Les brèves de Puteaux : jeunesse et éducation
Edition n°2 du podcast MonPuteaux.com : logements insalubres à Puteaux. La députée-maire, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, ne fait rien

URGENT : 1 enfant et 2 adultes dans un logement de 7,5 m2. Cela se passe à Puteaux et la maire, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, ne fait rien

Sur le site internet de la mairie de Puteaux, j'ai lu samedi dernier que notre ville prenait part à la journée d'action mondiale contre la pauvreté : "La mobilisation générale contre ce fléau est indispensable", était-il écrit. Tout cela serait très bien, si derrière ces mots, il y avait des actes. Ce n'est pas le cas... je l'ai constaté encore une fois...

12Voici des photos qui ont été prises le samedi 2 juillet 2005 dans un immeuble délabré de la rue Arago, en bas de notre commune. 12 familles habitent ici. Je me suis rendu chez une de ces familles : une mère célibataire, son enfant et sa tante. Ils habitent tous les 3 au rez-de-chausée dans une seule pièce... de 7,5 m2 ! Il y a un trou dans le sol, par lequel les rats passent. Il n'y a pas de toilette, pas d'eau chaude. Il y a un wc à la turc dans la cour de l'immeuble, que personne n'utilise. Les murs pourris s'effondrent.

32Dans les étages, ce n'est pas mieux. Le propriétaire fait faire des "travaux" : en réalité, un ouvrier recouvre murs et plafonds de plaques de platres. Les locataires "vivent" dans un chantier depuis 4 mois... au milieu des gravas et des cables électriques.

Dans une chambre d'enfants, les murs sont noirs d'humidité. Dans les douches, le platre et le carrelage tombent. Dans une cuisine, une fenêtre en PVC a été collée sur l'ancien cadre en bois ! Tout simplement ahurissant !

La mairie et la préfecture connaissent bien la situation. La commission d'hygiène de la mairie de Puteaux a classé cet immeuble "limite insalubre" ! Inacceptable !

VOIR L'ALBUM : RUE ARAGO A PUTEAUX : MAIS QUE FAIT LA MAIRE ?

Puteaux est l'une des villes les plus riches de France, grâce aux énormes sommes d'argent versées depuis 4 décennies par les entreprises de La Défense (les 2 tiers du quartier d'affaires se trouvent sur le territoire de Puteaux). Chaque année, malgré tous les efforts faits par le maire pour dépenser l'argent de la communauté, il reste des dizaines de millions d'euros dans les caisses. Ce n'est pas que la majorité sait bien gérer le budget de la commune : c'est tout simplement que les recettes sont toujours plus importantes que prévues. Nous croulons littéralement sous le fric. Cela permet à Joëlle Ceccaldi-Raynaud de faire "Puteaux en neige" et "Puteaux en plage" (plus de 2 millions d'euros dépensés pour tout juste 8 semaines d'animations dans l'année).... ou bien encore de construire des "palais", où la majorité des Putéoliens ne mettra d'ailleurs jamais les pieds.

Dans le même temps, la ville de Puteaux possède 5.500 logements HLM, dont certains n'ont pas de salles de bains !!! Dans une enquête du Point datant de mars 2003, Puteaux était classée comme la commune d'Ile-de-France comptant le plus de logements insalubres et sans confort !!!

C'est une triste réalité. A Puteaux, à côté des immeubles de "grand standing", dans nos quartiers, dans nos rues, il y a des immeubles où des Putéoliens vivent dans des conditions indignes. La mairie sait tout cela. Et que fait-elle ? Les lois lui permettent d'agir. L'élue socialiste Nadine Jeanne le rappelle sur son blog : "La loi Vivien du 10 juillet 1970 permet à la collectivité locale d'exproprier des locaux insalubres irrémédiables selon des dispositions exorbitantes du droit commun tant en termes de procédure que d'indemnité".

"Notre politique consiste à faire de Puteaux une ville résidentielle" affirme Joëlle Ceccaldi-Raynaud. Cela constite-t-il à laisser des familles vivre dans des logements insalubres, en attendant qu'elles partent habiter ailleurs, loin d'un Puteaux qui serait réservé aux riches ? Des enfants sont aujourd'hui en danger : des cas de saturnisme infantile sont signalés dans l'étude réalisée dans le cadre du PLU de Puteaux par l'université de Paris VII. Que fait la majorité municipale de Puteaux contre cela ? Que fait Joëlle Ceccaldi-Raynaud ? Les mots ne remplacent pas les actes. Nous attendons des actes, madame la députée-maire. Que faites-vous pour les familles putéoliennes qui sont mal-logés et en faveur desquelles la ville de Puteaux peut et doit agir maintenant ?

Christophe Grébert

MISE A JOUR : LORS DU CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 11 JUILLET 2005, LA DEPUTEE-MAIRE DE PUTEAUX JOELLE CECCALDI-RAYNAUD A DECLARE QUE TOUTE CETTE AFFAIRE ETAIT PRIVÉE ET QU'IL N'Y AVAIT AUCUN LOGEMENT DE LIBRE DANS LA COMMUNE POUR RELOGER CETTE FAMILLE. RAPPELONS QUE PUTEAUX POSSEDE PRES DE 5.500 LOGEMENTS HLM. JE NE PEUX PAS CROIRE QU'IL N'Y EN AI PAS UN SEUL DE LIBRE !!!! ENCORE UNE FOIS INDIGNE !!!!!!

Commentaires