Homophobie : La maire de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, m'invite... pour la Journée mondiale contre le SIDA
Législative 2007 : Patrick Madrolle, candidat d'Alternative libérale sur Puteaux-Neuilly

A Puteaux, les bus pour handicapés attendront (5e partie du conseil du 7/11/06)


Voici la 5e et dernière partie de l'enregistrement du conseil municipal de Puteaux du 7 novembre 2006. Il s'agit de 2 questions écrites posées par l'opposition suivie de la réponse du maire. Rappelons la règle édictée par Joëlle Ceccaldi-Raynaud depuis son arrivée à la tête de la mairie : l'opposition doit envoyer ses questions par écrit 48 heures avant la tenue du conseil.

- Sur le "Comité local de sécurité et de prévention de la délinquance", Joëlle Ceccaldi ne peut pas dire à l'opposition quand il se réunira.
- Sur l'expérimentation à Puteaux des "Citoyens volontaires" voulue par Nicolas Sarkozy, la maire explique que 5 personnes se sont présentées. Elle parait choquée quand l'opposition parle de "milice", mais n'a-t-elle pas de mémoire ?

Dans cette dernière séquence, l'opposition pose aussi des questions au maire sur la Journée mondiale contre le Sida et sur l'aménagement des arrêts de bus de la ville pour les personnes à mobilité réduite.
Cet aménagement a pris beaucoup de retard dans notre ville, ce qui empêche la RATP de faire circuler des nouveaux bus accessibles sur l'ensemble de la ligne (sur Nanterre, par exemple, ces aménagements sont terminés depuis longtemps). Comme d'habitude, la maire noie le poisson en répondant à côté. Finalement, on ne sait pas quand la RATP pourra faire circuler ses nouveaux bus à Puteaux...

Commentaires