Les élus de l'opposition à la cérémonie du 8 mai à Puteaux
Puteaux et Courbevoie envisagent de relier leurs réseaux de vidéosurveillance

L'affaire du Canard Enchaîné disparu à Puteaux : procès en appel le 22 mai 2013

Canard 1sJe suis convoqué devant la cour d'appel de Versailles le mercredi 22 mai 2013 à 14h, pour le procès en appel sur l'affaire de la disparition du Canard Enchainé des kiosques à journaux de Puteaux.

Rappel de l'affaire : le mercredi 19 octobre 2011, le Canard Enchaîné révèle dans un long article que le député-maire UMP de Puteaux (Hauts-de-seine) possède des comptes dans des paradis fiscaux. Le matin même de la sortie du Canard, tous les exemplaires disparaissent des kiosques à journaux de Puteaux. Des journalistes enquêtent sur le ou les auteurs de cette mystérieuse disparition : des marchands affirment avoir reconnu une personne de la mairie. Je suis alors notamment interrogé par un journaliste du Figaro.fr.

Dans cet article du Figaro, je me demandais avec quel argent avaient été achetés les 600 exemplaires du Canard, évoquant notamment la disponibilité d'argent liquide au Centre communal d'action sociale (CCAS). C'est sur cette seule citation tronquée que les juges se sont prononcés lors du 1er procès à Nanterre.
En 1ère instance, mon avocat a défendu l'idée qu'il était légitime qu'en tant qu'élu de l'opposition chargé de contrôler l'action municipale, je puisse me poser des questions. Dans une courte intervention, le procureur de Nanterre a estimé au contraire que cette déclaration était diffamatoire. Le juges ont suivi son avis, me condamnant à 1.500 euros d'amende avec surcis et 500 euros de dommages et intérêts. Une peine légère, mais inacceptable dans le contexte de Puteaux. Je contesterai donc ce jugement le 22 mai devant la cour d'appel de Versailles.

LE MAIRE DE PUTEAUX PORTE PLAINTE CONTRE MOI, MAIS PAS CONTRE LE CANARD ENCHAÎNÉ

C'est étrange que Joëlle Ceccaldi-Raynaud ne s'attaque qu'à moi et ne défende pas son honneur en portant plainte aussi contre le Canard Enchaîné qui affirme qu'elle a "planqué son magot dans des paradis fiscaux". Mais il est bien plus facile d'attaquer en justice un simple citoyen qu'un grand journal. Toute la Presse a parlé du compte caché au Luxembourg de la maire UMP de Puteaux. Aucun n'a été inquiété par elle. Je suis sa seule cible. Ce procès est donc politique. C'est son opposant que Joëlle Ceccaldi-Raynaud cherche à faire condamner, utilisant l'argent de la ville de Puteaux pour financer ces procès à répétition contre moi. Je fais en effet actuellement l'objet de 7 plaintes de sa part et de ses proches !

Vous pouvez me soutenir en venant assister à ce procès en appel le 22 mai et en participant à mon comité de soutien.

LIRE MON DOSSIER SUR L'ARGENT DE JOELLE CECCALDI-RAYNAUD DANS DES PARADIS FISCAUX

Commentaires