Les plages urbaines : ce qu'elles coûtent, ce qu'elles rapportent (LE PARISIEN)
Les Putéoliens choisiront leur nouveau maire et leur nouveau conseiller général en mars 2008

Logement : SOS Racisme porte plainte contre la LOGIREP, un organisme HLM du 92

L'affaire est racontée ce matin dans Libération : un jeune salarié de la RATP d'origine ivoirienne s'est vu refuser un logement social à Nanterre car la tour dans laquelle il voulait habiter abritait déjà trop de personnes "d'origine africaine ou antillaise". SOS RACISME a décidé de porter plainte contre la LOGIREP, un organisme HLM situé à Suresnes.
L'association de lutte contre le racisme dispose d'un enregistrement téléphonique : "On est obligé d'appliquer cela, notamment à Nanterre, parce que ce sont déjà des tours qui vivent très mal, on a beaucoup de problèmes et on essaie de mixer un peu toutes les origines et tous les revenus", explique une employée de la LOGIREP au jeune homme. L'objectif de cette conversation téléphonique était de présenter les motifs de refus de la commission d'attribution alors que le dossier déposé par ce célibataire montrait notamment, selon SOS Racisme, des fiches de paye de 1.700 euros par mois.
"C'est pas une question que vous n'avez pas le droit mais, sur cette tour-là, ça pose un problème", a plusieurs fois justifié l'employée. "Il y a déjà beaucoup de personnes d'origine africaine ou antillaise", a-t-elle insisté.
"La mixité sociale n'est pas la mixité ethnique", dénonce SOS Racisme en précisant que si les HLM "décident d'établir des seuils pour les immigrés, personne ne va jamais vérifier la réalité de ces seuils sur le terrain".

(sources : Libé et AFP)

Commentaires