Le projet de tour Phare à La Défense : tout ce qu'on ne nous dit pas
A vous la parole : la piscine de Puteaux, des horaires très réduits

Journée mondiale contre l'#Homophobie : le mauvais exemple de Puteaux

Parisien11avril09

La journée mondiale contre l'homophobie est l'occasion de rappeler que la maire UMP de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, a été condamné à 3 reprises pour diffamation homophobe et que jamais elle ne s'est excusée pour ses propos scandaleux.
Sur son mauvais exemple, certains élus de sa majorité ont pris la fâcheuse habitude de lancer insultes et menaces homophobes lors du conseil municipal.

L'homophobie en politique n'est pas moins condamnable que les autres. Elle est même pire, puisque les élus, représentants du peuple, sont censés être des exemples.
Je suis par conséquent favorable à une loi qui rendrait inéligible tout élu se rendant coupable de propos discriminatoires, telles que les insultes et les attaques homophobes. Des gens comme Joëlle Ceccaldi-Raynaud ou bien comme Christian Vanneste n'ont rien à faire en politique !

A lire : Homophobie ordinaire à Puteaux

Commentaires