Previous month:
décembre 2008
Next month:
février 2009

janvier 2009

La page de fans "Puteaux" sur Facebook animée par... une élue UMP

Puteaux-fan-facebook Une page de fans de Puteaux a été créée sur Facebook. Très bien ! Seulement voilà, les personnes qui s'y inscrivent ne savent pas que la page est animée par... une conseillère municipale UMP de Puteaux !
Rien en effet ne l'indique sur la page. Quand on contacte l'administrateur, il vous répond (anonymement) que cette page de fans est animée par de simples habitants... pour le plaisir.
Vérification faite, l'administrateur n'est autre qu'ANNE-LAURE LE BRETON, membre UMP du conseil municipal de Puteaux !

Cette élue, par ailleurs ancienne vice-présidente de la PEEP de Puteaux, a bien entendu le droit d'animer une page de "fans de Puteaux" sur Facebook, mais qu'elle ait l'honnêteté de le faire ouvertement, en indiquant son nom, et en informant les personnes qui s'inscrivent que cette page est administrée et animée par une élue UMP.

A noter encore que la censure y est scricte : quand j'ai voulu y laisser un message pour demander qui était derrière cette page, celui-ci a été immédiatement supprimé. Méthode ceccaldiste habituelle... exportée sur Facebook.

NOTEZ LE "NOUS AVONS..." DANS CETTE INVITATION LANCÉE SUR TWITTER PAR UN AUTRE MILITANT CECCALDISTE :

Aitaissa-puteauxfacebook


Le journal de Bolloré "Direct Matin" passe à la trappe un article génant sur le passe Navigo

0902matinplusarticle-218x300 Jeudi 30 janvier 2009, "Direct Matin", le journal gratuit du groupe Bolloré, dont le siège est installé à Puteaux, devait publier un article du Monde consacré au passe Navigo de la RATP. Dans cet article, le journaliste s'interrogeait sur les utilisations de ce passe qui, grâce à la puce qu'il contient, permet un suivi inédit de chaque  usager. Extrait :

"La RATP, JCDecaux et Publicis ont, via un partenariat, criblé le métro de panneaux publicitaires interactifs capables d’envoyer de la publicité sur les téléphones portables situés à proximité via une connexion Bluetooth. Quels seront les éléments que la RATP intégrera dans les puces des centaines de milliers d’usagers des transports publics ? Personne ne le sait», avertit Jean-Marc Manach, journaliste et co-organisateur des Big Brother Awards, un collectif qui désigne chaque année l’organisation qui s’est «la plus distinguée dans sa promotion de la surveillance et du contrôle des individus». La RATP a assuré, hier, que la connexion Bluetooth des panneaux publicitaires n’est pas activée".

Le fait que le groupe Bolloré ait passé un accord avec la RATP pour distribuer son journal dans le Métro n'a rien à voir avec ce cas d'auto-censure... bien entendu...

A lire sur le blog de Jean-Marc Manach


A vous la parole : Un trou dans un trottoir à Puteaux, "Photographiez ! C'est réparé !"

Ruerepublique240109AVANT

Dimanche dernier je vous signalais un problème de voirie à Puteaux dans la rubrique "A vous la parole".

Pierre me signalait un bout de trottoir, rue de la République, attendant son revêtement depuis plusieurs semaines (photo ci-contre).

Dans la semaine, les travaux ont enfin été effectués (photo ci-dessous). "Un nouveau slogan pourrait être créé  : « Photographiez ! C’est réparé ! »", m'écrit Pierre.

"Je me demande quand même si les travaux ne sont pas facturés par les entreprises et ensuite jamais effectués, car pas contrôlés par les services municipaux", ajoute-il. Très bonne question.

2009 01 30 Rue de la République DSC00299

APRES

Vous aussi, envoyez-moi vos photos de Puteaux : christophe@grebert.net




Insultes et menaces physiques au conseil municipal de Puteaux

1495163529_ca7dc23000 "Je vais te retrouver à la sortie", m'a lancé très menaçant Franck Cavayé, un conseiller municipal ceccaldiste !
Jeudi soir, la séance du conseil municipal de Puteaux s'est une fois de plus déroulée dans le plus grand chahut. Il est pratiquement impossible pour les élus de l'opposition de s'exprimer sans être continuellement interrompus soit par le maire, soit par les membres de sa majorité. Insultes, moqueries, rires gras, attaques personnelles... une véritable cour d'école ! Le fils du maire y apparait comme un petit chef de bande entraînant les autres. La maire faisant celle qui n'entend rien, ne réagissant que lorsque l'opposition proteste.
En effet, quand je me suis levé pour lui demander de réagir face aux menaces physiques lancées contre moi par un élu de la majorité, Joëlle Ceccaldi-Raynaud a levé la séance, empêchant l'opposition de poser les questions orales prévues.
Christophe Grébert

(photo : Flickr archive)