Soutenez ma plainte contre l'instrumentalisation de la justice par la mairie de Puteaux

6a00d8341c339153ef01bb07b0f5cd970d-800wi

MERCI ! DÉJÀ 2.100 euros récoltés, soit 84% de l'objectif atteint.

Depuis 2004, le maire de Puteaux, directement ou via son entourage, a lancé 12 plaintes contre moi. Face à ce harcèlement judiciaire, je ne faisais que me défendre. Aujourd'hui, j'ai déposé une plainte avec constitution de partie civile devant le tribunal de Nanterre, afin de dénoncer l'instrumentalisation de la justice par la municipalité de Puteaux. Aidez moi à financer cette offensive, "car il n'est pas acceptable que des élus, fussent-ils maires, se permettent tout sans avoir à répondre de leurs actes".

L'argent récolté par le comité de soutien à Christophe Grébert servira à payer l'avocat pour cette action :

(ou vous pouvez envoyer un chèque à l'ordre "COMITÉ DE SOUTIEN À CHRISTOPHE GRÉBERT" à cette adresse : Comité de soutien C/O JB PAULET 69 Avenue du Général de Gaulle 92800 Puteaux)


Une exposition de Playmobil à la mairie de Puteaux

Playmobil

Jusqu'au 7 décembre à l'Hôtel-de-ville de Puteaux, nous pouvons replonger dans nos souvenirs d'enfance, avec cette exposition de centaines de figurines Playmobil.

Ces petits personnages articulés ont été inventés en 1974 par un fabriquant de jouets allemand. Pourquoi, sont-ils si petits ? Parce qu'ainsi ils tiennent facilement dans la main d'un enfant. Mais il y en a une autre raison plus mercantile : A la suite du 1er choc pétrolier, le prix du plastique explose. Le fabriquant décide donc de lancer un jouet de taille réduite moins cher à produire. C'est un succès immédiat. Depuis les années 70, 3 milliards d'exemplaires de Playmobil ont été vendus dans le monde ! Et la France est le premier marché étranger de la marque..

L'exposition est ouverte de 10h à 18h. L'entrée est libre.

Projection de films :
Lundi, mardi, jeudi de 17h-18h
Mercredi, vendredi, samedi et dimanche de 14h à 18h
 
Atelier customisation, tombola… :
Samedi 3 et dimanche 4 décembre de 10h à 18h


Second tour de la primaire de la droite : François Fillon est moins triomphant à Puteaux

30430248613_42e4b5bf26_z

Au niveau national, François Fillon a remporté le second tour de la primaire de la droite avec 66,5% des suffrages contre 33,5% pour Alain Juppé. Mais à Puteaux, le score du candidat conservateur, qui était soutenu par la maire aux 102 lingots d'or Joëlle Ceccaldi, est moins élevé : 57,6% contre 42,4% pour Alain Juppé.

SOURCE : Les résultats bureau par bureau, validés par la Haute Autorité de la Primaire, sont consultables sur le site du Monde.

Dans les Hauts-de-Seine, Francois Fillon obtient aussi un résultat moins élevé : 61,4% contre 38,6% pour Alain Juppé.

Une primaire de la gauche aura lieu en janvier.

Je précise, parce qu'on me l'a plusieurs fois demandé, que je n'ai pas participé à cette primaire de la droite, considérant que le centre n'y était en fait pas représenté.
Pour l'élection présidentielle, j'attends, comme beaucoup de français, un candidat et un programme capables de rassembler largement le pays au lieu de le diviser. Je ne fais pas confiance en François Fillon : il mènerait le pays à la ruine sociale, sans rien moderniser pour créer des emplois.
Et c'est bien cela que les français attendent : du travail... et pas la remise en cause de notre système de solidarité. Ce n'est pas en cassant ce système qu'on pourra créer de l'emploi. C'est un mensonge de l'affirmer.
Christophe Grébert


Primaire de la droite : la maire de Puteaux soutient François Fillon pour le second tour

CyBFOR5WQAAmyrN

Le second tour de la primaire de la droite a lieu dimanche. A Puteaux, le scrutin se déroulera dans les 7 mêmes bureaux. Il faudra à nouveau payer 2 euros pour y participer. Les électeurs auront le choix entre François Fillon, arrivé en tête dimanche dernier, et Alain Juppé.

Après l'élimination de son champion Nicolas Sarkozy, la maire de Puteaux Joëlle Ceccaldi soutient François Fillon.

Espérons que l'ambiance sera moins tendue dans les bureaux de vote de notre commune. Au 1er tour, plusieurs incidents ont eu lieu. Par exemple, au Palais de la Culture, à un moment donné, il n'y avait pas de bulletin Alain Juppé disponible sur la table... Il a fallu toute l'insistance d'un électeur pour que le président du bureau daigne en remettre. C'est dans ce même bureau que Nicolas Sarkozy a obtenu son plus gros score de tout le département des Hauts-de-Seine

(photo : Twitter


Une aussi longue absence, un film tourné à Puteaux en 1960

AnonymeA quoi ressemblait Puteaux en 1960 ? Vous pourrez le découvrir en allant voir "Une aussi longue absence" au cinéma Le Central, jeudi 24 novembre à 19h30.

Ce film franco-italien réalisé par Henri Colpi, sur un scénario de Marguerite Duras, avec les comédiens Alida VALLI et Georges WILSON, a remporté la Palme d’Or à Cannes et le Prix Louis-Delluc en 1961.

L'histoire : Thérèse vit seule et tient un petit café. Son mari a été déporté pendant la guerre. Un jour elle aperçoit un vagabond qui tourne autour de son établissement. Thérèse est émue et intriguée par cet homme qui ressemble étrangement à son mari...

Placevieilleeglise

Eglise4

Eglise2

Eglise3

Un extraordinaire témoignage sur le Puteaux d'autrefois... Au début du film, on voit la veille église quasi en ruine avant sa restauration, ainsi que sa place où se déroule l'histoire, dans un petit café qui est aujourd'hui une fameuse pizzeria de la ville. D'autres scènes sont tournées le long des quais de Seine, ainsi que sur l'île. On aperçoit l'ancien pont de Puteaux et les usines de l'arsenal.


Primaire de droite : dans le 92, Sarkozy fait ses 2 meilleurs scores... à Puteaux

Sarkozy

Grande ferveur locale ou bourrage d'urnes ? Dans les Hauts-de-Seine, au 1er tour de la primaire de la droite, Nicolas Sarkozy arrive en tête dans seulement 2 bureaux. Et ces 2 bureaux se trouvent à... Puteaux !

Ce sont les bureaux de l'Espace Jules Verne (rue Berthelot), où Sarkozy fait 32%, devant Fillon 31% et Juppé 27%, et du Palais de la Culture (rue Chantecoq), où Sarkozy obtient 39% (!), devant  Fillon avec seulement 27% et Juppé 23%.

La maire de Puteaux Joëlle Ceccaldi, comme Patrick Balkany à Levallois-Perret, soutenait Nicolas Sarkozy. Pour le second tour, elle se rallie comme son maître à... François Fillon.

(source : Le Monde)


Primaire de la droite à Puteaux : Francois Fillon en tête au 1er tour

IMG_2769

Les résultats du 1er tour de la primaire de la droite à Puteaux sont semblables à ceux enregistrés au niveau national : François Fillon arrive en tête devant Alain Juppé et Nicolas Sarkozy.

Toute la journée, les électeurs putéoliens ont fait la queue, parfois pendant plus d'une heure et sous la pluie, pour voter dans l'un des 7 bureaux de vote de la commune.

Malgré le soutien apporté par la maire Joëlle Ceccaldi-Raynaud à Nicolas Sarkozy, celui-ci n'a pas mobilisé beaucoup plus chez nous qu'ailleurs : il se classe 3e avec 23,4% (contre 20,6% au niveau national). François Fillon obtient 38,4% (national : 44,2%) et Alain Juppé 30,2% (national : 28,6%).

FIN DU SARKOZYSME... (ET BIENTÔT DU CECCALDISME ?)

La situation est la même partout dans les Hauts-de-Seine. Dans ce qui était "son" département, l'ancien président de la République ne rassemble que 15% des suffrages. Même à Levallois, chez les Balkany, Nicolas Sarkozy se classe aussi 3e derrière Fillon et Juppé !

Dans le 92 (chiffres provisoires, lundi 12h), François Fillon obtient 46,5% des voix, Alain Juppé 31,3% et Nicolas Sarkozy 14,9%.

Le second tour, entre François Fillon et Alain Juppé, aura lieu dimanche prochain.