Previous month:
juin 2009
Next month:
août 2009

juillet 2009

La liste "Puteaux Ensemble" sert d'exemple aux élèves de 6e

IMG_0061 J'apprends avec plaisir que l'affiche de la liste "Puteaux Ensemble", réalisée pour l'élection municipale de mars 2008, est utilisée comme document de travail dans un manuel d'éducation civique  - "Demain Citoyens" -  publié aux éditions Nathan et destiné aux élèves de 6e.

Notre affiche, m'a-t-on expliqué, a été choisie parce qu'elle représentait les visages de tous les candidats de la liste, montrant ainsi aux jeunes collégiens que le scrutin municipal n'est pas que l'élection d'un maire, mais celle de toute une équipe.

C'est un hommage rendu à tous ceux qui ont participé à la belle aventure "Puteaux Ensemble".

Ainsi nos rêves auront laissé quelques traces.

Christophe Grébert

Buséolien de Puteaux : la gratuité était une fausse bonne idée

Publié sur Puteaux ensemble :

Buseolien


Je prends souvent le Buséolien de Puteaux. Il s'agit d'une ligne locale de la RATP qui relie le cimetière de Puteaux à l'île de Puteaux et au quartier Bellini. C'est un petit bus très convivial, mais depuis que sa gratuité a été décidée en 2008 par le maire de Puteaux, il est devenu un cauchemar : à cause de la fréquentation qui a au moins triplée... ainsi que de l'arrivée d'un nouveau matériel qui tombe très souvent en panne. Il s'agirait d'un bus créé avec différentes pièces de différents constructeurs et qui ne s'accordent pas entre elles !

La ligne a semble-t-il été créée pour le déplacement des personnes âgées de Puteaux... Or, force est de constater que les moins lotis sont maintenant les personnes âgées. En effet, en raison de l'augmentation de la fréquentation, elles se retrouvent souvent debout. Parfois même, elles restent sur le trottoir faute de places ! J'ai été témoin d'un conflit un soir à cause de cette surcharge : le conducteur s'est fait insulter. Du coup, il a stoppé son bus. Nous nous sommes retrouvés une nouvelle fois à pieds.
Pour ne rien arranger, pendant juillet et août, il n'y a qu'un seul bus par antenne, au lieu de deux le reste de l'année. Des courriers pour signaler ces désagréments ont été envoyés au maire. Mais à ce jour rien ne bouge.

Il serait urgent de prendre les mesures suivantes :

1. Résoudre les problèmes récurrents pour ce matériel qui n'a aucune fiabilité aux dires des chauffeurs, sa consommation excessive (35 litres aux 100) et le dysfonctionnement de ses portes qui se coincent !

2. Résoudre le problème de charge, voire de surcharge, en rétablissant le paiement sur la ligne (à la place, ne peut-on pas délivrer des cartes de gratuité aux résidents ?).

3. Augmenter la fréquence des bus : passer de 2 à 3 bus. Et en juillet/août, de 1 à 2 bus par antenne.

4. Augmenter la capacité des bus (voir ceux plus gros utilisés à Suresnes).

Pierre

Le témoignage de Pierre rejoint ce que je disais il y a 1 an, lorsque le maire a annoncé la gratuité de cette ligne locale. Je disais qu'il ne s'agissait certainement pas de la priorité. Je constate que les faits me donnent raison.
Christophe Grébert


La Défense : la rénovation de la tour Manhattan abandonnée

Publié sur le blog du MoDem de Puteaux :

Parisien290709

Le plan de renouveau de La Défense bat de l'aile, à cause de la crise économique. Le projet de rénovation de la tour Manhattan, sur le territoire de Courbevoie, est abandonné. C'est le groupe des élus MoDem de La Défense qui l'a révélé sur son blog. Information reprise ce matin dans Le Parisien des Hauts-de-Seine.


Revue de Presse : La maire de Puteaux à New York (Le Parisien)

Leparisien200709Le Parisien des Hauts-de-Seine a publié le 20 juillet un article sur le "voyage de 5 jours aux Etats-Unis effectué au début du mois par la maire de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, aux frais de la ville". Devant le conseil municipal, elle a justifié ce déplacement en expliquant qu'elle voulait s'assurer elle-même que les autorités sanitaires américaines étaient prêtes à affronter la pandémie de grippe (sic!).

Le journal me cite : "Habituée à accompagner les jeunes Putéoliens à travers le monde, la maire n’avait jusqu’alors jamais cherché à justifier ces déplacements. Le récent rapport de la chambre régionale des comptes critiquant les déplacements des élus UMP de Levallois-Perret est-il pour quelque chose dans ce changement d’habitude ? questionne l’élu MoDem sur son blog, suscitant les réactions ironiques des internautes".

Sylvie Cancelloni, conseillère MoDem de Puteaux, a également commenté cette affaire sur son blog. Comme elle, je tiens à remercier la maire pour son extraordinaire courage. Je ne doute pas que nous aurons un reportage photo de son périlleux voyage dans le prochain "Puteaux infos" :)


Un blog peut-il vivre du don ? Je tente l'expérience sur MonPuteaux

Dons De passage cet été chez Thierry Crouzet, blogueur et auteur du "Peuple des connecteurs" et du "5e pouvoir", je fais la rencontre de Jacques-Olivier Teyssier, blogueur à Montpellier. Nous avons une discussion sur la manière dont un blog pourrait s'autofinancer : publicité, mécénat, dons ?
Jacques-Olivier est optimiste : il veut créer une structure qui serait financée par ses lecteurs, de quoi créer son emploi. "Parce que produire de l'information a un coût, Montpellier journal ne pourra durer et se développer qu'avec le soutien de ses lecteurs", écrit-il sur son blog.
Je doute un peu de la faisabilité, et en tous cas de la pérennité d'un tel financement : les internautes ont l'habitude d'obtenir de l'information gratuitement. La publicité seule ne rapporte pas assez, à moins d'avoir une audience très importante, ce que les blogs locaux n'ont pas.
Thierry, intéressé par l'expérience, nous interroge dans une note sur son site, avec cette question : "Peut-on vivre du don ?".
Est-il possible de vivre de son blog ? Je ne l'ai jamais envisagé avec MonPuteaux. Mon positionnement très "politique" rend la commercialisation de l'espace publicitaire difficile : un commerce local faisant de la pub sur mon blog ne s'exposerait-il pas à des représailles ? Faire appel aux lecteurs transformés en "mécènes" ? Mon blog ne concerne sans doute pas assez de monde pour pouvoir financer un emploi à plein temps. En revanche, ce soutien financier pourrait permettre de couvrir les dépenses liées à mon site : hébergement, abonnement internet, matériels vidéo, photo, audio... laissant seul à ma charge le temps investi dans l'écriture.

Je tente l'expérience, en plaçant dans la colonne de droite de MonPuteaux un bouton Paypal. J'attends autant vos dons que vos commentaires sur cette question : comment financer l'information locale ?


Un candidat UMP dissident pour la prochaine élection cantonale à Puteaux

Img150 Marie-Sophie Mozziconacci, conseillère municipale UMP de Puteaux et proche de Charles Ceccaldi-Raynaud, conseiller général UMP de Puteaux, annonce sur son blog qu'elle sera candidate lors de la prochaine élection cantonale :

"A ceux qui posent des questions dont la réponse va de soi : oui je serai bien évidemment candidate aux prochaines élections cantonales, dans la continuité de Charles Ceccaldi-Raynaud".

C'est la guerre des Ceccaldi qui continue : Marie-Sophie Mozziconacci a été élue au conseil municipal de Puteaux sur la liste de Charles Ceccaldi. Celui-ci s'était présenté en mars 2008 contre sa fille, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, député UMP de Puteaux-Neuilly.

Marie-Sophie Mozziconacci s'est notamment faite remarquer ces derniers mois en publiant une tribune dans "Puteaux infos" laissant entendre qu'un "élu" (que nous connaitrions ?) pourrait avoir "de l'argent placé" dans un "paradis fiscal voisin". Charles Ceccaldi-Raynaud, affirmant de son côté, et à qui veut l'entendre, avoir transmis à la justice des informations concernant sa propre fille !

Bizarrement, ces sous-entendus et accusations graves n'ont pas fait réagir la députée-maire, alors que pour un oui ou pour un non celle-ci n'hésite pas à poursuivre des blogueurs.

Comme je l'ai déjà écrit, le duo Marie-Sophie Mozziconacci/Charles Ceccaldi-Raynaud en dit trop ou pas assez. Leurs allusions visant Joëlle Ceccaldi-Raynaud ne sont pas saines. S'ils ont des éléments précis la concernant et pouvant intéresser la justice, alors qu'ils les rendent publics ! Autrement, je ne vois pas l'intérêt de cette candidature... s'il s'agit uniquement de continuer -avec un autre patronyme- le système ceccaldiste-canal historique.
Christophe Grébert

(photo : MSM)