Revue de Presse : "Puteaux, un palais de la musique pour 31 Millions" (Le Parisien)
Rencontres avec des auteurs à la librairie L'Amandier de Puteaux

Ecole de Puteaux : élections des délégués de parents d’élèves, vendredi 15 octobre

Federations Vendredi 15 octobre 2010, les parents d'élèves sont invités à élire leurs délégués dans les écoles de Puteaux. Plusieurs listes se présentent. Dans notre ville, la Peep, proche de la droite, domine traditionnellement ce scrutin, face à la FCPE, proche de la gauche.

Il faut dire aussi que la Peep reçoit de fortes subventions de la municipalité UMP et peut ainsi réaliser de nombreux projets, alors que la FCPE a toutes les difficultés du monde pour obtenir quelques subsides de la part de la commune.

Une manière de faire dénoncée par le groupe "Alternance Puteaux" (élus MoDem et Verts). Nous appelons la municipalité à plus de neutralité politique. En mai 2009, j'ai fait la déclaration suivante devant le conseil municipal :

"(..) nous ne trouvons pas normal que la municipalité marque ainsi financièrement son choix politique en faveur d’une association de parents d’élèves par rapport à une autre. En gros, c'est tout pour la PEEP et pas grand chose pour la FCPE. Cette différence de traitement, cette disproportion si flagrante, n’est pas saine (..)".

Cette "politisation" du milieu scolaire menée par la majorité municipale de Puteaux n'est pas une bonne chose. Elle paralyse l'action des parents délégués. Elle empêche une pleine responsabilisation des équipes d'encadrement. Elle n'aide pas à résoudre les problèmes concrets qui se posent dans les établissements : manque de personnels, manque ou mauvais état des équipements, non respect des règles et des normes. Au lieu de politiser (verrouiller / clientéliser ?) les écoles, l'excécutif municipal devrait plutôt mettre au point une politique éducative.
Christophe Grébert
Conseiller municipal MoDem de Puteaux

Commentaires