charges de rétrocession du fonds de commerce sis 40 rue Godefroy

25. Convention de partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie des Hauts-de-Seine

26. Modalités d’application de la taxe locale pour la publicité extérieure en 2015

27. Convention de réservation de logements entre l’office public de l’habitat de la commune de Puteaux et la Ville de Puteaux

28. Legs de Monsieur Maurice DUBUS à la Ville de Puteaux

29. Renouvellement de la Commission extra-municipale des autorisations d’urbanisme

30. Renouvellement du Comité d’éthique pour le suivi de l’exploitation du réseau de vidéoprotection

31. Renouvellement du Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD)

32. Renouvellement du Conseil économique et social local

33. Création d’un Conseil des sages

34.Adhésion à l’association nationale des personnels de cimetières (ANAPEC) et à l’association Elus, Santé Publique et Territoires

35. Acquisition d’œuvres d’arts

36. Prise en charge des frais liés au déplacement à Ankara (Turquie)

37. Avenant n°3 à la convention entre la Préfecture des Hauts-de-Seine et la Ville relative à la transmission par voie électronique des actes soumis au contrôle de légalité

38. Octroi de la protection fonctionnelle à Madame le Maire

39. Adoption du règlement intérieur du Conseil municipal

40. Actualisation de la liste des emplois de la Ville de Puteaux bénéficiant d’un logement de fonction

41. Approbation du programme pluriannuel d’accès à l’emploi titulaire

42. Modification des taux de vacation

43. Second versement de la subvention municipale accordé au club sportif municipal de Puteaux golf et acceptation de l’avenant à la convention d’objectifs

44. Avenant n°3 à la convention d’objectifs entre la Ville et l’association centre parisien de qwan ki do de Puteaux

45. Renouvellement de la convention de coordination entre la Ville et l’Office Public de l’Habitat de Puteaux pour l’entretien des espaces extérieurs des résidences de l’Office Public de l’Habitat

46. Demande de subventions auprès de la caisse des allocations familiales et du Conseil général des Hauts-de-Seine

(photo : Flickr)


La gestion du centre de vacances de Puteaux en Corse reliée à une affaire criminelle (Le Monde)

IMG_7591

Le journal Le Monde, dans son édition datée de jeudi 26 juin, publie une longue enquête sur la guerre des clans mafieux dans la plaine orientale corse. "Corse : « Gomorra » en Plaine orientale", titre le journal. On y découvre que le centre de vacances de la ville de Puteaux, sur la commune de Ghisonaccia, a été en centre d'un affrontement criminel pour l'obtention de sa gestion.

La "Marine de Caprone", appartenant à la mairie de Puteaux, génère un chiffre d'affaires annuel de 1,5 millions d'euros. Selon Le Monde, Marc Paolini, président d'un club de foot local, s'apprêtait à reprendre la gestion du centre de vacances... Il a été retrouvé mort, avec plusieurs balles dans le torse et la tête, la veille de la signature du contrat... 

Ces révélations posent la question de la conservation de ce centre de vacances. La ville de Puteaux a-t-elle la capacité, dans cet environnement très particulier, de lancer des marchés publics justes et de les faire appliquer sereinement, pour ne pas dire sainement ? C'est d'argent public dont il s'agit. L'argent des contribuables putéoliens. Ce million et demi d'euros ne serait-il pas mieux dépensé ici ?

IMG_7592


Quand Bygmalion présentait les blogueurs comme une menace pour ses clients

Dans un contrat passé avec la mairie UMP de Levallois-Perret, la société de communication Bygmalion présente les blogueurs locaux comme un "risque" pour ses clients et explique comment organiser la "riposte" contre eux.

J'imagine que le maire UMP de Puteaux a commandé les mêmes études. D'où les procès à répétition contre moi afin de faire fermer mon site. Il s'agit d'utilisation d'argent public pour empêcher la liberté d'expression citoyenne et pour nous cacher des informations.


50% des élus UMP de Puteaux profitent de HLM : le procès aura lieu le 22 octobre 2014

ASSIGNATION-ELUS-UMP

Les élus UMP de Puteaux logés en HLM m'attaquent pour "violation de (leur) vie privée'. Le procès aura lieu le 22 octobre devant le tribunal de Nanterre.

En révélant la liste des élus UMP putéoliens profitant de logements sociaux, j'ai voulu dénoncer l'injustice et l'hypocrisie qui entoure l'attribution des HLM. Dans ma commune, selon le maire et président de l'office HLM, 6.000 familles sont en attente d'un logement social. Dans une telle situation de pénurie, la question n'est plus de savoir si vous "entrez dans la critères légaux". La question est : selon quel miracle vous allez pouvoir passer au-dessus de la pile. Quelles sont les règles d'attribution ? Qui décide ? Qui contrôle les décisions prises dans le secret du cabinet du maire et de la direction des HLM ?

Ces élus ont-ils profité de passe-droits ? Je ne sais pas. Qui le sait ? Et qui peut le vérifier, puisque rien n'est transparent ! On est simplement en droit de s'interroger sur cette anomalie statistique : 1 élu sur 2 de la majorité municipale est en HLM, 0 élu de l'opposition et 6.000 familles en attente.

Ils ont obtenu et conservent ces logements légalement ? Mais est-ce moral ou éthique ?

Ces élus m'attaquent en justice. Ils me réclament 76.000 euros de dommages pour "violation de (leur) vie privée". La loi empêche en effet toute transparence sur cette question du logement. Pourtant ces conseillers municipaux ne sont pas des locataires tout à fait comme les autres : ce sont des élus de la République qui gèrent l'argent public... et qui contrôlent l'attribution des logements sociaux. Ils sont juges et parties !

Doivent-ils se soumettre à un contrôle renforcé, quitte à ce que leur vie privée en souffre un peu ? La loi ne l'exige pas. Et comme c'est aussi eux qui font la loi... ils ne sont pas prêts de la réformer.

J'ai voulu dénoncer cette situation. Pour cela, la justice va me punir. Mais qui va gagner et qui va perdre dans cette affaire ? L'idée de démocratie (de pouvoir du peuple par le peuple pour le peuple) en sortira-t-elle renforcée ?

Pendant ce temps, des milliers de familles vivent dans des logements insalubres. Pendant ce temps, ces mêmes élus bénéficiant de logements subventionnés par nos impôts, refusent de construire de nouveaux logements HLM... pour les autres.

En décembre 2011, j'ai présenté un voeu devant le conseil municipal de Puteaux "Pour une meilleure gestion du parc HLM" de la commune. Ce voeu a été repoussé par les élus UMP au cours d'une séance municipale très agitée.

TEXTE DU VOEU REPOUSSÉ PAR LES ÉLUS UMP DE PUTEAUX :

Considérant que les conditions d’attribution des logements sociaux sont totalement opaques,

Le conseil municipal de Puteaux s’engage à favoriser une gestion transparente de l’attribution des logements dans la commune, en réservant un siège de la commission d'attribution à l’opposition municipale.

De plus, au nom de l'intérêt général, le conseil municipal encourage les élus résidant en HLM et disposant d'un niveau de revenus suffisant pour accéder au marché privé, à renoncer volontairement à leurs logements sociaux, afin que ceux-ci soient attribués à des familles prioritaires.


La fête des associations à Puteaux, dimanche 29 juin 2014

2601126642_d227da0a1e_z

Dimanche 29 juin 2014, de 14h à 18h, la ville de Puteaux organise sur l'île sa fête annuelle des sports et de la vie associative.

L’événement est l’occasion pour les Putéoliens de rencontrer les responsables et animateurs des associations et de découvrir toutes les activités proposées dans notre commune. De nombreuses animations pour les grands et les enfants sont prévues. Cette année, coupe du monde oblige, la fête est placée sous le thème du Brésil.

Au programme notamment :

- ateliers créatifs « do brazil »

Le soccer man : les enfants créeront un personnage à l’effigie de leur joueur préféré à l’aide de peinture, crayons et divers autres accessoires.
La fabrique de maracas : un atelier qui permettra aux enfants de s’initier aux sons et à la musique. Grâce à la création de maracas aux mille et une couleurs, les enfants entameront un voyage culturel, à la découverte d’un instrument à percussion typiquement brésilien.
Atelier peinture sur ballon géant : les enfants pourront dessiner, peindre et laisser libre cours à leur imagination en inscrivant ce qu’ils désirent sur un ballon d’1,50 m.
 
- baby foot humain XXL
Un baby foot géant à taille humaine où les participants deviendront eux-mêmes de véritables joueurs. Reliés à des barres, ils pourront uniquement se déplacer latéralement.
 
- photo fond vert
Cette animation permettra aux enfants comme aux parents de se plonger dans le monde du football, en prenant la pose pour des photos amusantes. Ils se retrouveront l’espace d’une minute dans des décors plus fous les uns que les autres.
 
- Structures gonflables
Deux structures gonflables seront à disposition : « Tirs au but gonflable » et « La maison du foot ».
 
- Piñata
Les enfants, à l’aide d’un bâton, tenteront de casser la piñata (récipient qui peut prendre la forme d’une figurine ou de tout autre objet) afin de récupérer les sucreries cachées à l’intérieur.

(photo : archive, Flickr)