Previous month:
septembre 2007
Next month:
novembre 2007

octobre 2007

La Défense : la Cour des comptes tape fort contre l'EPAD

Jpg_courcompteseads"Absence de suivi des engagements pris par les pouvoirs publics", "ambiguïtés et irrégularités dans le financement des opérations et la conclusion des marchés", "permanence du déficit d’exploitation", présentation des comptes toujours pas conforme aux lois avec de nombreuses anomalies comptables"... Dans une lettre envoyée au gouvernement, le président de la Cour des comptes, Philippe Séguin, tape très fort contre l'EPAD.

La Cour a examiné les comptes de l'aménageur public du quartier d'affaires de La Défense entre 1997 et 2005. Dans son rapport, elle souligne également les "hésitations qui caractérisent, depuis de nombreuses années, la tutelle de l'Etat relative à l'Epad", et les manquements des communes où se situe La Défense, Nanterre, Puteaux et Courbevoie.

Le 4 octobre, la commission des finances du Sénat a entendu le directeur général de l’EPAD, Bernard Bled. Lors de cette audition publique, le président UDF de la commission, Jean Arthuis, a noté "la permanence de nombreuses et graves anomalies comptables" au sein de l'EPAD.
"Depuis mon arrivée (en septembre 2004) et celle de Nicolas Sarkozy (président de l’EPAD d’avril 2005 à décembre 2006), nous nous sommes employés à régler ce problème", a plaidé Bernard Bled, soulignant par ailleurs que l'établissement avait connu beaucoup de vicissitudes dans ses relations avec les élus locaux.
Il a rappelé qu'une loi adoptée par le Parlement en février dernier prévoit la création d'un établissement public de gestion. Celui-ci remplacera l'ancienne structure en 2008.

D'autres articles publiés sur le net sur cette affaire :
- www.bakchich.info
- www.batiweb.com

La lettre de Philippe Séguin :
page1.jpg
page2.jpg
page3.jpg
page4.jpg


La Défense : départ de la 2e TransAfricaine Classic, jeudi 1er novembre

Carteparcours2007800hdfPour sa deuxième édition, la TransAfricaine Classic partira du Parvis de La Défense, jeudi 1er novembre. Cette épreuve, organisée par Patrick Zaniroli, vainqueur du Paris-Dakar en 1985, puis directeur sportif de la célèbre course, vise à renouer avec l'esprit originel du rallye. La course reste ainsi ouverte aux amateurs.
4x4 anciens ou récents, camions et quads parcourront 5.575 kilomètres à travers la France, le Maroc, la Mauritanie et le Sénégal. Loin du tumulte des épreuves basées sur la vitesse, l'objectif est ici la régularité, sur un tracé conçu "en harmonie avec les régions traversées et leurs populations".

Les véhicules sont exposés aujourd'hui sur le parvis, avant le départ de demain prévu à 14h.

(source : ladefense.fr)


MonPuteaux invité de la 2e journée Néthique, le samedi 17 novembre

250pxnethique_logoJe suis invité à intervenir lors de la 2e Journée Néthique qui aura lieu le samedi 17 novembre à la Cité des Sciences. Thème de cette 2e journée : "Vers une déontologie des nouveaux médias ?". L'événément est organisé par Les Humains Associés avec l’Institut Pierre Mendès France et le Carrefour Numérique.

Les débats seront animés par Tatiana F.-Salomon, Natacha Quester-Séméon et Tristan Mendès France.

Les intervenants :
Benoît Raphaël (Lepost.fr/ Le Monde - blog “Demain tous journalistes“)
Nicolas Voisin (blogueur, nuesblog.com)
Christophe Grébert (blogueur, monputeaux.com)
Mry (blogueur, blog d’eMeRY)
Alice Antheaume (20 minutes)
Samuel Laurent (Le Figaro)
Sara Daniel (Nouvel Obs, blog perso)
Thierry Maillet (blog perso)
André Gunthert (chercheur et maître de conférence à l’EHESS, blog Actualités de la recherche en histoire visuelle)

RDV entre 14h30 et 18h au Carrefour Numérique de la Cité des Sciences et de l’Industrie au 30 avenue Corentin Cariou - 75019 Paris.


Série d'expulsions à Puteaux, avant la trêve hivernale

48014656_5e41484847Entre le 1er novembre et le 15 mars, vous ne pouvez pas être expulsé de votre logement. C'est ce qu'on appelle la trêve hivernale.

A quelques jours du début de cette trêve, on me signale que plusieurs expulsions ont eu lieu à Puteaux :

- Une famille, dont le papa est handicapé, s'est retrouvée littéralement à la rue : la police a débarqué en pleine journée et a mis le monsieur dehors avec pour seul bagage son sac de médicaments, pendant que ses enfants étaient à l'école ou au travail. Les policiers ont affirmé agir sur ordre de Joëlle Ceccaldi. La maire a refusé de les réloger sur Puteaux. La famille, après plusieurs jours passés à l'hôtel, a finalement obtenu un appartement à Nanterre attribué par... l'Office HLM départemental.

- Dans mon quartier, rue Voltaire, une dame âgée a été expulsée par le nouveau propriétaire de son logement vendu à la découpe. Menacée elle aussi de se retrouver à la rue, un petit logement a été débloqué au dernier moment par l'Office de Puteaux. Cette dame, qui est veuve, est traumatisée : après avoir vécu 30 ans dans le même logement, elle se trouve déracinée dans un autre quartier de la ville.

Quand on lui signale ce genre d'affaires, Joëlle Ceccaldi répond systématiquement qu'elle n'est pas responsable ou que cela ne l'intéresse pas. On attend au moins de son maire une attitude plus humaine... à défaut de résoudre tous les problèmes.

Au niveau national, la fondation Abbé Pierre s'alarme de l'explosion du nombre d'expulsions signe d'une "dérive sociale".


Puteaux fête encore... Halloween

285008580_1359b1a4c0"Les Putéoliens veulent des fêtes", a l'habitude de dire Joëlle Ceccaldi-Raynaud. C'est ainsi que nous sommes sans doute la dernière commune de France à célébrer la fête américaine d'Halloween. Mercredi (31 octobre), les rues de notre ville "vont se remplir de petits monstres, de jeunes sorcières et de squelettes", annonce le service com' de la mairie. La façade de l’hôtel de ville a aussi été recouverte de citrouilles et les enfants des centres de loisirs défileront dans les rues pour récolter des bonbons chez les commerçants.

Des animations seront également organisés sur les marchés :
- aux Bergères (samedi 3 novembre de 9h à 13h)
- à Chantecoq (dimanche 4 novembre de 9h à 13h)

(photo : Christophe Grébert sur Flikcr)