Previous month:
juillet 2013
Next month:
septembre 2013

août 2013

Rentrée des classes à Puteaux : le cartable offert par la mairie (A vous la parole)

  Cartable02

Samedi matin, et comme chaque année juste avant la rentrée des classes, la mairie a invité toutes les familles des enfants scolarisés à venir chercher un cartable rempli de fournitures. Pour les parents et les jeunes, c'est un moment attendu, aussi en raison des animations fastueuses organisées à cette occasion. Dans A vous la parole, un parent commente l'opération. Il y a du bon et du moins bon :

Ce matin, c’était la rentrée à Puteaux : un moment festif, organisé à la mairie et sur le parvis !

Comme tous les ans, c’est aussi l’occasion de la remise d’un sac complet de fournitures scolaires. Le contenu des sacs est adapté à chaque niveau scolaire (CE1 pour notre enfant).

A l’usage, il nous semble que l’on en reçoit trop : tous les ans une ardoise effaçable, un sac, une trousse, une paire de ciseaux … qui théoriquement ne sont pas des consommables. Le contenu n’est pas toujours adapté au besoin, surtout dans les niveaux de maternelle.

Cartable01

Pourquoi ne pas réduire le contenu de ces sacs et augmenter la dotation aux écoles : plus à même d’adapter qualitativement et quantitativement leur distribution, en concertation, bien sûr, avec les écoles et les fédérations de parents d’élèves.

Mais ces sacs bien remplis, vus comme des cadeaux, ont certainement un impact politique non négligeable. C'est aussi un sujet, parmi tant d’autres, de bonne gestion de l'argent public.

J.

LA RÉPONSE DE CHRISTOPHE GRÉBERT AUX RUMEURS QUE FONT COURIR LES CECCALDISTES


Le maire UMP de Puteaux débarque sur Twitter : les twittos se moquent. Sélection

Les twittos s'amusent de l'arrivée sur leur réseau de Joëlle Ceccaldi-Raynaud, maire UMP de Puteaux surtout connue pour ses frasques (comme le rachat des Canard enchaîné dans sa ville).

Sélection : 


Le campus des jeunes UMP à la piscine de Puteaux : moins de 200 personnes et un prix d'ami

Campus-ceccaldiLe campus des jeunes pop' (les jeunes de l'UMP) organisé à la piscine de Puteaux a rassemblé moins d'une centaine de jeunes... et autant d'adultes. Soit moins de 200 personnes pour un évènement qui devait en rassembler 1.000, puis 700, puis 600, puis 300, selon les différentes annonces des organisateurs.

La maire de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, qui est désormais présente sur twitter, a publié une photo qui montre le peu de monde présent et surtout que ce campus des jeunes a un public... plutôt dépassant la quarantaine.

UNE PRIX D'AMI POUR LA LOCATION DE LA PISCINE

Selon Roger Karoutchi, responsable de l'UMP 92, la location des salles de la piscine de Puteaux a été facturée par la ville 4.500 euros. Les autres partis politiques seront heureux d'apprendre qu'ils peuvent bénéficier d'aussi agréables locaux tout un week-end pour ce modeste tarif. Car ce qu'accorde la mairie UMP de Puteaux à l'UMP, elle devra aussi l'accorder aux autres partis. A moins que le maire considère les équipements municipaux, payés par tous les putéoliens avec leurs impôts, comme sa possession !?


Le maire de Puteaux, Joëlle Ceccaldi, débarque sur Twitter : je lui pose une question sur son compte au Luxembourg

Joelle-ceccaldi-twitter

Le maire UMP de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, encore entendu en juin par un juge de Nanterre sur son compte caché au Luxembourg, se risque à ouvrir un compte sur le réseau social Twitter, se soumettant aux questions libres et publiques des citoyens.

Dans un premier message, à la veille de la rentrée scolaire, elle annonce la remise de fournitures aux élèves putéoliens : chaque année en effet, les familles sont invitées à la mairie pour recevoir des mains du maire un cartable avec cahiers, feutres, peintures, etc, au milieu de clowns et d'animaux de cirque.

Je lui ai posé une question sur son compte caché. Nous verrons si le maire joue le jeu de la transparence en répondant à ce tweet et à ceux des autres twittos :



A noter les premiers abonnés du compte twitter de Joëlle Ceccaldi-Raynaud :

1ersabonnés

Bruno Pfleger, 1er abonné et vraisemblablement créateur du compte, est un ancien journaliste de RFI embauché par le conseil général des Hauts-de-Seine. Il travaille aujourd'hui pour la famille Ceccaldi-Raynaud, Joëlle et son fils Vincent, en prévision de l'élection municipale de mars 2014.


La façade du palais de la médiathèque de Puteaux continue de se disloquer

Tumblr_mrxxa8xdxE1sb2sgno1_1280

Tumblr_mrxxa8xdxE1sb2sgno4_1280

Malgré 30 millions d'euros de dépassement sur le projet initial, le palais de la médiathèque de Puteaux, inauguré en 2008, souffre de malfaçons : la façade en verre se disloque. De nouvelles plaques sont brisées, selon ces photos diffusées sur le site Choses vues à Puteaux.

Je l'avais déjà signalé l'an dernier précisant que cette façade de verre n'était pas prévue dans les plans originaux. Elle a été rajoutée en cours de chantier par la volonté du maire qui ne trouvait pas assez jolie la façade en pierre envisagée par les architectes.

Visiblement le problème s'amplifie.


Chantier du conservatoire de Puteaux : des travaux de nuit injustifiés

2013+-+1

Les habitants qui habitent près du chantier du conservatoire de Puteaux, ZAC de Pressensé, n'ont pas beaucoup dormi la nuit dernière : des ouvriers se sont affairés toute la soirée et une partie de la nuit pour refaire la voirie devant le nouvel équipement municipal. Or, ces travaux nocturnes sont injustifiés.

Sur un axe de circulation non majeur, il n'y a en effet aucune nécessité de faire des travaux la nuit. Mais la maire Joëlle Ceccaldi-Raynaud veut absolument inaugurer très vite son nouveau "palais", qui a coûte 70 millions d'euros, tout début septembre, afin de respecter le code électoral : à 6 mois des élections municipales, elle n'a plus le droit de faire sa propagande en utilisant les moyens de la ville.
Elle a donc demandé aux entreprises d'aller très vite, quitte à bloquer tout le quartier et à travailler 24h/24, sans se préocuper des nuisances pour les habitants. Tout cela va aussi faire grimper la facture du chantier : des travaux de nuit sont facturés environ 20% de plus par les sociétés de BTP. Mais quand il s'agit de satisfaire le maire, la ville ne compte pas notre argent et tout est permis. Même nous empêcher de dormir.

Pour permettre au maire UMP de Puteaux d'inaugurer le nouveau conservatoire municipal avant la limite de 6 mois précédant l'élection municipale fixée par le Code électoral*, les ouvriers travaillent 24h/24. Nous allons donc supporter le surcoût de ces travaux de nuit pour que le maire puisse assurer de fait sa propagande électorale. C'est tout simplement une honte.
Christophe Grébert

*Au cours des 6 mois précédant les élections, les collectivités intéressées par des élections générales doivent s’abstenir d’engager toute campagne de promotion publicitaire de leurs réalisations et de leur gestion (art. L.52-1 alinéa 2 du Code électoral).