Le maire de Puteaux et son fils passent à la caisse, demain au conseil municipal
Le conseil municipal de Puteaux

Hommage à Edouard-Olivier Renard, un militant de la vie

9714518225_6895ff725c_bAlors que nous étions en pleine bataille municipale, notre ami Edouard-Olivier Renard perdait celle contre la maladie à l'âge de 59 ans. Notre défaite n'est bien entendu rien à côté de la grande douleur que nous ressentons avec sa disparition.

Habitant de Puteaux, Edouard-Olivier me contacte fin 2011. Il me demande de bien vouloir publier un texte sur MonPuteaux, un "billet d'humeur d'un Putéolien en colère". "Je souhaite aussi  entrer en résistance à vos côtés", me dit-il. Depuis, Edouard-Olivier n'a plus cessé de nous soutenir, prenant la présidence du comité de soutien pour la liberté d'expression à Puteaux.

Il aimait participer à nos réunions, il appréciait l'énergie et la fougue des jeunes de notre équipe, mais s'agaçait des tergiversations d'ordre politique.

Il voulait que les choses bougent vite et changent à Puteaux... Il était pressé. C'était un militant de la vie. Jusqu'au bout, malgré la fatigue et les séjours réguliers à l'hôpital, il nous a encouragé.

J'adresse mes sincères condoléances à sa familles, à ses proches et à ses collaborateurs et élèves de l'école Ceeso, sa fierté et sa raison de vivre.

Ses funérailles ont été célébrées lundi à Notre Dame de Passy, à Paris.

L'équipe Puteaux pour vous lui rendra hommage en poursuivant le combat pour la démocratie à Puteaux.

Christophe Grébert

"Elevé à l’école de la République, je ne peux me résoudre à cautionner par mon silence ces atteintes manifestes aux fondamentaux de nos institutions. Pour moi, il n’y a pas de fatalité et peu importe que nous soyons de droite ou du gauche, il s’agit seulement de conscience.
Dans notre ville, il faut vraiment revenir vers l'humilité, et surtout vers une véritable défense des intérêts des citoyens. Il faut enfin mettre un terme à l’exercice du clientélisme.
Quelqu’un qui ne se manifeste pas, qui reste silencieux face à des agissements de cette nature, donne implicitement son accord. Il ne peut nier par la suite cette adhésion. Etes-vous de ceux-là ?
Edouard-Olivier RENARD"

Commentaires