Harcèlement judiciaire : je demande la condamnation du maire de Puteaux
La Défense : restos, hôtels de luxe, voyages... l'EPADESA épinglé par l'Inspection des finances et la cour des comptes

Procès de la disparition du Canard enchaîné : l'avocat du maire de Puteaux admet implicitement les faits

7341087686_c9eed4256d"Si (Monsieur Grébert) n'avait parlé que de l'achat des exemplaires du Canard enchaîné par le maire de Puteaux, nous ne l'aurions pas attaqué", a déclaré en substance l'avocat de Joëlle Ceccaldi-Raynaud, devant la 14e chambre correctionnelle du tribunal de Nanterre, admettant implicitement les faits révélés dans la Presse.

J'étais jugé cet après-midi, suite à une nouvelle plainte pour diffamation déposée contre moi par le maire. Joëlle Ceccaldi me reproche de l'avoir diffamé dans une interview au Figaro.fr. Dans cet article, je me demandais avec quel argent avaient été achetés les 600 exemplaires du Canard enchaîné disparus des kiosques de Puteaux dans la matinée du 19 octobre 2011, évoquant la disponibilité d'argent liquide au Centre communal d'action sociale (CCAS).

C'est sur cette seule question que les juges de Nanterre devaient se prononcer. Mon avocat a défendu l'idée qu'il était légitime qu'en tant qu'élu de l'opposition chargé de contrôler l'action municipale, je puisse me poser la question. Dans une très courte intervention, le procureur a estimé au contraire qu'on pouvait considérer cette déclaration comme diffamatoire.

A la barre, j'ai déclaré que le double objectif de cette nouvelle plainte du maire de Puteaux était d'une part de me faire taire et d'autre part de faire oublier l'origine de toute cette affaire : la publication dans le Canard enchaîné d'un article révélant que Joëlle Ceccaldi-Raynaud avait placé 4 millions d'euros sur un compte au Luxembourg.

Les juges de Nanterre rendront leur décision le mardi 4 septembre 2012.

ILS EN PARLENT :

- Nadine Jeanne, conseillère municipale PS de Puteaux,

- Le Parisien, dans son édition du 4 juillet 2012 :

Parisien4juillet12

(photo : Flickr)

Commentaires