Previous month:
janvier 2014
Next month:
mars 2014

février 2014

Puteaux a le maire le plus dépensier de France, après celui de Cannes, selon le magazine CAPITAL

IMG_7060Avec 3.642 euros de dépense de fonctionnement par habitant, la mairie de Puteaux bat tous les records. Le mensuel CAPITAL publie dans son dernier numéro (mars 2014) une enquête sur la gestion des maires dans 200 grandes villes de France : "Votre maire mérite-t-il d'être réélu ?". Joëlle Ceccaldi-Raynaud apparait comme la plus dépensière, après son collègue UMP cannois Bernard Brochand.

"Joëlle Ceccaldi-Raynaud (UMP) est le maire d'Ile-de-France qui taxe le plus ses administrés, malgré les 50 millions d'euros d'impôts perçus des entreprises (de la Défense)", relève aussi le magazine économique.

Entre 2007 et 2012, la taxe d'habitation à Puteaux a augmenté de 14,07 %. La taxe foncière a augmenté de 11,03 %, selon les calculs de Capital.

Dans le classement du magazine, le maire de Puteaux est classé "mauvais" gestionnaire.

Capital


Municipales 2014 : Création à Puteaux d'un espace dédié aux musiques actuelles

5415515689_9953bd4cf2Dans le cadre de son programme municipal, la liste Puteaux pour vous propose la création sur le haut de la ville d'une salle de spectacle consacrée aux musiques actuelles :

Jazz, musiques du monde, chanson, électro, rock, pop, R’n’B, funk, fusion, hip hop... les musiques actuelles seront accueillies dans un nouvel espace dédié.

Les Putéoliens y disposeront de salles de répétition équipées, de moyens de production et d’une scène pour créer, enregistrer et diffuser. Des artistes en résidence seront associés aux missions d’éducation artistique des écoles et du conservatoire.

Ce lieu de création prendra place dans un bâtiment communal du quartier Cartault, dans le haut de Puteaux.

Avec un café-restaurant ouvert sur la ville, il sera un nouveau pôle d’animation, d’échanges, de convivialité et de rencontres pour tous les habitants, de toutes les générations.

VOIR L'ENSEMBLE DE NOTRE PROJET POUR LA CULTURE A PUTEAUX

09 - musiques actuelles


Le journal N°2 de la liste "Puteaux pour vous" est en ligne

Publié sur le site de Christophe Grébert :

Journal-ppv-2Samedi 22 et dimanche 23 février 2014, à tout juste 1 mois du 1er tour de l'élection municipale, les équipes Puteaux pour vous étaient dans les rues de Puteaux pour distribuer le numéro 2 de leur journal de campagne : "Tournez la page !".

Sur 16 pages, ce nouveau numéro présente les projets de notre liste citoyenne sur la Scolarité & la formation, sur le Budget & la fiscalité, sur l'Urbanisme & l'habitat.

Vous y trouverez aussi les propositions des Jeunes Pour Puteaux.

Une double page est consacrée à notre proposition de réaménager le centre ville, avec des trottoirs plus larges, des terrasses de café et une place de l'Hôtel-de-ville plus accessible.

TÉLÉCHARGEZ LE JOURNAL N°2 : Ppv-journal2.PDF

Le numéro 1 est ici.


Municipales 2014 : Les signataires alto-séquanais de la charte Anticor, dont Christophe Grébert, se sont retrouvés à la Défense

Publié sur le site de Christophe Grébert :

IMG_7019

Les candidats aux municipales dans les Hauts-de-Seine signataires de la charte Anticor se sont retrouvés à midi devant la Grande Arche de la Défense (à Puteaux donc !) le temps d'une photo.

Logo-signataire-2014Plus de 200 têtes de liste dans toute la France ont signé cette charte qui engage les futurs élus sur des principes de transparence, de concertation, de limite des mandats dans le temps, de respect de l'opposition et de lutte contre les trafics d'influence.

Autant de principes bafoués par la majorité sortante à Puteaux. C'est pourquoi je me présente et que j'ai signé cette charte.

Christophe Grébert


Un dimanche de campagne municipale sur le marché de Puteaux (J.C.)

IMG_7040En ce dimanche 23 février 2014, il y avait force de blousons blancs sur le marché Chantecoq et les rues adjacentes pour distribuer sans grande conviction un mini tract du RCF (Rassemblement des Contribuables Français) de Nicolas Miguet. Dans ce tract intitulé « Trop d’impôts tue l’emploi », Nicolas Miguet nous invite à voter le 23 mars prochain pour Joëlle Ceccaldi-Raynaud qui à l’entendre gérerait parfaitement sa ville alors que d’autres candidats seraient des adeptes des hausses d’impôts et du matraquage fiscal des classes moyennes.

Avant d’écrire ces quelques mots, ce monsieur aurait été bien inspiré de prendre connaissance de la réalité du terrain, car les Putéoliens ont pu constater chaque année au cours de la mandature qui s’achève une augmentation de la part communale de leurs impôts locaux.

Par contre, j’ai noté que les principales listes alternatives proposaient une baisse significative dès 2014.

La liste « Puteaux Pour Vous » conduite par Christophe Grébert s’engage à voter une baisse de 20% de la part communale de la taxe d’habitation dès avril 2014, ce qui se traduira par une baisse du montant que les Putéoliens auront à s’acquitter lorsqu’ils recevront leur taxe d’habitation à l’automne 2014 avec un gain de pouvoir d’achat de 65 à 120 euros.

Alors qu’on aurait pu s’attendre à ce que notre maire sortant fasse campagne sur son bilan, force est de constater que Joëlle Ceccaldi-Raynaud reste dans des thématiques de campagne d’une élection législative et on reste dans l’expectative sur son projet pour les six prochaines années, à moins qu’elle ne nous refasse le même coup qu’il y a six ans d’attendre la publication des projets des listes alternatives pour y puiser allégrement et jeter quelques idées éparses sur une belle brochure imprimée sur papier glacée avec moult photos.

En agissant de la sorte, notre maire sortant Joëlle Ceccaldi-Raynaud prend le risque de se faire sortir. Mais qui s’en plaindra ?

A contrario, les candidats de la liste « Puteaux Pour Vous » conduite par Christophe Grébert étaient toujours aussi enthousiastes et à l’écoute des Putéoliens pour distribuer le deuxième numéro de leur journal de campagne municipale : 16 pages à lire sans retenue tant le contenu est dense et démontre le sérieux du travail de réflexion et de concertation effectué pour aboutir à des propositions concrètes et réalistes qui permettront à notre ville de prendre un nouvel élan et redonneront espoir et liberté aux Putéoliens.

Leur projet tient sur quelques idées clés : meilleure utilisation de l’argent public pour en finir avec les dépenses clientélistes et somptuaires qui nous coutent des dizaines de millions d’euros chaque année, solidarité pour tous, excellence et réussite scolaire pour tous, rénovation de l’habitat en particulier pour les logements HLM les plus anciens, meilleur cadre de vie, liberté d’entreprendre, redynamisation des commerces, des associations, etc. , démocratie apaisée avec le respect des convictions de chacun qu’il soit employé municipal, militant ou simple citoyen.

Des pages 8 et 9 intitulées « Paroles de colistiers », je note un enthousiasme communicatif, une volonté de s’investir pour un changement salutaire, une expertise mise au service de tous et au final une équipe qui emporte nos faveurs et nul doute nos suffrages.

Nul doute que les Putéoliens seront nombreux le samedi 15 mars 2014 à partir de 17H pour assister à leur grande réunion publique à l’école Jean Jaurès pour rencontrer Christophe Grébert et toute l’équipe « Puteaux Pour Vous ».

J.C.

(photo : Flickr)