Previous month:
septembre 2005
Next month:
novembre 2005

octobre 2005

L'histoire des énergies au Naturoscope de Puteaux

NaturoscopeDu 5 au 30 novembre, le Naturoscope, sur l'île de Puteaux, présente "Energies libres", une exposition itinérante produite par la société Galiléo.
Cette expo propose une approche ludique et interactive de l’histoire des énergies. Qu’est-ce que l’énergie ? Qu’appelle-t-on énergies fossiles ? Qu’entend-on par énergies renouvelables ? Autant de questions qui trouveront leurs réponses au cours de ce parcours.
Pour les scolaires, un comédien-animateur, le professeur Lagrinche, expliquera l’historique de l’énergie : « l’homo naturus » avec l’évocation des divers types d’énergies et de la vie quotidienne avant la révolution industrielle, « l’homo pollutus » ou l’évolution des hommes et la révolution de l’énergie et enfin « l’homo energitus » avec une approche des énergies renouvelables grâce à une mise en situation dans un village africain.

Exposition ouverte du mercredi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 17h,
Dimanche de 14h à 17h,
Ouverture tous les jours pendant les vacances scolaires.
Fermeture le 1er et le 11 novembre.
Visite guidée de l’exposition et animation le 27 novembre à 14h.

(photo : Christophe Grébert sur flickr)


On parle de notre ville ce matin dans Libération : "Puteaux, le système dépense"

Logo_homeLe journal Libération publie ce matin dans sa série "Grand Angle" un article sur le clientélisme développé à Puteaux par Charles Ceccaldi-Raynaud et repris tel quel par sa fille Joëlle :

"Voyage en Laponie pour les ados, cuit-vapeur pour les retraités à Noël, camions de neige et repoudrer la ville en hiver : dans cette commune des Hauts-de-Seine, enrichie par la taxe professionnelle de la Défense, le clan UMP Ceccaldi-Raynaud prodigue ses largesses aux habitants qui savent rester dans le rang".

Oui, effectivement, notre ville est très riche. Cette richesse provient des extraordinaires revenus fiscaux que nous procurent La Défense : les 2 tiers du quartier d'affaires se trouvent en effet sur le territoire de notre commune (la Grande Arche, le CNIT et les 4 Temps sont à Puteaux !).
Que la municipalité redistribue une partie de cette richeresse aux habitants, rien d'anormal vous me direz. C'est vrai... Mais quand cette redistribution se fait sur la base d'un clientélisme assumé et revendiqué, alors nous ne sommes plus en République !
Pendant que la majorité municipale transforme l'Hôtel-de-ville en salle des fêtes permanente, des Putéoliens continuent -eux- de vivre dans des taudis et leurs enfants de souffrir de saturnisme, des personnes agées continuent de se laver au lavabos parce que leurs logements HLM construits dans les années 30 ou 50 n'ont pas été mis aux normes !
Puteaux, c'est aussi en effet, l'un des taux de logements mal équipés et insalubres les plus élevés d'Ile-de-France. Que fait la mairie, avec ses millions d'euros, pour régler ce problème ? A part expulser les pauvres gens (j'en ai encore été témoin cette semaine aux Carrés Verts : une famille avec un enfant de 22 mois qui s'est retrouvée à la rue pour retards de loyers) ?
La réalité de Puteaux, ville riche, c'est aussi cela.
Christophe Grébert


Un cadeau pour Noël : l'ours P'tidou de la Croix-Rouge

Oursptidou"En Décembre ne manquez pas les Ours de la Croix-Rouge. P'tidou est double "emploi". Il permet d'offrir un Noël tendresse à un enfant qui en a besoin. Mais il permettra aussi de faire des heureux dans votre famille ou parmi vos amis. Regardez le! N'est-il pas craquant notre ourson ?
Pensez à la petite lueur dans les yeux de vos enfants lorsqu'ils decouvriront leur nouvel ami au pied du sapin.
Alors venez acheter votre ourson sur l'esplanade de La Défense le samedi 3, dimanche 4, samedi 10, dimanche 11, samedi 17, dimanche 18 et même le samedi 24 décembre. Il ne vous en coûtera que 7€
".

A LIRE SUR LE SITE DE LA CROIX-ROUGE DE PUTEAUX


Nadine Jeanne interrogée par Canal+, ce matin, sur le marché de Puteaux

Img_8833La Guerre des Ceccaldi continue d'intéresser les médias. Une équipe de Canal+ était présente ce matin sur le marché de Puteaux. Nadine Jeanne a notamment été interviewée. Sur son blog, la conseillère socialiste se réjouit que "le marché du dimanche devienne de plus en plus un lieu de discussions intenses" :

"(..) Ce que j'estime pour ma part très positif, c'est de voir qu'un débat démocratique émerge enfin et que le travail que nous accomplissons depuis près de cinq ans porte de plus en plus ses fruits. Le système cecaldiste craque de toutes parts et la parole se libère non plus seulement sur les blogs mais aussi dans la rue. C'est déjà une petite révolution dans une ville si longtemps asphyxiée. Il reste toutefois encore un long chemin à parcourir pour bien montrer que si les analyses des problèmes peuvent se rencontrer, il y a ceux qui proposent de vraies solutions et ceux qui veulent simplement relifter le système pour le rendre plus présentable tout en perpétuant l'essentiel à savoir le renforcement des privilèges des plus favorisés et l'exclusion des plus modestes (..)".

La Guerres des Ceccaldi : Pierre Aubry se pose comme une alternative à droite

PierreaubryLa Guerre des Ceccaldi donne des idées à Pierre Aubry. Candidat indépendant de droite lors de la cantonale de Puteaux en 2004 (il avait obtenu un score de 7,9%), Pierre Aubry s'en prend aux Ceccaldi dans un tract distribué cette semaine dans la ville. Se déclarant "proche de l'UMP" et "dans la même démarche que Nicolas Sarkozy", il appelle à la "reconstruction de la droite à Puteaux" :

"(..) la situation politique à Puteaux est devenue dramatique (..) Puteaux fait malheureusement la une des journaux pour ses moeurs politiques hors d'âge, des comportement indamissibles de quelques élus qui ne respectent pas les autres et se comportent comme des dictateurs (..) cela risque de faire gagner la gauche dans de futures élections (..) je déplore la trahison du vote des électeurs qui avaient choisi, à une très courte majorité, Charles Ceccaldi, pour les réprésenter au conseil général : celui-ci n'y a siégé qu'une seule fois en 1 ans et demi ! (..) Je suis choqué que M. Ceccaldi revendique dans la presse le clientélisme (..) Malheureusement, l'arrivée de Joëlle Ceccaldi à la tête de la mairie n'a pas encore permis la rupture nécessaire (..) Je vous propose pour les prochains mois de construire une droite rassemblée, renouvelée, honnête, ouverte et décomplexée à Puteaux (..) Je ne me situe pas dans l'opposition municipale, mais, proche de l'UMP, je souhaite, dans la même démarche que Nicolas Sarkozy au niveau national, voire l'émergence de nouvelles pratiques politiques à Puteaux (..)".

On ne peut pas croire que Pierre Aubry attaque ainsi aussi violemment les Ceccaldi sans avoir reçu auparavant des soutiens extérieurs, au sein de la droite départementale. Et même pourquoi pas aussi des soutiens au sein même de la majorité municipale. Que le clan Ceccaldi se le dise : s'il n'arrive pas à règler ses problèmes rapidement, un autre scénario est déjà prêt à droite pour le remplacer. Nicolas Sarkozy, candidat à la présidentielle, peut-il se permettre de traîner encore longtemps de tels boulets ?
Christophe Grébert

A LIRE : LE PORTRAIT DE PIERRE AUBRY SUR MONPUTEAUX.FREE.FR


Le marché de Puteaux fête Halloween et ferme ses portes à 13 heures !

57488553_14916b5270Je reviens du marché, rue Eichenberger, où j'ai croisé une citrouille géante qui distribuait des bonbons pour les enfants ! si, si, c'est vrai ! J'ai une photo !

Aujourd'hui, il ne fallait surtout pas arriver en retard... En effet, à 13 heures pile, les policiers municipaux ont refermés les portes du marché couvert : la mairie offrait un petit cocktail aux commerçants ??? Très bien, mais elle aurait pu prévenir.... car des dizaines de personnes se sont retrouvées le bec dans l'eau et ont du faire demi-tour, le cabas vide !

(photo : Christophe Grébert sur flickr)