Previous month:
août 2009
Next month:
octobre 2009

septembre 2009

Un hôtel 5 étoiles à Puteaux : le Sofitel de La Défense

Lobby

Construit en 1987 et totalement rénové en 2006, l'hôtel Sofitel de La Défense, jusqu'ici classé 4 étoiles, vient d'obtenir sa 5e étoile, annonce ce matin Le Parisien des Hauts-de-Seine. C'est le premier hôtel du département qui obtient le prestigieux classement, adaptation de l'hôtellerie française aux normes internationales. Situé sur le territoire de Puteaux, voie des Sculpteurs, le Sofitel de La Défense compte 151 chambres avec espace salon et lits géants, ainsi qu'un room service fonctionnant 24h/24h. Le prix des chambres démarre à 320 euros la nuit, avec petit déjeuner.


Agenda 21 : gaspillage d'eau à Puteaux

Lors du conseil municipal du samedi 26 septembre 2009, le maire UMP de Puteaux Joëlle Ceccaldi-Raynaud a affirmé que l'eau des fontaines créées par elles ces dernières années (par exemple, ci-dessus, à l'angle des rues Parmentier et Voltaire) était potable. Elle était interrogée par Bruno Lelièvre, élu Vert, qui s'inquiétait de ne pas voir de panneau "eau potable" ou "eau non potable" devant la plupart de ces fontaines. La déclaration du maire m'a surpris : je pensais que les fontaines fonctionnaient selon un système de circuit fermé, donc avec une eau non potable.

Soit Joëlle Ceccaldi ne sait pas de quoi elle parle et ces fontaines, créées toutes dans les 5 dernières années, fonctionnent effectivement en circuit fermé ; soit, réellement, l'eau de ces fontaines est potable et alors il s'agit d'un énorme gaspillage : un débit continue d'eau traitée irait directement aux égouts ? Quand, dans le cadre du Grenelle de l'environnement, le gouvernement incite chacun d'entre nous à économiser l'eau, Puteaux se permettrait de gaspiller ainsi de l'eau traitée... par m3... et par m3 ! Cette question pourrait-elle être examinée dans le cadre de notre l'Agenda 21 local ?

Menaces des Ceccaldi-Raynaud, mère et fils, au conseil municipal de Puteaux

Ceccaldi-mere-et-fils


Le maire UMP de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, et son fils, Vincent Franchi, maire adjoint délégué à l'enseignement, à la culture et à la jeunesse (en photo ci-contre dans le magazine "Puteaux infos" de septembre 2009), ont tenu d'étranges propos lors du conseil municipal du samedi 26 septembre 2009.

S'adressant aux élus MoDem, Christophe Grébert et Sylvie Cancelloni, Joëlle Ceccaldi-Raynaud a lancé, sur un ton assez menaçant, "On va s'occuper de vous !". Son fils, sur le même ton, a prévenu : "Méfiez-vous !".

Ce faisant, Joëlle Ceccaldi-Raynaud et son fils ne se distinguent pas du patriarche, Charles Ceccaldi-Raynaud, qui avait l'habitude de traiter son opposition de tous les noms.

Tenez, petit souvenir, nous sommes en octobre 2003, des habitants veulent assister au conseil municipal. Le maire a interdit la tribune du public aux opposants. Il fait bloquer l'entrée de l'Hôtel-de-ville par des gros bras et prend la parole :  Ceccaldi171003.mp3



Quand le maire de Puteaux augmente les impôts et baisse l'investissement pour maintenir à flot son clientélisme

Publié sur le blog de Christophe Grébert :

3934582280_b8a560c817

Lors du conseil municipal de Puteaux du samedi 26 septembre 2009, le maire UMP Joëlle Ceccaldi-Raynaud a soumis aux élus une modification du budget 2009. Le groupe Alternance Puteaux, qui rassemble les élus MoDem et Verts, a voté contre cette modification qui fait apparaître un maintien des dépenses clientélistes, alors que l'investissement est en baisse.

Voici ce que j'ai dit en séance (ou plutôt essayé de dire dans le brouhaha de la majorité UMP):

En raison de la crise, qui touche particulièrement le marché immobilier, les rentrées fiscales sur les droits de mutations sont en forte baisse : de 11 millions d’euros en 2008… on passe à 1,9 millions d’euros depuis le début de l’année !!! Vous aviez inscrit 5 millions au budget primitif ; on en sera loin.
Nous vous avions pourtant prévenu : lors du débat budgétaire, au début de l’année, l’opposition vous avait incité à la prudence. Nous vous recommandions d’anticiper la baisse de l’activité économique en modérant vos dépenses futiles, afin d'orienter le budget vers l'essentiel, l'utile...

Vous avez préféré augmenter la taxe foncière. Vous avez aussi créé cette année toute une série de taxes (taxe de séjour, taxe de déménagement, etc ). Pour quel objectif ? Maintenir les dépenses de prestige ! et assurer votre politique "clientéliste".

Exemples : ce matin, vous annoncez un marché d'1 million d’euros pour les illuminations de Noël 2O09, l'achat pour plus de 200.000 euros d'un "carillon automate" ou bien encore la réalisation d'une horloge mécanique de 9m de haut dans le jardin de Théâtre !

Vous venez d'inaugurer un jardin (des vignes) qui a coûté 1 million 200.000 euros.


En mars dernier, au moment du vote du budget, pour justifier le maintien du niveau de toutes vos dépenses, vous nous avez expliqué qu'il fallait soutenir l'économie et participer, à notre niveau, au plan de relance gouvernemental. Vous dépensez certes, mais vous n’investissez pas pour l’avenir : les illuminations de Noël ne sont pas de l’investissement ! Elles resteront en place 1 mois et puis plus rien...

Au contraire, ce matin vous nous demandez de reporter des dépenses d’investissement : vous remettez à plus tard la réalisation d’un nouveau Centre technique municipal. La construction d’un parking rue Eichenberger est aussi retardée. La création de places de stationnement en centre ville est pourtant une urgence ! Des travaux d’aménagement dans la Résidence HLM Charles Lorilleux sont également reportés. Tout comme le plan lumière qui devait embellir notre commune : un serpent de mer. L'investissement se trouve ainsi réduit de plusieurs millions d'euros.

Vous taxez plus les Putéoliens pour financer vos fêtes, vos carillons, vos vignes, vos fontaines… mais vous rognez sur les investissements utiles pour la qualité de vie de l'ensemble des citoyens. Voilà comment traduire cette modification du budget primitif. Bien entendu, nous ne pouvons que voter CONTRE ce dossier qui illustre parfaitement votre politique.

Christophe Grébert
Conseiller municipal MoDem Puteaux

(photo : puits, jardin des vignes, Puteaux, sur Flickr)

Conseil municipal de Puteaux : les dossiers discutés le samedi 26 septembre 2009

Publié sur le blog de Christophe Grébert :

Cm260909-ordredujour

Comme chaque mois, je mets en ligne les dossiers que la mairie de Puteaux m'envoie par mail avant chaque séance du conseil municipal.

Je fais ce que la mairie ne fait pas ! Vous trouverez ces informations nulle par ailleurs.

Voici les dossiers de la séance du samedi 26 septembre 2009 (fichiers pdf) au cours de laquelle il a notamment été question de la modification du budget primitif :

Ordre du jour : Cm260909-ordredujour

Partie 1 : Téléchargement Cm260909-01
Partie 2 : Téléchargement Cm260909-02
Partie 3 : Téléchargement Cm260909-03
Partie 4 : Téléchargement Cm260909-04
Partie 5 : Téléchargement Cm260909-05

Des représentants du MoDem 92 au conseil municipal de Puteaux

Publié sur le blog www.modem-puteaux.net :

2853579636_2c8cfe620e

2 vice-présidents du Mouvement Démocrate des Hauts-de-Seine, Blanche Adjointe au maire d'Asnières-sur-Seine, et Pierre Creuzet, Conseiller municpal de Nanterre, ont assisté ce matin au conseil municipal de Puteaux.

Après Levallois, et dans le cadre de sa délégation démocratie et citoyenneté, Blanche