Le procès du tweet : le procès de trop du maire LR de Puteaux

6a00d8341c339153ef01a511a1abc6970c

En 10 ans, la maire Les Républicains de Puteaux a porté plainte 12 fois contre moi ! Le prochain procès est fixé au vendredi 27 mai, 13h30, devant la 17e chambre du Tribunal de Paris spécialisée dans les affaires de Presse. Je vous propose de suivre en direct la préparation de cette audience  :
- Dans un dossier partagé, librement accessible, vous trouverez les différents pièces de l'affaire.
- Dans un document Word, j'expose mes arguments. Vous pouvez m’aider à les corriger et à les compléter.
- Pour suivre l'affaire sur MonPuteaux : LE PROCÈS DU TWEET


La maire de Puteaux a l'âge de recevoir les cadeaux du CCAS

783727-france-politique-lr

Un bon anniversaire à Joëlle Ceccaldi-Raynaud. La maire LR de Puteaux a 65 ans.

Elle a donc désormais l'âge de s'inscrire au CCAS pour recevoir les aspirateurs et les micro-ondes offerts par la ville aux séniors. Pour elle, bien entendu, ils seront en plaqué or !

(photo : Libération


Attribution des logements HLM à Puteaux : un très curieux "jury citoyen"

PI_2016-02En décembre, dans un encart publié dans le journal municipal, la mairie de Puteaux avait lancé un appel pour devenir membre d'un "jury citoyen" chargé de contrôler "les dossiers présentés devant la commission d'attribution des logements HLM".

En janvier, sans que l'opposition ne soit invitée à y assister, un "tirage au sort" a eu lieu et 12 personnes ont été choisies pour composer ce jury. Mais comme les hasards font bien les choses ! Les tirés au sort sont justement des militants Les Républicains ou des membres d'association liées au maire.

- Robert Joriaux est un représentant du quartier des Rosiers (désigné par la maire) et membre du conseil social local (choisi par le maire),

- Françoise Combe et Gérard Strobel sont aussi membres du conseil social local (choisis par la maire),

- Claude Demarne est président de l'association de Saint Vincent. Une association subventionnée par la mairie et membre (choisi par la maire) du conseil d'administration du CCAS, second outil du clientélisme local après l'attribution des logements sociaux, 

- Marie-Claire, LOLLIEROU, Danny GOUIN, Marie-Cécile  MENARD et Samy BOAB sont des militants de la section Les Républicains de Puteaux candidats lors des dernières élections internes en janvier (www.monputeaux.com/2016/01/les-republicains.html) !

Inutile de vous dire qu'aucun membre de l'opposition n'a été "tiré au sort".

Ainsi donc, rassurez-vous, les logements HLM de Puteaux resteront attribués à ceux qui les méritent vraiment (choisis par la maire) !


La maire LR de Puteaux en balade en Russie, aux frais des contribuables

RUSSIE

La maire Les Républicains de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, a accompagné un groupe de personnes âgées de la commune dans un voyage touristique en Russie.

Dans une série de photos publiées sur le site municipal, on la voit en effet se baladant et dînant. « Tant qu’on le pourra, on continuera à chouchouter nos aînés. Ils partiront au marché de Noël sur la place Rouge », s’était félicitée Joëlle Ceccaldi-Raynaud en juin dernier à l'occasion d'une visite à Puteaux de Nicolas Sarkozy (citation rapportée par Le Monde). Elle n'avait alors pas précisé qu'elle serait du voyage... aux frais des contribuables.

Les frais de voyage du maire et de ses adjoints représentent plusieurs centaines de milliers d'euros chaque année... Si ce n'est pour faire des photos qui seront publiées dans le journal de la ville, je ne vois pas de motif à ces déplacements coûteux.

D'autres déplacements ont eu lieu ces dernières semaines, notamment au parlement européen, payés par nos impôts et sans intérêt pour la commune.


Geoffroy Didier représentera le parti Les Républicains à Puteaux-Neuilly

CaEZgJ7WwAAypY4

Les militants du parti Les Républicains de Puteaux-Neuilly étaient appelés dimanche à élire leurs représentants locaux. Geoffroy Didier a été élu délégué de la circonscription avec 97% des voix. Il succède à Jean Sarkozy et se positionne pour les élections législatives de 2017.

Le co-fondateur de la "Droite Forte" a obtenu 523 voix sur 541, affirme-t-il dans un tweet. On ne s'étonnera pas de ce score puisqu'il était le seul candidat, mais de la très faible participation. Seulement 541 votants sur les 2 villes de Puteaux et Neuilly, alors que les 2 sections Les Républicains revendiquent chacune plusieurs milliers d'adhérents ! Le chiffre de 5.000 encartés est souvent avancé par Neuilly et 3.000 pour Puteaux. Mais peut-être qu'en réalité ces chiffres sont faux ? S'ils étaient vrai, cela ne ferait que 6% de participation. Geoffroy Didier n'aurait alors plus de quoi se féliciter de la "belle confiance" des militants.

A Puteaux, des habitants m'ont souvent raconté comment ils adhéraient au parti du maire pour obtenir une place en crèche ou une place de parking, pour ne plus repayer de cotisation une fois l'avantage obtenu. Dans ce cadre clientéliste, quelle est la légitimité des partis de majorité et la représentativité de ses responsables locaux ?


La maire de Puteaux reçoit la "Casserole" de l'association Anticor

Anticor

La maire de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, a reçu samedi soir le prix "Casserole " de l'association Anticor contre la corruption et pour l'éthique en politique. Elle succède à... Patrick Balkany, primé l'année dernière.

"Joëlle Ceccaldi-Raynaud, maire de Puteaux, reçoit une casserole pour son addiction à l'argent et ses pratiques clientélistes", annonce l'association sur son compte twitter.

La liste des lauréats est ici.


La mairie de Puteaux, quel cirque !

CirqueLa soirée du nouvel an offerte au personnel de la mairie de Puteaux, vendredi soir, s'est déroulée au cirque d'hiver à Paris, avec buffet géant, spectacle et cadeaux.

Joëlle Ceccaldi-Raynaud y a fait une entrée spectaculaire, en compagnie de ses 2 directeurs des services, Amel Kherchouch-Havrin et Didier Cressot, dont le statut de fonctionnaire devrait obliger à plus de retenue. La maire, qui elle ne connait plus de limite depuis longtemps, a été applaudie comme une star. Image ridicule et dépense indigne au moment où les communes sont appelées à faire des économies budgétaires.

La municipalité de Puteaux a dépensé 600.000 euros ce mois-ci pour permettre au maire de se mettre ainsi chaque soir en scène : devant les personnes âgées, devant les commerçants, devant les entrepreneurs, devant les anciens combattants, devant les responsables des associations... A chacun son décor, son spectacle, son buffet et ses cadeaux, dans un potlatch clientéliste d'une autre époque ou d'une autre Nation.