Les étranges obsessions d'un conseiller municipal de Puteaux
L'UMP de Puteaux aux abonnés absents

Des séjours pour les jeunes putéoliens (conseil municipal de Puteaux du 6 octobre 2007)

Le conseil municipal de Puteaux du samedi 6 octobre a attribué les marchés de séjours pour les jeunes à l'occasion des vacances d'hiver 2008.
Plusieurs centaines de jeunes partent ainsi en vacances via les services municipaux : 603 l'an dernier, précise la maire.
Problème, le quotient familial n'est pas appliqué pour ces séjours : quels que soient vos revenus, vous payez la même chose. Ainsi, cet hiver, un séjour en Finlande est proposé à 2.454 euros ; la ville en prend en charge les 2 tiers ; restent à payer par les familles la somme de 818 euros.
Quelle famille peut offrir à un seul de ses enfants un séjour à 818 euros ? S'il y a 2 enfants, cela fait 1.636 euros !

Pour permettre à un maximum d'enfants de Puteaux de pouvoir profiter de ces superbes séjours, les tarifs doivent être modulés en fonction des revenus des familles.
Par ailleurs, l'aspect pédagogique n'est jamais développé. La ville ne devrait pas seulement proposer des "supers voyages" aux adolescents, avec tours en hélico, massages (!) et hôtel 4 étoiles. Ces voyages devraient être aussi l'occasion d'apprendre : rencontre des populations, découverte de la nature ou d'un sport, etc.

Enfin, une nouvelle fois dans cette séquence vidéo on peut remarquer la pauvreté des informations transmises aux élus et donc à la population. Le conseil municipal devrait être un lieu d'échange avec l'opposition et d'information à l'adresse des Putéoliens. Joëlle Ceccaldi en a fait une chambre d'enregistrement ennuyeuse et stérile.

Là, une dépense de plusieurs centaines de milliers d'euros -nos impôts- a été adoptée en 1 minute et 21 secondes.

Christophe Grébert

Commentaires