Previous month:
décembre 2005
Next month:
février 2006

janvier 2006

Les brèves de Puteaux

- La maire de Puteaux multiplie les fêtes : après les illuminations d'Halloween, après les illuminations de Noël, après "Puteaux en neige", la ville a célébré hier le nouvel an chinois. Mais comme il n'y a pas d'association asiatique à Puteaux, la municipalité a du faire à une société évènementielle pour organiser le traditionnel défilé du dragon : la société EPC (Paris 17e) a donc produit ce spectacle pour 40.000 euros HT. Quitte à fêter le nouvel an chinois, n'aurait-il pas été plus intelligent, avec cette importante somme, de soutenir une initiative locale, qui aurait eu le double intérêt d'associer des Putéoliens d'origine asiatique et d'être pérenne ?

- Une fontaine est en cours de construction devant le résidence des jeunes étudiants, à l'angle des rue Jean Jaurès et Pavillon. Mais cette fontaine bloque une issue de secours ! La mairie va donc procéder à des travaux supplémentaires pour créer une nouvelle issue côté rue Jean Jaurès.

- La ville va procéder à la démolition d'un pavillon lui appartenant au 8 rue des Rosiers et situé sur la ZAC des Bergères. 2 autres pavillons au 18 rue Pierre Curie vont subir le même sort. Une construction inachevée au 60 rue Jean Jaurès va être également détruite.

- Les réseaux aériens, et notamment les lignes électriques, des rues des Tilleuls, Pasteur, Bas Rogers, Cartault, Félix Faure et des Fusillés de la Résistance vont être enfouis. Le projet a été adopté lors du conseil municipal du 20 décembre 2005. Montant prévisionnel des travaux : 459.321 euros HT.


Joëlle Ceccaldi-Raynaud fait quelques travaux à l'Hôtel-de-ville

Joëlle Ceccaldi-Raynaud est devenue maire de Puteaux en 2004. Elle a succédé à son père qui occupait ce poste depuis 1969 ! 35 ans dans la même fonction ! Un sacré bail ! Dès son arrivée, Joëlle Ceccaldi avait fait faire quelques travaux à l'Hôtel-de-ville. La première année, on comprend bien... mais en 2005, ça a continué... Quelques exemples :

- réaménagement de l'accueil du cabinet du maire : 4.318,91 euros,
- pose d'un store dans le bureau du chef de cabinet du maire : 2.205,42 euros,
- pose d'un store dans le bureau 1.59 : 3.190,93 euros,
- restructuration de l'éclairage dans le bureau du chef de cabinet : 15.638,03 euros,
- restructuration de l'éclairage dans le bureau 1.71 : 14.747,95 euros,
- installation d'un chauffage dans le bureau de madame le maire : 1.196 euros,
- mise en place de spots au-dessus des statues de Jaurès et de Gaulle : 5.921,83 euros,
- réaménagement de bureaux du cabinet de madame le maire : 20.929,55 euros,
- réalisation de faux plafonds dans les bureaux du cabinet : 9.154,06 euros,
- revêtement de sol dans des bureaux : 2.394,75 euros + 2.959,94 euros + 3.221,06 euros,
- pose de parquet flottant : 10.682,56 euros,
- fabrication d'une bibliothèque : 5.710,41 euros,
- pose de 6 rideaux américains : 9.614,98 euros,
- pose et entretien de voiles non feu dans le cabinet de madame le maire : 476,01 + 469,20 euros,
- pose d'un projeteur pour éclairer la fresque devant l'entrée de l'hotel-de-ville : 20.050,56 euros,
- fabrication et pose d'un habillage en chêne dans la salle à manger du maire : 2.130,20 euros,
- réfection de l'éclairage dans le bureau 1.42 : 7.152,73 euros,
- module de visualisation 40 touches dans le bureau de madame Ceccaldi : 124,38 euros,
- réfection installations électrique bureau 1.70 : 8.474,19 euros,
- renforcement de la puissance du chauffage dans le bureau de madame le maire : 3.177,77 euros,
- réfection installations électrique bureau chef du cabinet : 7.111,93 euros,
- réfection installations électriques bureau 1.52 : 6.639,65 euros,
- pose d'un parquet flottant dans le bureau du chef de cabinet : 4.461,99 euros,
- réfection de 3 fauteuil dans le bureau de madame le maire : 1.306,03 euros,
- pose d'un parquet flottant dans le bureau de madame Rocchia : 7.564 euros,
- sprayage des murs et plafonds des bureaux du cabinet : 3.408,60 euros,
- remplacement de 2 ventilo-convecteurs au cabinet du maire : 10.523,60 euros,
- installation d'interphones dans le couloir de madame le maire : 5.230,66 euros,
- création d'une ligne TV cablé dans le cabinet de madame le maire : 5.574,68 euros,
- réfection des peintures dans les bureaux : 9.487,81 + 4.348,20 euros,
- réfection éclairage balcon salon d'honneur : 15.122,69 euros,
- peinture dans le bureau de madame le maire : 2.944,79 euros,
- etc, etc...


Le réseau Wifi citoyen de Puteaux : le projet avance

Genmap_2Le projet de création d'un réseau Wifi citoyen à Puteaux avance... Le réseau a désormais son propre nom de domaine : www.puteaux-wireless.org
Si vous êtes interessés, n'hésitez pas à vous inscrire sur le site ! Un tract devrait prochainement circuler dans la ville, afin de recruter des participants.
J'adore cette initiative. Elle montre notamment qu'il ne faut pas tout attendre de la mairie... et que les citoyens peuvent se regrouper et agir ensemble, comme des grands.


Saturnisme infantile à Puteaux : "Ce n'est pas notre domaine", répond froidement Joëlle Ceccaldi-Raynaud au conseil municipal

Lettre_1Le conseil municipal de Puteaux s'est réuni vendredi soir. La conseillère socialiste Nadine Jeanne a de nouveau interpellé Joëlle Ceccaldi-Raynaud sur le problème du saturnisme infantile récurrent dans notre commune. La députée-maire UMP a comme d'habitude traîté avec froideur et distance ce drame d'un autre siècle vécu aujourd'hui encore par des familles putéoliennes défavorisées.

Une enquête de la Protection infantile est en cours au 11 rue Auguste Blanche, à la suite de la découverte d'un taux anormal de plomb dans le sang d'un enfant. La famille de cet enfant a été relogée en dehors de Puteaux. Mais un couple avec 2 enfants agés de 7 mois et 3 ans habite encore cet immeuble. L'opposition demande le relogement de cette autre famille, ainsi que le lancement d'une campagne de sensibilisation en direction des parents qui habitent les vieux immeubles de Puteaux.

"Tout cela dépend de la préfecture. Ce n'est pas notre domaine", a répondu séchement Joëlle Ceccaldi-Raynaud. "On peut imaginer une campagne de sensibilisation, mais pour le reste, notre seul pouvoir, c'est de sommer les propriétaires de bien vouloir faire les travaux. On ne peut pas intervenir dans des lieux privés et on ne peut pas intervenir à la place du préfet", a ajouté la députée-maire.

Si la préfecture est effectivement compétente, elle n'est pas seule compètente, et cela n'empêche en rien le maire d'agir pour prévenir. La législation n'affirme-t-elle pas que :

"Le maire constitue l’autorité administrative de droit commun, notamment, en matière de police de l’hygiène publique et la police spéciale du préfet en matière d’insalubrité des logements n’annule pas la police générale du maire. En tant qu'investi des pouvoirs généraux de police, le maire veille donc à faire disparaître toutes les causes d’insalubrité et, pour cela il est en droit de prescrire des travaux prévus par le règlement sanitaire départemental, ou d’autres, dès lors que les travaux prescrits sont les seuls susceptibles de faire cesser l’insalubrité" (source : ministère du logement).

L'Association des familles victimes de saturnisme souligne également le rôle important des collectivités locales :

"Elles se doivent d'être les acteurs principaux de la lutte contre le saturnisme, comme elles l'ont été dans le dispositif de lutte contre l'habitat insalubre qui y est étroitement lié. Pour ce faire, elles disposent de leur fichier foncier pour connaître les propriétaires, de leur service d'hygiène pour opérer des enquêtes, de leur service logement pour connaître des besoins des familles en fonction de leur taille et de leurs ressources, des campagnes d'information et de prévention, au sein de la population, dans des quartiers déterminés, dans les écoles, dans les centres sociaux, etc..."

Si, madame la maire, c'est votre domaine : vous pouvez immédiatement prendre la décision de reloger cette famille. Puteaux possède 5.500 logements HLM. Vous avez la possibilité d'éloigner 2 enfants d'un danger grave. Pourquoi ne faites-vous rien pour cette famille putéolienne ?
Vous pouvez aussi lancer cette campagne de sensibilisation que tout le monde -pas seulement l'opposition- réclame depuis des années. Pourquoi ne faites-vous rien ?
Ainsi donc, Madame la maire, vous auriez le pouvoir de dépenser des millions d'euros en "palais", en fêtes et en illuminations, mais vous n'auriez pas le pouvoir de reloger 2 enfants menacés de saturnisme ?
Ne vous protéger pas derrière l'administration pour cacher votre absence de volonté politique !
Le pouvoir du maire est grand, surtout dans une ville riche comme Puteaux, qui n'a aucun euro de dette, pas grace à vous ou à votre père, mais grace aux impôts des entreprises de La Défense.
Pourquoi Puteaux n'investit pas une partie de cet argent pour résoudre ce problème très localisé de saturnisme ? Sans doute, fraudra-t-il attendre un changement de majorité pour que cela se fasse.
En attendant, des enfants -on l'a encore vu rue Auguste Blanche- sont exposés à la maladie.
Madame la maire, une nouvelle fois, il ne tiendrait effectivement qu'à vous, parce que les Putéoliens ont désigné votre majorité pour gérer le quotidien et le devenir de la municipalité, de résoudre immédiatement ce cas urgent et d'agir sur le plus long terme pour prevenir de nouveaux cas.
Ni les Putéoliens, ni les 38 élus de votre majorité, ne pourront dire : nous ne savions pas.
Christophe Grébert


Réception des sportifs à la mairie de Puteaux : Grandiose !

87464767_77f5e4632cEn ce jeudi 26 janvier 2006, ce fut le tour des sportifs d’être les invités de Madame le maire qui a accueilli personnellement chacun et chacune d’entre nous.
C’est peu après 20H30 que Madame le maire pénètre dans le grand salon du premier étage pour nous présenter ses vœux.
Dans son discours assez bref, elle a donné quelques chiffres et s’est félicitée que Puteaux soit une ville hautement sportive. Elle nous a annoncé l’événement majeur de l’année 2006 que constituera au mois de mai l’inauguration du palais des Sports avec ses piscines et ses salles d’escrime, de danse et de fitness.
Ensuite, elle a remis un trophée à des sportifs méritants dont Monsieur Garzoli, président du club de boxe anglaise.
Après avoir renouvelé ses vœux, elle nous a invité à bien profiter de la soirée.
Je ne sais pas si elle est un bon maire, en tout cas, elle est une organisatrice de soirée hors pair.
Des buffets fastueux étaient dressés dans tous les salons du premier étage et du rez-de-chaussée. Je dois dire que le gâteau au chocolat était délicieux.
Il y avait également plein de jeux pour se distraire entre amis. Dans la salle du conseil, il y avait même un jeu de fléchettes installé à la place habituellement occupé par le maire.
A la sortie, chacun a eu droit à un cadeau, en l’occurrence un ballon.
La soirée fut belle et chaleureuse.
Oui, il fait bon vivre à Puteaux, la ville dont le maire est aux petits soins pour ses administrés.
Nice Guy

(photo : Christophe Grébert sur Flickr)