La Défense : une nouvelle tour de 300 mètres... sur le territoire de Puteaux
Homophobie : La maire de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, m'invite... pour la Journée mondiale contre le SIDA

La mairie de Puteaux dépense près de 15.000 euros en frais de justice, en novembre 2006

Comme chaque mois, voici les principales factures d'avocats et d'huissiers communiquées en conseil municipal par la députée-maire UMP de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud :

- 3.588 euros sont prélevés sur le budget de la ville pour Maître Philippe Scarzella, avocat à Paris 8e. Celui-ci défend la mairie poursuivie par l'artiste photographe Maraval, dont une oeuvre réalisée par l'association de lutte contre le sida AIDES a été utilisé sans son autorisation pour assurer la promotion de Joëlle Ceccaldi-Raynaud dans le magazne "Puteaux infos",
- 4.784 euros sont prélévés sur le budget de la ville pour Maître Garreau, avocat à Paris 16e. Celui-ci est chargé de défendre la mairie devant le Tribunal administratif de Versailles, à la suite d'un recours pour excès de pouvoir engagé par Charles Ceccaldi-Raynaud. L'ancien maire UMP souhaite faire annuler une délibération présentée en conseil par sa propre fille et maire UMP, Joëlle Ceccaldi-Raynaud (Les contribuables putéoliens payent pour la Guerre des Ceccaldi-Raynaud),
- 2.990 euros à Maître Christophe Pichon, avocat à Paris 8e, chargé de défendre la mairie poursuivie par madame F., un ancien cadre communal qui estime avoir été remercié abusivement,
- 299 euros à Maître Christophe Pichon chargé de défendre la mairie dans un litige l'opposant à madame W. (?),
- 550,16 euros à Maître Fricaudet, avocat à Courbevoie, représentant la mairie dans une affaire d'"éviction commerciale" d'une société,
- 1076,40 euros à Maître Laurent Gravier, avocat à Paris 8e, représentant la mairie dans un litige avec un fournisseur,
- 1.400 euros au cabinet Benzaken, huissier à Nanterre, pour signifier l'expulsion de 7 locataires du 15 rue du Moulin.

TOTAL : 14.687,56 EUROS

(source : dossier "communications" du conseil municipal de Puteaux du 7 novembre 2006)

Commentaires