Previous month:
décembre 2013
Next month:
février 2014

janvier 2014

Enquête pour harcèlement à la police municipale de Puteaux : le maire convoqué chez le juge

478116953_f9656f5d47Le maire de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, est convoqué mardi 4 février au tribunal de Nanterre pour être entendu par le juge d'instruction chargé d'une enquête ouverte à la suite d'une plainte déposée par un policier municipal pour harcèlement professionnel et moral.

Dans le cadre de cette enquête, une partie de la police municipale de Puteaux a été auditionnée par la police judiciaire, rue du château des rentiers, à Paris.

La plainte, qui évoquerait également la tenue de propos racistes et homophobes, vise un cadre de la police municipale, mais aussi la maire. Cette dernière aurait notamment demandé aux agents municipaux de garder le silence sur toute cette affaire.

(photo : Flickr)


Une passerelle piétonne pour relier Puteaux à l'île et au bois de Boulogne

Publié sur le site Puteaux pour vous :

Passerelle v3

L’île de Puteaux est le poumon vert de notre ville. Elle est la destination "sports et loisirs" de nombre d'entre vous. Malheureusement, l'accès à ce havre de paix n’est ni agréable, ni sécurisé. Imaginez-vous, demain, rejoindre à pied, à roller ou en vélo les équipements sportifs ou le Bois de Boulogne depuis le Vieux Puteaux grâce à des passerelles enjambant la Seine. Imaginez que cette passerelle devienne aussi un lieu de vie, de rencontres et de contemplation du fleuve et du paysage. C'est l'une des propositions de l'équipe Puteaux pour vous pour l'élection municipale de mars 2014.

Pour rejoindre d’île de Puteaux depuis le centre-ville, à pied ou en vélo, il faut aujourd’hui franchir un carrefour très dangereux, puis circuler sur un trottoir de faible largeur non loin de véhicules roulant à vive allure et occasionnant une pollution très dommageable, notamment pour les sportifs et les enfants. La voiture domine clairement ces espaces et la traversée de la chaussée est même impossible au milieu du pont.

Pour repenser la ville autrement, l’équipe Puteaux Pour Vous prévoit de créer de nouveaux accès doux (piétons, vélos, rollers, etc) au-dessus de la Seine. S’inscrivant dans un vaste réseau de mobilités douces entre les espaces verts de la ville et des environs, ces passerelles relieront la ville au Bois de Boulogne, en deux parties. Plusieurs scenarii seront étudiés.

Meilleur partage de la voirie

La traversée du bras navigable de la Seine pourrait se faire soit dans l’axe de la rue Godefroy pour relier directement le Vieux-Puteaux au palais des sports, soit le long du pont existant. Cette dernière solution serait plus économique car elle permettrait, sous réserve de faisabilité technique, d’accrocher la passerelle à la structure du pont existant. La traversée des voies de circulation au milieu du pont, entre la terrasse du gymnase et les parkings du tennis, serait rendue possible grâce à un vaste plateau piétonnier. Une seconde passerelle franchirait l’autre bras du fleuve pour rejoindre le Bois de Boulogne.

Le tout formerait un itinéraire continu et cohérent entre la ville et le bois. La largeur généreuse des ouvrages permettrait aux passants de se croiser sans encombre en assurant un meilleur partage de la voirie.

-2

Concertation

Avant la fin de l’année 2014, nous lancerons une étude urbaine et technique pour déterminer la localisation précise de la passerelle et ses modalités de construction. Ce projet sera développé en concertation avec les Putéoliennes et Putéoliens et le conseil général des Hauts-de-Seine. Nous commencerons par mettre en place une enquête citoyenne pour recueillir toutes les remarques et propositions. Nous travaillerons ensuite dans la transparence afin de tenir informée toute la population des avancées du projet et de rester à son écoute. Nous comptons aussi impliquer à nos côtés les villes voisines de Paris et Neuilly-sur-Seine.

Reconquête des quais

Nous travaillerons dès avril pour permettre la création de pistes cyclables sur le pont à court terme. Des études de circulation seront lancées afin de vérifier s’il est possible de réduire l’emprise de l’automobile sur le pont. Ce projet s’inscrit dans un cadre plus large de reconquête des quais de la Seine. Nous souhaitons d’ailleurs que le conseil général mène, à nos côtés, ce projet durant la mandature à venir.

Redécouverte

A travers ce projet, nous souhaitons développer de nouveaux usages, proposer aux habitantes et habitants de Puteaux des nouvelles manières d’accéder à l’île et à ses équipements, autres que la voiture. Nous développerons ainsi les navettes entre l’île et le centre-ville en étendant le service jusqu’au haut de Puteaux et en élargissant les horaires et les fréquences de passage, notamment lors des périodes de vacances scolaires.

+ de chemins + de sport + de nature

Nous souhaitons rendre accessibles à tous les berges de l’île de Puteaux en créant un cheminement continu. A cette occasion, les accès aux péniches habitées seront améliorés. Nous souhaitons renforcer la dimension sportive de l’île en créant une base nautique sur le bras non navigable de la Seine. Afin que la nature reprenne ses droits sur l’île, nous étudierons la possibilité de réduire la place de la voiture et de repenser le stationnement, notamment pendant les périodes de forte affluence comme les vacances scolaires. Les nouveaux aménagements que nous envisageons seront réalisés dans un souci de développement durable : limitation des zones imperméabilisées, récupération ou infiltration des eaux de pluies, etc.


Municipale 2014 : le maire de Puteaux Joëlle Ceccaldi annonce sa candidature sur twitter

Jcr-twitter

 

"Candidature aux Municipales de Puteaux bien sûr. Notre ville". C'est en 9 mots, et dans un français mal maîtrisé, que Joëlle Ceccaldi-Raynaud a confirmé sur le réseau social twitter qu'elle était candidate à l'élection municipale de mars 2014 : 

- "Candidature" au lieu de "candidate". "Je suis candidate" aurait été plus clair.

- "Aux municipales de Puteaux", écrit-elle. "A la municipale de Puteaux", serait plus juste : il n'y a qu'un seul scrutin municipal à Puteaux.

- "Puteaux bien sûr" ou "candidature, bien sûr" ? Le "bien sûr" est-il là pour confirmer qu'elle se présente à Puteaux ? Avait-elle envisagé de se présenter ailleurs ? Ou est-ce pour confirmer une candidature qui semblait incertaine ? Pour qui ? Elle même ? Sa majorité ? On ne le saura jamais.

- Enfin le "Notre ville" qui fait phrase entre 2 points nous laisse songeur. Devait-il y avoir une suite : "Notre ville, que j'aime..." ? Ou bien ce "Notre ville." est-il censé tout dire, tout résumer ? Comme un programme...

C'est en effet la seule pensée exprimée par le maire sortant, qui n'a pour l'instant aucun projet pour l'avenir... A 1 mois et demi de l'élection, ça commence à devenir grave.

Twitter est un formidable outil de communication. Mais quand on maîtrise mal un outil, on s'abstient de s'en servir pour un acte aussi sérieux.


Le nouveau conservatoire de Puteaux dans "La Lettre du Musicien" : "l'un des plus luxueux de France"

1_o_206"La Lettre du Musicien", une revue spécialisée qui est très lue dans le monde de la musique classique, a publié dans son numéro de janvier un article sur le nouveau conservatoire de Puteaux, soulignant le coût et les problèmes rencontrés depuis l'ouverture de cet équipement "l'un des plus luxueux de France".

"L'un des plus chers aussi", souligne La Lettre du Musicien : "La facture s'élève à 53 millions d'euros selon l'opposition, 38 millions selon la mairie (..). Le conservatoire se targue d'être le seul en France - selon Patrick Marco, son directeur - à posséder 2 pianos de concert CFX, fleurons de la marque Yamaha".

"Des incidents ont émaillé le chantier et les débuts du nouveau conservatoire", rappelle la revue : "des enfants ont été pris de malaise à cause de problèmes d'aération". "Si l'air avait été mauvais, on n'aurait jamais laissé le bâtiment ouvert", explique Patrick Marco.

Et le directeur du conservatoire d'ajouter : "Si Monsieur Grébert devient le prochain maire de Puteaux, il sera content d'avoir un tel lieu à sa disposition" (sic).

Merci à Monsieur Marco d'envisager ma victoire. Juste une chose : si je deviens maire de Puteaux, ce lieu ne sera pas à "ma" disposition, mais à celle des Putéoliens. C'est là toute la différence entre la majorité sortante et celle que nous présenterons aux habitants en mars prochain.
Christophe Grébert


Municipales 2014 : le maire fait arracher les affiches de "Puteaux pour vous"

Publié sur le site de Christophe Grébert :

2014+-+3

Dans la nuit de dimanche à lundi, les affiches de Puteaux pour vous collées ce week-end sur les panneaux d'expression libre de la commune ont été arrachées et recouvertes par le logo de l'UMP. Une réaction rapide ! L'UMP ceccaldiste ne fait pas campagne... sauf lorsque "Puteaux pour vous" s'exprime. Dans un sens, c'est un honneur : cela veut dire que nous sommes son principal opposant.

Nos affiches ont été arrachées et jetées par terre. Les militants UMP ne respectent pas la proprété de la ville. Ce sont des employés municipaux qui vont devoir nettoyer leurs dégâts :

Be-nVjrIUAAUf1l