Previous month:
novembre 2008
Next month:
janvier 2009

décembre 2008

Puteaux : les nouveautés 2009 dans les transports (journal Métro)

40562495_cb6a8ff486 Le journal Métro a publié un article sur les nouveautés 2009 dans le domaine des transports. Plusieurs de ces nouveautés -l'extension du Vélib' et le prolongement de la ligne de tram T2- concernent directement Puteaux :

- Extension de Vélib' : dans le courant du premier trimestre 2009, une trentaine de communes de la petite couronne bénéficieront du système de vélos en libre-service, Vélib'. Pantin, Montreuil (Seine-Saint-Denis), Joinville-le-Pont, Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne), Montrouge, Puteaux et Saint-Cloud (Hauts-de-Seine) feront partie des quelques communes qui en seront équipées.

- Prolongement du T2 : à la fin 2009, la ligne de tramway T2, reliant jusqu'ici La Défense à Issy-les-Moulineaux, sera prolongée à la Porte de Versailles. Ce prolongement de 2,3 km mettra la Porte de Versailles à 28 mn de La Défense. 30.000 voyageurs devraient emprunter ce nouveau tronçon.

(photo : Flickr)


Puteaux au delà des frontières (Nadine Jeanne)

6a00d83451b9bc69e200e54ff3a7e48833-150wi Nadine Jeanne, conseillère municipale socialiste de Puteaux, publie sur son blog une intéressante note sur le jumelage. Extrait :

"(..) L'objectif de ces jumelages (on pense notamment à ceux mis en place peu après la 2de guerre mondiale) était de favoriser les échanges entre jeunes et par ce biais de rapprocher les peuples. Ces échanges sont désormais plus faciles et prennent des formes variées (voyages individuels, études à l'étranger...). Néanmoins il nous paraît important de maintenir et d'entretenir ce maillage historique du jumelage et de favoriser les échanges de commune à commune à travers l'organisation de compétitions sportives, de voyages linguistiques et d'événements culturels. Ce qui n'empêche pas de développer des liens avec d'autres villes pour des échanges culturels par exemple (voir le lien qui a fini par s'établir entre Puteaux et Opocno en République tchèque) ou pour mettre en place des coopérations décentralisées (et non plus de simples jumelages) lorsqu'il s'agit de villes de pays en voie de développement (..)".

Sa position s'ajoute à celle développée sur son blog par la conseillère municipale MoDem Sylvie Cancelloni.


UMP de Puteaux : Gérard Brazon évoque ses souvenirs sexistes de mai 68

00013163 Conseiller municipal de Puteaux dans le précédent mandat, actuel président de la commission sécurité au Conseil Economique et Social local, Gérard Brazon est un élu UMP connu pour ses débordements verbaux à répétition. Sur un blog, critiquant mai 68 sur le mode sarkozyste, il évoque ses souvenirs :

"(..) Elles était bonnes les étudiantes de l'époque! Pas farouches du tout! Elles écartaient les jambes au nom de Lénine et Daniel! Sucer aussi pour peu qu'on leur demande gentiment! Puis surtout cela nous évitait de les entendre au moins un petit moment! (..)".

Xénophobie, homophobie, appel à la violence et maintenant sexisme primaire... les militants de l'UMP de Puteaux se distinguent décidemment. Appelons cela la "liberté d'expression" de la droite locale. D'accord, mais à ce moment là, que Joëlle Ceccaldi-Raynaud cesse de donner des leçons de morale en faisant un procès à chaque blogueur qui la critique. Avant de faire appel à la justice, il faut d'abord avoir soi-même un comportement irréprochable.


"Crise : le cas unique de Puteaux" sur Rue89.com

Rue89_logo Alors qu'en raison de la crise, toutes les collectivités territoriales -régions, départements et communes- font des économies sur les fêtes de fin d'année, la ville de Puteaux reste un "cas unique", selon le site d'actualité Rue89 :

"(..) Dans ce paysage de désolation festive, une ville brille toujours par le faste des évènements. A Puteaux (Hauts-de-Seine), ville de 42 000 habitants dirigée par Joëlle Ceccaldi-Raynaud (UMP), les décorations de Noël coûtent, cette année comme les précédentes, 1 million d’euros.

Sans compter les 900 000 euros pour l’animation Puteaux en neige, qui offre pendant deux semaines deux patinoires et quelques autres activités.

Les cérémonies pour les personnalités ont tout de même été annulées. Seule restera la soirée pour le personnel municipal: cette année, spectacle Buffalo Bill à Disney Village, pour un coût total de 84 000 euros.

La mairie veut tout de même faire preuve de bonne volonté: Puteaux en neige aurait dû coûter 1 million d’euros, mais cette année les petits Putéoliens ne glisseront pas sur de la neige importée des Alpes. Ils devront se contenter de neige artificielle.

Pour Christophe Grébert, conseiller municipal de Puteaux (Modem) et célèbre blogueur, "le maire réduit à la marge, une économie de 100 000 euros sur un million, ce n’est pas grand-chose. On est dans la gabegie".

Sans compter le Monopoly à l’effigie de Puteaux, lancé le 16 décembre. La mairie y a investi 83 300 euros, et y laissera des plumes puisqu’elle n’en offre à la vente que 2000 exemplaires à 32 euros pièce (..)".


Attribution des places en crèche et clientélisme à Puteaux

Voici un extrait d'un reportage diffusé dans l'émission Zone Interdite, sur M6, en janvier 2007. Il dévoile le système clientéliste qui aurait été développé par la majorité municipale UMP de Puteaux pour l'attribution des places en crèche.
Joëlle Ceccaldi-Raynaud affirme qu'une commission d'attribution a été mise en place. Mais qui participe à cette commission ? Elle ne compte aucun membre de l'opposition, ce qui pose évidement un gros problème de transparence.


Un nouvel "espace vert" à Puteaux entre les rues Jean Jaurès et Roque de Fillol

3135325517_a036d4f7d2 Un nouvel "espace vert" va bientôt ouvrir entre les rues Jean Jaurès et Roques de Fillol, dans le bas de Puteaux. Comme tous les lieux "publics" de de notre commune, il est enfermé dans des grilles. Et comme tous les "espaces verts", il est aussi minéral que rectiligne. C'est un choix.
Cette liaison piétonne entre Jaurès et Fillol, qui offre un espace assez vaste, était l'occasion de créer un beau jardin un peu original.

Qu'en pensez-vous ?

(photo Flickr)