Previous month:
juin 2004
Next month:
août 2004

juillet 2004

La majorité municipale de Puteaux accuse MonPuteaux.com de complicité avec un mouvement terroriste !!!!

La mairie de Puteaux vient de publier le texte suivant sur son site internet :

"Le Conseil Municipal tient à exprimer solennellement, à la suite des messages revendiqués par la signature du groupe terroriste “Résistenza”, sa profonde émotion et sa solidarité à l’endroit de Madame le Maire ainsi que de Monsieur l’Adjoint au Maire, et sollicite que la présente soit portée à la connaissance de Monsieur le Procureur de la République de Bastia afin que la sécurité de ces élus soit assurée, et aux fins qu’il jugera utiles.
Nota Bene : Ce texte ne vise pas l'organisation terroriste, mais les sites putéoliens qui ont utilisé le nom de cette organisation sans vérification de son authenticité. Il est probable qu'il s'agit d'un faux. Il faut mesurer la gravité du procédé utilisé”.

Face à ce nouveau délire de la majorité municipale de Puteaux, il faut que je vous explique un peu : un visiteur de MonPuteaux.com a laissé un jour un commentaire en signant du pseudo "Resistenza"... Voilà ce qui me vaut cette accusation absurde ! Le procureur de Bastia risque d'être surpris... d'autant que les affaires de terrorisme sont de la compétence de Paris !

A la lecture de cette "motion putéolienne", permettez-moi encore ces quelques réflexions :

1/ la municipalité fait preuve d’une très étonnante connaissance de la nébuleuse clandestine corse, puisque personne n’a jamais entendu parlé d’un tel groupuscule portant le nom de "Resistenza". D’où vient une telle maîtrise du sujet ou une telle perte de sang-froid (c’est selon le point de vue où l’on se place) ?

2/ Le Nota Bene est intéressant : ainsi, un simple citoyen utilisant un pseudo sur internet (ils sont quelques centaines de millions dans le monde) est plus dangereux qu’un groupe terroriste, parce qu’il a pris ce nom soit par bêtise, soit par ignorance.

3/ Le but avoué est tout autre et clairement rédigé dans ce même Nota Bene : il s'agit d'attaquer les sites putéoliens qui diffusent des informations, ouvrent des débats, bref alimentent la Démocratie. Mais cela, les lecteurs de MonPuteaux.com l'avaient déjà compris...


Nouveau site : "Libérons l'île de Puteaux !!!!"

01murduridiculeUn nouvelle page internet est en ligne : http://iledeputeaux.free.fr/ nous appelle à signer une pétition pour "LIBÉRER L'ÎLE DE PUTEAUX". En effet, "accéder au parc Le Baudy, sur l'île de Puteaux, depuis le pont de Neuilly-sur-Seine, est le plus souvent impossible : la ville de Puteaux fermant unilatéralement le portail d'entrée sans respecter les horaires affichés !"

"SIGNEZ LA PÉTITION POUR OBTENIR L'OUVERTURE TOUTE L'ANNÉE DU PORTAIL QUI PERMET D'ACCÉDER AU PARC LE BAUDY DEPUIS LE PONT DE NEUILLY-SUR-SEINE ! CETTE PÉTITION SERA TRANSMISE AUX ÉLUS DES CONSEILS MUNICIPAUX DE PUTEAUX, NEUILLY-SUR-SEINE ET COURBEVOIE"...

Je soutiens cette action citoyenne !


"Puteaux plage" : 1 million d'euros... Et ailleurs ???

Cet été, et comme de nombreuses autres communes, Puteaux a aussi sa plage éphémère...
Je vous en avais parlé au mois de juin pour comparer cette opération avec une autre manifestation voisine : "La mer à Suresnes". J'avais alors souligné le fossé entre le coût de la plage putéolienne (1 million d'euros) et celui de la mer suresnoise (quelques dizaines de milliers d'euros)...
Dans un autre POST publié au moment de l'ouverture de la plage, je m'interrogeais à nouveau sur le gouffre financier de cette manifestation qui ne va profiter qu'à quelques milliers de personnes.

Depuis plusieurs articles sont parus dans la Presse. Dans Libération : "Quand la plage prend ses quartiers d'été en ville"... Dans Le Parisien : "Tout ce qu'il faut savoir sur Paris Plage"... Mais surtout dans LE MONDE : "Comme Paris, une vintaine de villes séduites par les plages intra muros".

Grâce au journal Le Monde, on apprend combien ont coûté toutes ces plages :

- Saint-Quentin (Aisne) : l'opération dure cinq semaines et coûte 61 000 euros. En 2003, 420.000 personnes ont fréquenté cet espace.
- Tourcoing (Nord) : 100.000 personnes sont attendues. La ville partage le coût de 70.000 euros avec différents partenaires.
- Toulouse : 600.000 euros. Le site fait 2,6 hectares.
- Bègles (Gironde) : tous les Girondins peuvent venir gratuitement se baigner et bronzer. Le budget, qui s'élève à 450.000 euros, est financé par la ville, les fonds européens, le Conseil régional et l'Etat.
- Montreuil-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) : la mini-plage de 200 m2 a coûté 15.000 euros, financés par l'Etat.

Entre 15.000 euros pour Montreuil et 600.000 euros pour Toulouse.... on reste bien loin du million d'euros dépensés à Puteaux, rien que pour le prestataire extérieur... donc sans compter les frais annexes !

Question : pourquoi une telle différence de coût ? Les contribuables putéoliens ont le droit de savoir...


Revue de Presse : Joëlle Ceccaldi-Raynaud dans le Canard Enchaîné

canard-20040721Notre députée-maire est citée dans la rubrique "Ma binette partout" du dernier numéro du Canard Enchaîné (publié le 21 juillet 2004) : 37 photos de Joëlle Ceccaldi-Raynaud a compté le Canard dans le magazine municipal "Puteaux infos"... Il y a en en réalité 38. Mais nous n'en sommes plus à 1 "binette" ! Tout cela donne un image de notre commune parfaitement regrettable....


MONPUTEAUX.COM, PREMIER DANS GOOGLE !!!

google2Merci qui ? Merci au sénateur-maire et à sa fille... qui a force de harcèlement contre moi depuis l'ouverture de monputeaux.com sont parvenus à en faire un site de référence sur Google. Désormais, quand vous tapez "Puteaux" dans le moteur de recherche... c'est le blog d'un simple putéolien qui arrive en tête devant le site officiel de la famille ceccaldi... oups ! pardon, je voulais dire : devant le site officiel de la commune...

En poursuivant leur harcèlement -cette fois judiciaire- contre de simples putéoliens qui osent les critiquer, ils s'apprêtent à faire la même chose avec un nouveau site internet qui ne demande qu'à se faire connaître : www.forumputeolien.com.

Où comment les Ceccaldi font eux-même la promotion de ceux qui révéleront leur système à l'ensemble des Putéoliens...


Nouveaux soutiens : Merci !

- Merci à Alex qui, sur son blog, diffuse un message de soutien : "Considérer qu’il y a toujours des vérités qui fâchent, c’est un fait. C’est tout à l’honneur de celui qui les révèle pour convaincre l’opinion publique, de façon démocratique - la voix du peuple. Apprendre en revanche, qu’à cause de ces activités on ne peut plus normales, totalement légales (je rappelle que nous sommes dans un pays libre - jusqu’à preuve du contraire), quelqu’un se voit menacé, traîné en justice sous de faux prétextes, et même interpellé par la police municipale (donc forcément aux ordres de la mairie) sans aucun motif valable, c’est véritablement incroyable, révoltant et totalement incompréhensible".

- Merci à BlogPipole de m'avoir référencé.

- Merci également à socdem de Lyon.

Chaque jour, la situation à Puteaux est de plus en plus connue...